Bonjour, je me présente, je m'appelle biiip Stéphanie, j'ai biip 39 ans et je suis monomaniaque. Depuis quelques temps, j'ai développé une véritable addiction à la couture de poupées. C'est devenu un besoin véritablement irrépressible et au final, je ne suis pas tellement sûre d'avoir envie de me soigner ;-) Bonjour, la dingo.

Par contre, même si j'assume pleinement d'en coudre uniquement pour moi, pas pour mes gosses qui m'en réclament à cor et à cris hein, juste pour MOI, je ne suis pas contre un petit alibi de temps en temps. Tu me diras, je pourrai en coudre pour ces fameux gosses qui réclament, mais voilà, en ce moment, et ce malgré tout l'amour que je leur porte, ils me surgonflent tellement que je n'ai aucune envie de jouer la carte de la mère sympa... Je sais, c'est mal, mais c'est comme ça. Il n'y a guère que Julie qui profite encore de mes largesses couturesques, et ce surtout parce que la pauvrette n'a encore et toujours rien à se mettre. C'est pas possible de grandir à une vitesse pareille ! Je m'efforce donc d'étoffer sa misérable garde-robe, et il faut reconnaître que ça m'occupe pas mal.

Mais heureusement pour moi, et mes besoins compulsifs, mon entourage, proche ou moins proche, continue à m'offrir des occasions de replonger en apportant sa petite contribution au renouvellement de la population Mondiale. Bref, heureusement qu'il y en a qui pensent encore à se reproduire ;-) Parce que soyons bien clairs, dans ce domaine, j'ai fait plus que ma part. Chacun son tour.

C'est ainsi que récemment deux petits bébés sont venus agrandir notre famille et celle de nos amis. Une jolie petite fille éclose dans une rose chez l'un de mes cousins, et un mignon petit garçon tout droit sorti d'un chou chez l'un des collègues de mon chéri. Collègue qui est, accessoirement, également le parrain de Chouchou.

Je ne suis pas toujours à jour niveau cadeaux de naissance, mais là, l'occasion était trop bonne de donner libre cours à mes pulsions. J'ai donc confectionné à chacun de ces mignons petits chérubins une simplissime Doudou box. Simple, mais au haut potentiel de mignonitude. Chacune d'entre elle contenant une poupée, bien évidemment, et un lange teint customisé avec un flex, encore une fois coupé à la main. Le tout emballé dans un pochon doublé et réversible, comme déjà vu ici.

Inutile de te dire que je me suis éclatée à confectionner ces quelques cadeaux. J'attends d'ailleurs avec impatience les prochaines naissances prévues dans mon entourage pour pouvoir remettre ça. Ouais, ouais.

Je te laisse deviner lequel était destiné à qui... Malgré le fait que je sois parfaitement convaincue par l'interconnexion des genres, je n'ai pas pu m'empêcher d'orienter ces Box selon le sexe de l'enfant. Quoi que, il y a quand même quelques touches de rose dans celle du petit boy. Encore une addiction difficile à soigner.

Pochons

Je te présente donc Rosalie et Ferdinand troisième du nom. 

Rosalie et Ferdinand Poupées à coudre

Ferdinand poupée à coudre

Modèle : Ferdinand dans Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux Editions Marie Claire

Fournitures : wax offerte par ma copine Marie et différentes chutes de mon stock

J'ai eu un peu peur que toute cette brillance fasse too much, mais au final, je le trouve plutôt classe et sacrément Royal.

Ferdinand et lange

Ferdinand, lange et pochon

Rosalie poupée à coudre

Modèle : Rosalie dans Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux Editions Marie Claire

Fournitures : chutes de mon stock

Je craque totalement pour cette délicate petite lapine ♥

Rosalie et lange

Rosalie, lange et pochon

Rosalie et Ferdinand, langes et pochons

bande_pour article_blog-10

Comme tu l'auras compris, ce n'est pas la dernière fois que je viens te présenter une de ces petites créatures. Je suis vraiment très très loin d'avoir exploré toutes les possibilités offertes par ces patrons, pour mon plus grand plaisir, et pour le tiens aussi je l'espère ;-)

Et si d'aventure tu en voulais un ou une toi aussi, tu sais ce qu'il te reste à faire !

Tschuss.