Pinaise, déjà la mi-février, et je ne t'ai pas encore montré mes cadeaux de Noël home made ! Et je t'avais déjà prévenu qu'ils étaient très nombreux. J'anticipe tout de suite sur les "Hannn, mais comment t'as eu le temps de faire tout ça ?" D'une, je ne sais pas, je m'étonne encore moi-même, de deux, j'ai fait pas mal de "petits" trucs qui ne prennent pas beaucoup de temps, et de trois, plus de nausées, pêche du deuxième trimestre, et zou !

Comme ils sont réellement très très nombreux ces cadeaux et que j'ai bien d'autres choses à partager avec toi, j'ai décidé de faire des tirs groupés. On commence aujourd'hui par les cadeaux tricot et crochet. En même temps, tu l'avais déjà compris, c'est écrit dans le titre. Mais je répète pour celles qui dorment déjà au fond à côté du radiateur. Et forcément, la prochaine fois, on parlera... ? On parlera... ? -silence à la Dora l'Exploratrice (qu'est-ce qu'elle m'énerve celle-là)- ...COUTURE ! Oui, on parlera couture ! Yes you did it ;-)

Je crois que la semaine passée à couver ma tornade en mode grippe m'a attaqué le cerveau. Déjà que ça commence à faire gling gling quand je secoue la tête. Pfff... on est pas sortis de l'aubergine, comme dirait ma Julie jolie.

Bref, revenons-en a nos moutons. Hannn ! La transition de ouf ! Moutons-laine, laine-tricot-crochet. Je suis au top. Bon, sauf qu'il n'y a presque pas un gramme de laine dans tout ce que je vais te montrer, principalement du coton. Mais, c'est pas grave, hoche la tête, fait comme si, et tout se passera bien, je t'assure.

On attaque donc la petite série avec un de mes gros gros coup de cœur de la fin d'année dernière, j'ai nommé Marin le Lapin créé par Marie du blog IØD. Impossible de résister à ce tuto, ce lapin est juste trop trop beau. Et le tuto est absolument parfait : simple, hyper détaillé, illustré etc... Je précise que je n'ai pas d'action chez Marie. On se connaît, mais sans plus. Ceci n'est pas une appréciation de pur copinage. Ce tuto est top, un point c'est tout. Et puis je ne suis pas la seule à avoir craqué sur cette jolie petite bouille. Va admirer la jolie version de Charlot', son lapin est craquant et ses photos superbes. Pas comme les miennes... J'ai beau avoir eu du temps pour crocheter et tricoter, je n'ai pas pris le temps d'en faire de jolis clichés. Tant pis.

Marin le lapin (2)

Marin le lapin (3)

Le Père Noël a offert ce lapin tout mimi à mon petit neveu tout neuf d'à peine 3 mois et demi. Forcément, je ne peux pas te dire si ça lui a plut. Mais apparemment ses parents ont apprécié. Il faut quand même que je t'avoue que, tout comme la mignonnerie qui va suivre, j'ai vraiment faillit le garder pour moi-même ;-)

Et donc, la mignonnerie ! LE trophée ours d'Anisbee qu'on ne présentent plus (utilisation du pluriel pour la créatrice ET son tuto). Celui-là, ça faisait genre deux ans que j'avais envie de le tenter. A la base je comptais en faire deux. Mais je n'avais pas bien estimé le temps nécessaire à sa réalisation. Parce que mine de rien, il faut d'abord crocheter les différentes pièces de la tête de l'ours. Et je peux te dire que mon fil, en double, avec un crochet 5, ne s'est pas laissé faire si facilement. J'ai même fini par me retrouver avec des cloques sur les doigts. Obligée de mettre des pansements pour aller au bout. Comme quoi, le crochet, ça peut-être dangereux pour la santé. Un vrai sport de combat sur canapé ;-) Bref, une fois crochetées, il faut les rembourrer et les assembler. Ça c'est LA partie facile. Et pour finir, il faut faire le cadre et fixer la tête. Et là, je t'avoue que ça m'a bien fait cogiter... J'ai fini par appeler à l'aide. Et c'est Virginie qui a eu la gentillesse de m'aiguiller et de me conseiller. Et avec les merveilles qu'elle crée, le conseil ne pouvait qu'être de qualité ;-) J'ai donc utilisé un morceau de carton alvéolé qui trainait à la maison. Comme nous étions en plein déménagemet, c'est pas la matière qui manquait. J'ai collé mon tissu dessus, mais juste au dos avec une bonne dose de colle blanche. Ensuite j'ai cousu la tête au cadre en utilisant une grosse aiguille à laine. Alors, ça, si Virginie ne me l'avait pas conseillé, je n'y aurais jamais pensé... Ça a été assez fastidieux, mais j'ai vaincu. Et pour finir, j'ai tatonné pour créer le cadre au crochet. Et j'en suis particulièrement fière. Encore un truc improvisé à l'arrache. Moi qui ne jurais que par les tutos et les patrons, je commence à me lâcher un peu, et c'est assez gratifiant. Et surtout ne pas oublier de broder les yeux et la bouche. Et c'est fini ! Au final, ça m'as pris une semaine... Mais franchement, ça vallait le coup. Ce cadeau-là a été offert à ma petite nièce toute neuve, née à peine quelques jours après mon petit neveu sus-nommé. J'ai donc, là aussi, uniquement recueilli l'appréciation de la Maman, qui a eu l'air d'avoir aimé...

Trophée Ours (1)

Regardes les côtes à côtes, là. Ils sont pas juste trop craquants ? Franchement, j'ai eu du mal à les empaqueter ces deux-là.

DSC_2728

Ensuite, pour trois de mes neveux et nièces, tous âgés d'environ 1 an, j'ai entamé une petite dinette au crochet. Une petite poire et sa pomme assortie chacun. Tutos par Tournicote. Les poires dans son livre "Tendre crochet", les pommes à retrouver sur son blog. Je ne suis pas fan de refaire plusieurs fois le même ouvrage mais c'était assez rigolo à réaliser.

Pommes et poires (3)

Pommes et poires (6)

Comme j'étais lancée et que j'avais envie de crocheter un petit truc simple, et vraiment rapide, je me suis tournée vers ces petits nuages qu'on voit partout. Alors ça, pour être rapide, c'est ultra rapide même ! Ni une, ni deux, j'en avais fait douze, et pour le coup, la répétition ne m'a pas ennuyé une seule seconde. J'ai offert cette petite série à ma Maman chérie pour qu'elle s'en serve de sous verres, ou de ce qu'elle voudra d'ailleurs. Une chose est certaine c'est que ça, j'en referai pour de la déco chez moi. C'est vraiment un ouvrage ludique et reposant qui te procure la satisfaction du travail bien fait à la fin. Ouvrage 100% gagnant.

Dessous de verres nuages (1)

Dessous de verres nuages (3)

Et pour terminer cette revue, on change un peu d'outil, on va passer au tricot. J'avais envie depuis quelques temps d'essayer l'aventure Trendy moi aussi. Et j'avais repéré sur le net une réalisation du fameux Trendy en bicolore. J'avais adoré cette version. Ça tombait bien parce que je n'avais pas assez de laine en stock pour le tricoter d'une seule couleur. J'ai donc utilisé une pelote pour la pointe rose et deux pour le reste. Je destinais ce châle à ma mère au départ, mais je me suis souvenue lui en avoir crocheté un l'an passé et je n'avais pas envie de faire de redite. J'ai donc offert mon premier Trendy à ma tante, qui a eu la grande courtoisie de le porter dès le lendemin lors du repas de Noël. J'ai vraiment beaucoup aimé la simplicité de ce châle et je m'en ferai très certainement un un de ces jours. Il faut juste que je trouve la laine qui va bien. En ce qui concerne celui-là, je suis contente qu'il ait plut à ma tante. Pour ma part, j'étais un peu déçue du résultat final, visuellement parlant. Je trouve l'association des couleurs assez fade et la pointe rose aurait dû être moins prononcée. Par contre, il est d'une douceur...

Trendy châle (2)

Patron : Trendy châle de Mlle Sophie

Fournitures : 2 pelotes Phildar qualité Givre coloris anthracite, et une de Partner 3,5 je crois, coloris Bengale. Le tout tricoté en 5.

Trendy châle (4)

Bon, j'espère que tu as réussi à survivre jusqu'ici...

La prochaine fois je ferai plus court, promis.

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer