lundi 12 juin 2017

Le jour où j'ai eu 40 ans

Hier, j'ai eu 40 ans et 9 mois. Comme ça. En toute discrétion. C'est dingue comment passé le cap des 2 ans on n'accorde plus aucune importance aux moisiversaires...

Il y a 9 mois donc, pour fêter ce terrible changement de dizaine, je m'étais offert un petit challenge perso. La fameuse course "La Parisienne" tombant pile poil le jour de mes 40 ans, j'y avais vu un signe. Point de fête ce jour-là. Juste un face à face avec moi-même... Suivi par un brunch aux petits oignons arrosé de Champagne, en compagnie de ma copine Marie kinapadeblog ♥ Le minimum syndical quoi.

Aucun scrupule ni aucun regret, la méga teuf étant prévue 15 jours plus tard. Forcément... J'allais quand même pas devenir quarantenaire toute seule, en mode déprime, sans faire chauffer le dance floor, ni écluser quelques litres de bière ;-)

Pour l'occasion, je me suis dit qu'il nous fallait un thème. Sur ce coup-là, je ne me suis pas trop fait mal... j'ai fait au plus simple et j'ai choisi... le ROSE.

Je sais pas, j'ai comme le sentiment que ça t'en a bouché un coin ;-)

 

HIPPIE VERSION ROBE, DE VANESSA POUZET.

Quelques jours avant le jour J, je me suis dit qu'il était peut-être temps de m'y mettre. Arriver à ma fête avec une fringue pas ROSE, ça l'aurait fichu mal.

J'avais dans un de mes bacs de tissus un très joli coupon de seersucker à carreaux à dominante rose. Le seul en fait dans lequel je pouvais caser une robe. J'avais bien pensé à me faire juste un haut, mais j'ai finalement préféré le look intégral.

Pour le patron, j'ai fini par opter pour Hippie de Vanessa Pouzet. Ça me semblait simple, festif, inratable et parfait.

La réalisation ne demande en effet pas beaucoup d'efforts. Rien de bien compliqué. Les finitions ne sont pas au top du top, mais rien de rédhibitoire.

Au départ, j'ai coupé un compromis de taille : 44 en haut, 48 en bas. Mais au premier essayage, le drame. J'ai tout simplement eu l'impression d'enfiler un sac à patates. Une horreur. J'ai retaillé les côtés un peu à la sauvage. Dommage pour le biais finissant les emmanchures... Et j'ai rajouté une petite ceinture assortie pour casser l'effet robe de bure.

Ainsi, elle devenait portable.

Hippie Vanessa Pouzet (1)

Hippie Vanessa Pouzet (3)

Hippie Vanessa Pouzet (7)

Hippie Vanessa Pouzet (4)

Hippie Vanessa Pouzet (2)

Hippie Vanessa Pouzet (8)

Hippie Vanessa Pouzet (6)

Hippie Vanessa Pouzet (5)

En bref :

  • Robe Hippie de Vanessa Pouzet, taillée en 44 en haut et 48 en bas, puis retaillée à la sauvage, sur la bête.
  • Ajout d'une ceinture assortie.
  • Seersucker acheté au marché du temps où j'y allais juste pour remplir mes bacs de tissus...

Avec du recul ce n'est très clairement pas ma réalisation préférée. J'ai même un très gros doute quant à la possibilité que je la reporte un jour... Avant de refaire des photos pour cet article (parce que je t'avoue que le soir de la teuf, ça m'est totalement sorti du cerveau) j'avais dans l'idée de retailler un truc pour l'une de mes filles dedans. Maintenant, j'hésite à la garder. On verra si elle passe l'été.

Je me rends compte également que j'aurais peut-être dû choisir un volant moins large. Et j'ai également très certainement trop serré l'élastique. Des petits détails...

Et sur la bête, le jour J, tu me diras ?

Ah bah voilà. Et en excellente compagnie en plus ! ;-)

40 ans (6)

Pour celles qui savent, tu as sûrement reconnu Émilie, alias Batman et Bobines, mon alter égo superhéroïque. Cherche pas, son blog est désactivé...

40 ans (7)

Où tu peux constater que ma famille a bien joué le jeu, et même plus encore. Et accessoirement, que ce fût une bonne grosse marrade.

40 ans (8)

40 ans (13)

40 ans (10)

40 ans (5)

40 ans (9)

Pour mes gars, vu l'enthousiasme débordant de mon deuxième a porter du rose, je m'étais limitée à deux petits nœuds papillons d'après le tuto simplissime de Barnabé aime le café.

Nœuds papillons

Je n'ai malheureusement aucune photo du fameux deuxième arborant son magnifique accessoire. Je le soupçonne d'avoir passé la majeure partie de la journée sa console à la main. J'étais bien trop occupée à vider le frigo de toutes ses binouzes pour gérer ce genre de détails... =D

Heureusement, le microbe est toujours là, tel le mini scout, pour faire le mannequin de charme.

40 ans (4)

Et même plus encore. MDR.

40 ans (1)

Ma tornade... Le rose lui va si bien ♥ On dirait un Manga.

40 ans (2)

La très très grosse marrade.

40 ans (3)

Suivie par la très très grosse déchirade... Épique même. Ça valait presque la formidable gueule de bois du lendemain ;-)

Et où tu constates que l'abus d'alcool associé à une station debout prolongée peut sans difficulté aucune transformer une jolie sirène en abominable baleine... Beurk.

40 ans (14)

"Les sirènes du port d'Alexandrie, ont encore abusé du Whisky. OH OH OH."

40 ans (15)

Je ne pouvais décemment pas finir cet article sur cette image affligeante, mais parfaitement assumée.

Je t'offre donc un peu d'amour en bombe.

40 ans (11)

40 ans (12)

1000 mercis à mon chéri d'avoir géré toute la logistique, la bouffe, les enfants ET le lendemain... Et merci à toute ma famille et à mes amis d'avoir été présents et d'avoir fait de cette journée prolongée un souvenir impérissable.

9 mois pour digérer cette méga teuf, ET mon nouveau statut de quarantenaire. Quand je pense que dans 3 mois j'en aurai 41. OMG.

En attendant, n'oublions pas que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ;-)

Tshuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,