mercredi 29 juin 2016

Petit précis de classitude

A toi qui t'es peut-être fugacement demandé si j'avais disparu, je te rassure tout de suite, je ne suis jamais très loin. Mais il est communément acquis maintenant, dans les milieux autorisés, que le mois de Juin est LE mois de la loose. Rien de tel qu'une fin d'année scolaire pour ressentir ce doux frisson d'avoir été séquestrée dans une essoreuse à salade géante pour se réveiller, trois semaines plus tard, hagarde, du coma non artificiel qui en est résulté. 

Loin de moi l'envie de me faire plaindre, ou de faire pleurer dans les chaumières. Tout comme toi, le mois de Juin m'a tueR. Pure constatation.

D'où mon abscence prolongée.

Je m'étais pourtant engagée, unilatéralement, à publier régulièrement, deux fois par semaine... Mais, force est de constater que j'ai eu beau en avoir une énorme envie, comme le disait si bien Gros Quick, la fatigue et le manque d'inspiration ont été les plus forts.

Je ne vais pas te mentir, et te faire croire que me voilà de retour, subitement ressucitée et fraîche comme un gardon. Mais il faut bien se reprendre en main à un moment ou à autre et pourquoi pas maintenant. Surtout que la pile de trucs que j'ai à te montrer a grossi de façon presque exponentielle dans ce laps de temps. Ceci pouvant expliquer cela. Et vice versa. CQFD.

La dernière fois, ou celle d'avant, je ne sais plus (et finalement, on s'en fout), je t'avais promis des petites cousettes d'été. J'ai préféré continuer de te faire languir encore un peu et venir te présenter quelques modestes réalisations à haut potentiel de classitude, des accessoires indispensables à toute femme qui se respecte. Bref, des sacs à main (mais pas que).

Il y a deux semaines, Julie a (encore) été invitée à un anniversaire. Comme c'était la première fois qu'elle était conviée chez cette petite camarade, pas besoin de me prendre la tête pour éviter la redite, je n'avais que l'embarras du choix. J'ai donc choisi de lui coudre un petit sac à main d'après un tuto découvert il y a plus d'un an chez Charlot', déjà réalisé plus d'une fois, et définitivement mon chouchou forever en matière de petit sac pour filles. Une réalisation ultra rapide, très ludique et qui fait toujours son petit effet. Je crois que je pourrais coudre ce sac à la chaîne tellement j'en aime la conception. Sa destinataire en a d'ailleurs été ravie. Contrat 100% rempli donc.

Sac petite fille (2)

Modèle : petit sac de fille à retrouver ici

Fournitures : wax offert par ma copine Mariequinapasdeblog, doublure en boubou (faudra me croire sur parole)

Sac petite fille (1)

Sac petite fille (3)

Autre occasion, autre sac... Cette fois-ci, pour la fête des mères ;-) Sur ce coup-là, l'idée a été autrement plus difficile à trouver. Je crois qu'à ce jour, ma mère commence à avoir une sacrée collection de cadeaux home made, et mon imagination étant ce qu'elle est, chaque nouvelle célébration commence à ressembler à de la torture psychologique. Et lorsque j'ose demander de l'aide autour de moi pour débusquer l'idée qui va bien, on s'évertue (les psychopathes avec lesquels je cohabite) à tenter d'étouffer en moi toute motivation. Pour exemple, quand j'ai dit à Julie que je comptais coudre un sac à sa grand-mère, elle m'a gentiment regardée d'un œil parfaitement dubitatif en me disant "ben non, tu lui en as déjà fait plein des sacs... pff...". Okayyyy ! Merci pour rien ma chérie. Retourne regarder Netflix sur ta tablette, je vais me débrouiller toute seule comme une grande, comme d'hab'. Vu que je suis un brin têtue, voire bornée ascendant bourricot, j'ai tout de même décidé de coudre un sac. Je voulais quelque chose de chic pour accompagner ses sorties mondaines. Genre ma mère elle fait des soirées chez M. l'Ambassadeur. Mais bon, on ne sait jamais, hein ? Ça peut toujours servir. Sur un malentendu ;-)

Pochette dressing chic (2)

Modèle : pochette du Dressing chic

Fournitures : jean stretch en or Kibrille, et liberty Mauvey

Je crois que sur coup-là, on peut difficilement faire plus classe.

Par contre, je ferai pas ça tous les jours. Ce jean étant extensible, les coutures ont été extrêmement délicates, ce qui n'a pas du tout facilité la réalisation des plis. Pour faire simple, j'en ai chié. Mais je suis plutôt fière du résultat. J'ai apporté une petite modification au modèle original, une boutonnière pour refermer le sac. Je n'ai d'ailleurs pas compris pourquoi le livre ne proposait aucun système de fermeture...

Pochette dressing chic (1)

Pochette dressing chic (3)

Pochette dressing chic (4)

Et pour finir, il y a quelques semaines de ça, ma petite sœur m'a passé commande pour une couronne comme celle déjà réalisée pour l'anniversaire de ma grand-mère. Il lui fallait absolument l'accessoire indispensable à sa tenue pour une soirée sur le thème de la Royauté. Quand je te dis qu'on est tous jeté dans cette famille... J'ai donc fait selon les désirs de Sa Majesté, et je lui ai crocheté une couronne Royale noire et or, que je me suis empressée de lui envoyer à Londres où elle réside. Je ne pouvais pas rêver meilleure destination pour ma Royale coiffe ;-)

Couronne Oh bout du fil (2)

Modèle : couronne d'après le tuto de Virginie

Fournitures : coton Natura de DMC noir crocheté en 3 et fil mouliné dmc or (4 échevettes)

Couronne Oh bout du fil (3)

Apparemment, en Angleterre, ce sont les Snoopy qu'on tente de transformer en Prince... Allez, vas-y Harry ! Sors de ce chien ;-) Ah, les ravages de l'alcool sur les trentenaires...

Couronne Oh bout du fil (1)

Promis, la prochaine fois, on parlera jupettes ou robe ;-)

En attendant, essayons de survivre à cette dernière semaine d'école ! Vivement mardi prochain, ou pas...

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 01:21 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


mardi 14 juin 2016

Mieux vaut tard que jamais #2

Allez, aujourd'hui, je vais te faire plaisir ;-)

Pas de râlage, pas d'évocation de petits problèmes dont la moitié de la Planète se tamponne le coquillard. On va faire dans le léger (comme moi), et revenir aux fondamentaux : j'ai nommé mon super pouvoir, la PROCRASTINATION =D

Et ouais. Malgré mon sens inné de l'organisation, je suis persuadée qu'aux Championnats du Monde de la remise au lendemain, j'aurai gravement mes chances de remporter la médaille d'or. En matière de craft et de cadeaux en tout cas. Et tu vas voir que là, j'ai tapé fort. Tellement fort, qu'au moment où j'ai remis ce qui va suivre à sa destinataire en lui souhaitant mes meilleurs vœux, j'ai créé un tel effet de surprise que s'il y avait eu une caméra cachée, on aurait certainement eu droit à une rediffusion en boucle dans le zapping. J'exagère à peine. Si on me demande, je nierai toute origine méridionnale...

Il y a bientôt presque un an (je t'avais dit que ça datait pas d'hier), ma copine Marie quinapasdeblog, emménageait dans un new home sweet home. N'ayant absolument aucune idée de ce dont elle pouvait avoir besoin, je lui ai carrément posé la question, et elle m'a répondu qu'elle voulait bien que je lui fasse des panières pour sa salle de bain. Qu'à cela ne tienne. When you want. No problemo sista. Je gère. Puis, est arrivé le jour de la crémaillère. Et j'y suis allée... les mains vides... hum, hum..

Zip. Avance rapide. Mi-février, ma copine Marie quinapasdeblog (toujours la même), fêtait son anniversaire. Dans un message sublimanal des plus subtils, celle-ci me faisait savoir qu'elle avait craqué sur le Mini Sam de Merci Giroflée. Pour être plus précise, elle m'a gentiment tagguée sous la publication Facebook annonçant la sortie de ce tuto si gentiment offert. Le tout accompagné d'un joli smiley qui souriait de toutes ses dents. Limite, j'ai faillit pas comprendre. Bon, là, j'avoue que j'avais envie, mais je venais de finir de me farcir ma besace Made in China, et j'en avais un peu ras la casquette du simili. Le jour de la fête est donc arrivé. J'y suis allée, évidemment. Une teuf avec de la bière, ça ne se refuse pas. Mais les mains vides, encore... hum, hum...

Et c'est là qu'on peut rajouter à ma médaille d'or de la Procrastination, celle de la cops la plus pourrie de l'Univers. Je t'ai dit, j'ai des super pouvoirs ultra balèzes.

Zip. Avance rapide. La semaine dernière, ma copine Marie quinapasdeblog organisait avec quelques copines, l'anniversaire de son fils. Pour l'occasion, je n'avais prévu aucun cadeau home made. Pas facile de trouver un truc qui plaise à un petit garçon de 7 ans... Et c'est là que j'ai eu le déclic. Le moment était enfin venu de m'acquitter de mes dettes. J'ai donc pris mon courage à deux mains. J'ai ressorti un de mes rouleaux de simili (beurk). Et je lui ai cousu le sac de ses rêves. Non sans quelques difficultés. Mais il paraît qu'il faut savoir souffrir pour être belle. Ça avait beau ne pas être pour moi, je lui devais bien ça ;-) Et là, tu souligneras mon grand sens de l'abnégation. Je t'avoue avoir quand même cherché d'autres idées de cadeau sympa, afin de me soustraire à l'exercice... Mais je savais que si je voulais vraiment lui faire plaisir, fallait que je m'y colle. Et je le redis, le simili, je ferai pas ça tous les jours.

J'en ai profité pour solder mon compte d'un seul coup, et j'ai joins à ce petit sac, deux panières, l'une crochetée, l'autre cousue, ainsi qu'un Tawashi pour la douche. Sur ce coup-là, pas de super pouvoirs. J'ai réalisé toutes ces petites choses au cours des quatre derniers mois. T'inquiète, je ne me suis pas fait mal.

Et comme j'ai le sens de l'à propos, j'ai utilisé un superbe coupon de wax dont elle m'avait fait cadeau. Retour à l'envoyeur ;-)

Paniers et Tawashis (1)

Modèles : panière en tissu de base (t'en trouves à la pelle sur le net), panière au crochet de La Poule, et Tawashi (de je ne sais plus où)

Fournitures : jean en or kibrille, wax offert par ma copine Marie quinapasdeblog, Hooked et coton DMC Natura XL.

Paniers et Tawashis (2)

Et la merveille de petit sac. Encore une fois, j'ai faillit devenir dingue en retournant la bandoulière. J'ai cru ne jamais en voir le bout oO Et cruche comme je suis, je me suis tout d'abord trompée de côté pour poser ma pression aimantée. Comme je ne voulais pas gâcher ce si joli wax, j'ai masqué les entailles avec un petit nœunœud. Ni vu ni connu je t'embrouilles.

Mini Sam Merci Giroflée (1)

Modèle : Mini Sam de Merci Giroflée

Fournitures : simili de mon stock, wax d'où tu sais.

Mini Sam Merci Giroflée (2)

Mini Sam Merci Giroflée, corbeille crochet, Tawashi, panière

Voilà, voilà...

J'aurais mis le temps, mais mieux vaut tard que jamais, non ? Je crois bien que je ne changerai jamais ;-)

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

jeudi 26 mai 2016

Our Queen's Birthday

Il y a à peine un peu plus d'un mois, la grande Reine Elisabeth fêtait ses honorables 90 ans. Quel incroyable destin que celui de cette femme.

Arrêtons nous un instant et remontons jusqu'au jour de sa naissance. Nous voilà le 21 avril 1926. Elisabeth, fille de George VI et héritière présomptive de la couronne Britannique vient de naitre par césarienne (merci Wikipédia...). What a glorious day.

Quelques jours plus tard, à quelques kilomètres de là (de l'autre côté de la Manche), un autre heureux évènement se prépare. C'est également une petite fille, qui répondra désormais au doux prénom de... Madeleine. Prénom qui figure aujourd'hui en seconde position sur mes papiers d'identité. Madeleine, ma grand-mère.

90 ans plus tard, les deux demoiselles ont bien grandit. Même si leurs destins n'ont absolument rien en commun, elles ont toutes deux connu la guerre, l'amour et les joies de la maternité. Deux vies si différentes et pourtant...

Même si l'une a fêté son anniversaire en grandes pompes à Buckingham Palace, la seconde aura également eu droit à une fête royale entourée de toute sa descendance. Aucun petit enfant, ni arrière petit enfant n'a manqué à l'appel. Une superbe fête dont elle fût, l'espace d'un week-end, notre Reine à  nous.

Joyeux anniversaire Mamie.

6tag_090516-004640

Pour l'occasion, une fois n'est pas coutume, j'ai totalement manqué d'inspiration en matière de présent. Un gros cadeau commun était prévu, mais je souhaitais quand même offrir un petit quelque chose. Et c'est ma sœur qui, dans un éclair de génie, a sauvé la situation. En bonne Londonnienne, l'anniversaire de la Reine n'ayant pu lui échapper, elle m'a suggéré l'idée totalement excentrique (je confirme, c'est de famille) de crocheter à notre grand-mère une couronne Royale. Elle n'avait pas manqué de joindre à sa requête quantité d'images et de tutos de tous bords et de tous poils. Il ne me restait plus qu'à choisir, m'équiper, et m'y mettre. Et vite. Nous étions le mercredi. La fête étant prévue pour le samedi, j'étais laaaarge.

Nous nous sommes arrêtées sur le tuto offert par Virginie, la talentueuse créatrice d'Oh bout du fil. Un tuto simple et clair au rendu parfaitement royal. Et le vendredi, l'affaire était pliée. J'ai d'abord voulu rigidifier ma couronne en la trempant dans un sirop de sucre mais j'ai detesté le rendu. Le blanc avait viré au maronnasse et j'ai eu très peur que la couronne sèche mal et finisse toute poisseuse. Je l'ai finalement rincée et séchée. Ce qui ne l'a pas empêché d'avoir une certaine tenue. Elle était parfaite.

Ma grand-mère a beaucoup aimé son cadeau. Et tout le monde a bien ri. Carton plein.

Couronne Oh bout du fil (1)

Couronne Oh bout du fil (2)

Modèle : patron gratuit Oh bout Du fil

Fournitures : DMC natura écru et fil à broder doré.

Couronne Oh bout du fil (3)

J'adore cette photo. Comme l'a souligné ma mère, ma grand-mère y apparaît totalement Royale : la couronne, le petit signe de la main et la coupe de champagne en guise de sceptre. Just perfect ♥

Couronne Oh bout du fil (4)

♥ ♥ ♥

Je profite de ce post pour te montrer une énième Doudou box réalisée pour le bébé d'une amie. Encore une poupée dans un pochon. Et ô surprise, c'est encore un Mahault... Quand on aime, on ne compte plus ;-)

Pochon (1)

Pochon (2)

Poupées à coudre Mahault (1)

Poupées à coudre Mahault (2)

Modèle : Mahault, Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux éditions Marie Claire

Fournitures : cotons et feutrines MT

Désolée pour le mélange des genres, mais finalement, toutes ces réalisations et tous ces évènements s'accordent pour célébrer la vie.

Alors, en attendant que je revienne, profites en bien ;-)

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

jeudi 29 octobre 2015

Ah la bonne Blanket

Depuis 2 jours, tu as certainement dû en entendre parler de cette satanée Blanket. Forcément, puisque nous devions toutes, nous, les 32 conspiratrices, publier avant hier sur nos blogs respectifs. Mais voilà, moi, j'aime bien ne pas faire comme tout le monde afin de me faire remarquer ;-) En même temps, j'ai cru voir d'autres retardataires hier (je dis ça, je dis rien)... Mais bon, on n'est plus à un jour près, hein?! Et puis, ça fait durer le suspens.

Alors voilà, c'est avec une très grande fierté que je viens te parler de ce projet complètement dingue, ou comment réussir à réunir 32 bloggeuses/crocheteuses/tricoteuses/couseuses autour d'un cadeau commun. Une Blanket synonyme d'amitié, de respect et de soutien. Une Blanket destinée à la chef des Fées qui l'a amplement méritée. Une Blanket fabriquée avec amour et qui tire son nom de tout ce qui me vient à l'esprit quand je pense à Nathalie : une fille enjouée, bourrée d'humour et qui aime s'amuser entre ami(e)s. Une Bonne Blanket pour une fille à la bonne franquette.

Je sais que je n'ai pas forcément besoin de justifier ma participation à ce projet, mais j'y tiens, vraiment. Il y a trois ans, quand j'ai commencé à bloguer (et là, je me rends compte que ça fait déjà trois ans p*****...), je ne savais rien faire... Sérieux ! Je me suis lancée comme ça, sans filet, sans notions de rien. Je bricolais par-ci, par-là. Ah si, je tricotais. Mais je n'avais pas crocheté depuis mes 10 ans et je n'avais jamais cousu de vêtements. Bref, j'étais une quiche. Mais ça, c'était avant. Avant de rencontrer Nathalie qui a accepté, je ne sais par quel miracle, de me référencer sur Abracadacraft alors que je n'avais publié que deux ou trois articles. Nathalie qui m'a donné un peu de visibilité et surtout beaucoup de confiance en moi. Et qui grâce à son soutien et ses conseils m'ont permis de m'accrocher et d'être encore là aujourd'hui. Alors, elle te dira que c'est n'importe quoi, que j'ai tout fait toute seule et qu'elle n'y est pour rien. Soit. Elle n'a pas tenu le crochet ni les aiguilles à ma place, elle n'a ni cousu ni écrit à ma place, mais on a tous besoin d'un déclencheur, d'un coup de pouce, et le mien c'est elle qui me l'a donné.

Alors quand j'ai lu cet article dans lequel elle annonçait son départ, j'avoue, j'ai eu un gros pincement au cœur. Pour être totalement honnête, j'ai même un peu chialé. Mais je suis comme ça. Je suis sensible. J'ai tout de suite eu envie de lui offrir un cadeau de départ, et c'est là que le miracle a opéré, j'ai reçu un mail de Charlotte me proposant de participer à un projet commun. Forcément, j'ai dit oui !!!

Voici donc mes cinq carrés à moi. Mes cinq carrés pour te dire merci Nathalie.

wp_ss_20151010_0001

Et les voilà, assemblés, et mêlés à ceux des 31 autres grâce aux talents de la talentueuse Béatrice. Merci pour ce magnifique assemblage et ton orchestration.

20150723_171125-001

20150723_171206-001

20150723_171423-001

Afin de pouvoir la transporter partout dignement, Marion a réalisé ce sac, sur lequel a été a accroché un pendentif réalisé par Anne, ainsi qu'un grand granny crocheté par Isabelle.

IMG_0141

IMG_0145

Et enfin, Claire, a confectionné cette boîte en cartonnage afin de rassembler tous nos petits mots.

IMG_0157

IMG_0182

Même si je n'étais pas présente lors de la remise de ces cadeaux, je sais de source sûre qu'ils ont plût à leur destinataire.

Et puis, je me dis qu'on sera vachement bien cet hiver, à 33 sur le canapé ;-)

IMG_0108

Pour finir, je voudrais souligner la force et la singularité de ce projet. Pour la plupart, nous ne nous connaissons pas, mais la solidarité nous a toutes unies autour d'un même objectif. Comme quoi, tout est possible.

Sur ces bonnes paroles... Tschuss ;-)

♥ ♥ ♥

Si tu veux faire un petit tour : Angel Mélie, Anisbee, Au fil Rouge, Petite Pimprenelle, Loelem, Little Honey Pie, *Tadaam, Agathe Rose, Elles adorent by Elsa, Mon Petit Bazar, L'Atelier du second, La Cabane d'Elilou, Un et Un font quatre, Papillon et mandarine, Belette Print, Rue du Moulin des prés, Case à Co, Un fil sur la toile, Cléonis, Une poule à petit pas, CDA petites choses, Mithe, Des bouts de nous, Des étoiles et des pois, L'encre violette, Fikou Mikou, Lillicroche, De rerum natura

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

lundi 2 mars 2015

Comment passer de l'été à l'hiver sans passer par la case automne en une leçon

C'est fou comme le temps passe vite. La dernière fois que je t'ai présenté le fruit de l'échange trimestriel dont Delphine et moi avons convenu il y a bientôt presque un an, l'été avait encore de beaux jours devant lui. En toute logique, l'envoi suivant aurait dû avoir l'automne pour thème. Ce qui a d'ailleurs été le cas du colis que j'ai reçu de la part de Delphine pendant les vacances de la Toussaint... Rien que de l'écrire, j'ai honte... Mais genre, ultra honte... Parce qu'au moment où je recevais ce paquet, je n'avais même pas le début de la moindre idée de ce que je pourrais lui envoyer en retour, et qu'encore une fois, elle allait devoir attendre pour avoir sa part. Franchement, il faut être extrêmement patiente pour s'engager dans des échanges avec moi. J'en ai pleinement conscience. Je suis lucide. Je ne suis pas très fiable comme fille. La seule chose qui est sûre, c'est que j'enverrais forcément quelque chose. Demeure LA question principale : quand ?

Bref, j'ai reçu mon paquet fin octobre, début novembre et j'ai mis pas loin de 2 mois 1/2 pour remplir ma part du contrat... Pour ma défense, j'ai toutes les bonnes excuses que tu connais déjà : fatigue, nausées, etc... auxquelles tu rajoutes les très nombreux cadeaux de Noël, dont tu as déjà eu un premier aperçu ici, les cartons, le déménagement, l'emménagement... On ne peut pas vraiment dire que j'y ai mis de la mauvaise volonté. Il m'a été tout simplement impossible de faire autrement. En tout cas, merci Delphine de ta patience et de continuer malgré tout à m'accorder ta confiance. C'est vraiment très sympa de ta part ;-)

Après ce Mea culpa et la séance de léchage de bottes, je vais commencer par te présenter le superbe colis que j'ai reçu il y a donc un peu plus de 3 mois. Une boîte joliment recouverte avec un tissu tout mignon, remplie de petits trésors pour mes enfants, notamment des petites barettes customisées avec des nœuds en ruban rangées sur un nuage en simili orange, ainsi qu'un paquet d'hérissons au chocolat. Pas besoin de te dire qu'au moment où j'ai fait ces photos, les hérissons avaient tous disparus depuis belle lurette. Je peux même t'avouer que le paquet n'a duré qu'une petite heure, et que mes enfants n'en ont pas vu le moindre piquant. Eh oui, j'ai tout mangé toute seule ! Et comme dirait l'autre : "C'est bon la honte". Il y avait également une petite citrouille façon paper toy. Je rappelle que le thème, c'était l'automne. Et trois planches de paper toy pour mes gosses. Ça les a  bien occupé ;-)

 Échange Delphine automne (3)

Mais le clou de cet envoi, c'est ce superbe tablier de couturière aux multiples poches et extrêmement bien pensé. Un accessoire que je ne possédais pas et qui est, ma foi, bien pratique. Et dans le cas présent, bien joli également ;-)

Échange Delphine automne (5)

Je suis inconditionnellement fan de cette petite citrouille pique épingle ♥

Échange Delphine automne (13)

Et comme tu peux le constater, malgré un léger enbompoint (faudrait penser à arrêter de manger Madame...), je n'ai aucun mal à le mettre autour de ma taille. Bon par contre, je vais être honnête, il va attendre que je revois mes pieds avant d'être utilisé. Parce que même si j'arrive à le mettre, mon excroissance ventrale ne rend pas l'utilisation des poches très très pratique. Ah ces gosses, même pas nés, qu'ils nous empêchent déjà de tourner en rond.

Échange Delphine automne (9)

Et voici donc ma part de notre échange. Comme dit dans le titre, j'ai sauté l'automne, purement et simplement. Aucun intérêt de coller au thème en plein mois de janvier, à l'heure où la neige tombait à gros flocons un peu partout, où chacun cherchait le moyen de se réchauffer, et où les plus chanceux se préparaient pour les sports d'hiver. J'ai donc décidé unilatéralement de passer directement en mode hiver. Et j'ai opté pour des accessoires utilses et qui réchauffent : une housse pour que sa MAC n'attrappe pas la grippe, et un bonnet crocheté d'après un tuto que je voulais essayer depuis bien longtemps.

Bonnet rangs raccourcis CK (6)

Pour le bonnet, donc, j'ai utilisé le tuto du Chouette kit numéro 7 : le bonnet à rangs raccourcis. J'ai déjà un peu d'expérience dans les rangs raccourcis au tricot, mais c'était une première avec un crochet. Et je n'ai qu'une chose à dire : j'ai adoré ! La répétition était particulièrement addictive. Ce qui fait que j'ai crocheté ce bonnet en une petite journée. Pour la laine, j'ai utilisé une pelote et demi de mon stock. Une laine DMC aux couleurs nuancées que j'avais acheté peu après sa sortie par pure curiosité et que je me réservais. Mais je suis très contente de lui avoir trouvé ce projet, même s'il ne m'était pas destiné. Ça lui convient parfaitement. J'ai dû adapter le nombre de mailles au départ et le nombre de répétitions, la laine n'étant pas du tout la même que celle fournie dans le kit. C'est pour cette raison que le bonnet s'est retrouvé un petit peu long et surtout un petit peu petit... Et là j'enrage... Pour la dernière répétition de rangs raccourcis, j'ai eu peur que'il soit trop grand, alors au lieu d'en faire une entière, je n'en ai fait qu'une demi. Eh bien raté ma brave Dame... Et c'est pas comme si je m'étais retrouvée à cours de matière première (voir photo ci-dessous). J'ai surtout cru en ma bonne étoile, j'ai assemblé et rentré mon fil avant la dernière vérification. Et c'était un peu juste. Bon, moi j'aime les bonnets qui tiennent bien sur la tête et celui-là ne risquait pas de s'envoler. Delphine, elle, l'a trouvé un peu serré et l'a donné à sa fille. Option qui me convient parfaitement. Après, elle a bien le droit d'en faire ce qu'elle veut ;-) Et en ce qui concerne la longueur, j'ai trouvé que le petit rabat lui conférait un charme particuliers, qui me plaisait beaucoup. Il y a donc de fortes chances que je m'en fasse un pour l'hiver prochain.

Bonnet rangs raccourcis CK (4)

Modèle : bonnet à rangs raccourcis Chouette kit 7

Fournitures : fil Victoria de la collection Nordic Spirit de DMC (100% pure laine superwash), un vrai coup de coeur ♥

Pour être honnête, je me suis pas mal creusé la tête pour trouver une idée originale et un tant soit peu travaillée pour rivaliser avec les jolies réalisations que Delphine m'a habitué à recevoir. Je ne sais plus comment m'est venu celle de la housse pour sa MAC, mais l'idée m'emballait vraiment. J'ai enquêté pour savoir quel modèle elle possédait afin de récupérer les cotes exactes de la bête, et j'ai commencé à chercher des idées sur le net. J'ai vu de tout, du plus simple au plus travaillé, et j'avoue avoir eu une grosse préférence pour les modèles patchés. Alors, je te rassure, je ne me suis pas lancée dans un vrai patchwork dans les règles de l'art, mais quand même... J'ai d'abord dû calculer le nombre et la taille de mes carrés en fonction de la taille de sa MAC. Je suis loin d'être mauvaise en maths mais ça m'a quand même pris un peu de temps. Puis, j'ai fouillé dans mes tissus et mes chutes et je me suis évertuée à en chercher autant que de carrés. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Au départ, je voulais obtenir une dominante de vert, couleur que je sais que Delphine affectionne (et qu'on retrouve sans conteste dans le bonnet... hum hum...). Mais j'ai bien dû me rendre à l'évidence, le vert, c'est pas ce que j'ai de plus présent dans mon stock. Bon, c'est déjà pas totalement rose, c'est toujours ça de gagné.

La housse se compose donc de 28 carrés assemblés les uns avec les autres, quiltés à la barbare à la machine dans les diagonales, afin de maintenir la triplure en polaire bien en place. Triplure qui aurait dû être en molleton thermocollant, mais comme je n'en avais plus assez, j'ai dû me rabattre sur une solution alternative. Et finalement, la polaire a très bien rempli cet office. Pour finir, j'ai doublé avec un voile de coton vert (pas pris en photo) et fini le tout avec du biais moutarde pour contraster un peu. Après essayage sur ma propre MAC, dont je savais déjà que les dimensions étaient moindres, j'ai prié pour qu'elle ne soit pas trop grande. Mais d'après la photo que j'ai reçu et que tu peux voir en fin d'article, ça n'a pas l'air d'être le cas, ouf...

Comme j'ai envoyé le tout sans expliquer à quoi le grand machin plein de carrés était destiné, Delphine comptait en faire une autre utilisation. Ça m'a d'ailleurs bien fait rire quand elle me l'a dit par SMS juste après avoir ouvert son paquet... Je te laisse aller lire tout ça chez elle.

Housse pour MAC (23)

Housse pour MAC (24)

Housse pour MAC (25)

Et dans son nouvel environnement naturel.

P1160286

So long, petite housse de MAC ! Longue vie et prospérité... (petit clin d'œil à l'immense Léonard Nimoy qui vient de nous quitter, encore une légende...)

Et comme je sais que tu adores mes articles à rallonge qui ont pour thème les cadeaux, je te le dis tout de suite : prépares toi spychiologiquement. La prochaine fois, ça va être rude. Je te ferai le récap des cadeaux cousus pour Noël... Au mois de Mars, il serait temps.

Allez Tschuss ! Et attendant, reposes toi bien ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


lundi 15 septembre 2014

Des cadeaux comme s'il en pleuvait

Il n'y a pas très longtemps, je te disais que j'avais profité de mon été pour coudre un max, et principalement des accessoires. En fait, j'avais pas mal d'anniversaires à honorer (je t'en reparlerai très prochainement) et des envies de cadeaux comme ça, pour le plaisir. Pour me faciliter la tâche, j'ai été contacté un peu avant l'été par un représentant du site Creavea, qui me proposait de tester certains de leurs produits. C'est ainsi que j'ai reçu le petit colis ci-dessous. Forcément, le diesel en moi a regardé tout ça avec un œil circonspect (à la limite de l'encéphalogramme plat) et est vite passé à autre chose avant de devoir rebooter intégralement tout son système central. Bref, idée au point mort. Rien de nouveau sous le soleil. Fort heureusement, le gentil garçon qui m'avait contacté m'a assuré que je pouvais prendre mon temps (qu'est-ce qu'il avait pas dit, le pauvre...) et m'a même demandé d'attendre la fin août. Ça arrangeait bien mes petites affaires. Et c'est donc courant août que j'ai enfin eu l'inspiration.

Coli Creavea

En fin d'année dernière mon blog a reçu son 1000ème commentaire en la personne de la douce Laurence. A l'époque, je lui avais promis un petit cadeau pour la remercier. Et puis quelques temps plus tard... assez rapidement en fait, il y a eu le 2000ème com' ! Posté par Marick cette fois-ci. Il était donc grand temps que je m'active et que je leur fasse un petit quelque chose. Parallèlement, je voyais pas mal de pochettes Sam d'après le tuto de Merci Giroflée, et je me disais qu'un jour ça serait sympa d'essayer. Et un matin, ça à fait paf dans ma tête... Si je cousais des pochettes aux filles avec les tissus envoyés par Créavéa ? L'idée de malade ! 2 mois pour concevoir un truc pareil... Heureusement que j'en fait pas un métier, je finirai sous un pont.

Pochettes Merci Giroflée (6)

Modèle : pochette Sam, d'après le tuto de Merci Giroflée

Fournitures : Creavea, attaches cartables La Couserie créative.

Pochettes Merci Giroflée (8)

Si tu es observatrice, tu remarqueras que j'avais déjà utilisé un des petits nœuds ici, sur le PB like de ma copine.

Pochettes Merci Giroflée (9)

Pochettes Merci Giroflée (11)

Et une petite photo en trio avec celle offerte à Delphine lors de notre swap d'été.

Pochettes Merci Giroflée (13)

Pochettes Merci Giroflée (12)

Autres circonstances, autre destinataire. Depuis déjà plusieurs mois je réfléchissais à un petit colis à envoyer à ma cop's Gwen pour la remecier de sa présence, de sa gentillesse et de ses petites attentions. J'ai eu mes premières idées courant mars, lors d'une envie irrépressible de crocheter des petits cols. Je suis vraiment fan de ces petits accessoires et je me suis dit que Gwen, en bonne vintage addict, devait les aimer aussi. De plus, je sais de source sûre qu'elle ne crochète pas (pas encore...). Je tenais le cadeau idéal pour ses deux adorables fillettes.

Cadeaux Madame Cactus (4)

Modèle : trouvé sur le net (malheureusement j'ai oublié de noter le nom du site)

Fournitures : laine noire provenant d'un Chouette kit, la rose ?, et bouton recouvert de Mitsi rouge.

Cadeaux Madame Cactus (9)

Modèle : provenant du livret d'un Chouette kit

Fournitures : même laine que précédemment, bouton d'un Chouette kit également et fil diamant DMC doré crocheté avec le fil noir.

Et puis, les cols finis, ils sont restés dans mon petit atelier/cuisine dans l'attente de l'idée d'un chouette truc personnalisé à offrir à Gwen. Et le PB like est arrivé dans ma vie. Le coup de foudre de mon été. Après les deux premières versions, il m'en fallait encore (malgré les kilomètres de biais à poser). Mais pas dans n'importe quel tissu. Il me fallait un truc bien rétro comme il faut. J'ai donc profité de notre séjour chez mes BP pour demander l'autorisation de farfouiller dans le linge de la grand-mère disparue de mon chéri. L'autorisation en poche, je me suis mise en quête d'une nappe à fleurs bien vintage. Et je suis tombée sur quelque chose qui se rapprochait de l'idée que j'avais en tête mais sans être exactement ce que je voulais. Qu'à cela ne tienne. Ça allait bien faire l'affaire. J'avoue que j'ai été légèrement dubitative au départ. Je n'étais pas sûre que ça rendrait comme je l'avais imaginé. Et au final, c'est au-delà de mes espérances. J'ai faillit ne pas le lui envoyer ;-)

Cadeaux Madame Cactus (11)

Modèle : PB like d'après le tuto de l'Atelier clandestin

Fournitures : nappe vintage, popeline chocolat et biais orange MT.

Cadeaux Madame Cactus (13)

Et pour finir, j'avais un dernier cadeau à faire à une autre de mes amies. Je venais de terminer un compagnon d'après LE tuto de l'été offert par Marie-Anne, les P'tites mèches. Le genre de couture challenge à la fin de laquelle tu te dis : "waouh !, c'est moi qui ai fait ça ?". J'avais tellement apprécié cette sensation que je me suis dit que j'allais remettre ça. Entre temps, je me suis offert un pied teflon pour faciliter la couture. Le précédent compagnon ayant nécessité pas mal de masking tape... Eh bien, finalement, le masking tape, c'est bien. Je dois avoir un problème avec les accessoires utiles de ma MAC, car tout comme l'aiguille double, le pied teflon fait des siennes, et fonctionne quand ça lui chante. Je pense que le problème vient très certainement de ma vieille machine à coudre, mais quand même. C'est rageant d'acheter ce genre d'accessoire sensé être limite "miraculeux" et en baver comme pas possible. Au final, tout est bien qui finit bien... Mais ça n'a pas été de tout repos.

Compagnon cadeau (8)

Modèle : compagnon d'après le tuto des P'tites mèches

Fournitures : simili gris MT, liberty Fairford acheté l'été dernier à London (les derniers cm de mon coupon), ruban Créavéa, attache cartable La couserie créative.

Compagnon cadeau (2)

Compagnon cadeau (4)

Compagnon cadeau (5)

Compagnon cadeau (6)

Ma copine était ravie de son cadeau. Que demander de plus ?

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Il me reste une dernière fournée de petits trucs d'été à te montrer. Mais peut-être qu'avant, il y aura du tout frais. Qui sait ;-)

Allez, tschuss ! Et bon lundi au soleil.

PS : je n'oublie pas le tirage au sort de mon jeu de l'été, mais la semaine dernière a été riche en rebondissements.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

mardi 15 avril 2014

Le snood de l'homme invisible et la femme qui n'en était pas une...

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je tenais à te remercier du fond de mon coeur de rockeuse pour ton débordement d'enthousiasme concernant ma F****** performance d'air guitar. Faut être honnête, c'est pas donné à tout le monde d'avoir autant la classe que moi dans les F****** situations ridicules. C'est des années de F****** training intensif... Je suis ultra aware. Si tu veux un cours, je suis F****** free like the wind ! P***** JCVD sort de ce corps !

Bon, c'est pas tout ça, mais il y a pas que KISS et Bon Jovi dans la vie, il y a le crochet aussi. Celles qui me suivent sur IG (@amazingstephwoman, petite piqûre de rappel) - ouais, en plus d'être une rock star je suis hyper connectée comme meuf, je suis hyper XXIème siècle, quoi - donc celles qui me suivent sur IG reconnaitront peut-être mon en-cours du mois de février, mon en-cours crochet des vacances aux sports d'hiver, mon compagnon de solitude quand je me levais avec les poules pour emmener les deux grands à leur cours de skis et que, bien trop feignante fatiguée pour chausser les miens, je me terrais au rade avec une bière  un thé et un croissant et que j'attendais pendant deux heures comme un rat mort... Alors, je te rassure, je ne l'ai pas fini hier soir, hein ! Ça fait déjà quelques temps qu'il est tombé de mon crochet, mais j'avais d'autres priorités blogguesques et surtout, surtout, j'espérais toujours pas secrètement et pas au fond de moi du tout que mon chéri voulasse bien (conditionnel passé de l'infinitif présent à la troisième personne du singulier, si si ça existe...), donc qu'il voulasse bien se prêter au jeu de la séance photo... mais en vain. J'ai tout tenté... La supplication, les menaces, les friandises - ça marche bien sur les gosses... - une juste rétribution en nature... C'est fou ce qu'on serait prête à faire pour son blog. Malheureusement rien n'a fonctionné. Walou la rétribution en nature*, faut pas pousser... (*ndlr : youhou, on parle de nourriture là, ne nous égarons pas... autant dire que venant de ma part, il n'a pas raté grand chose). Il a donc fallut que je me résolve à publier cet article sans aucune photo de la chose portée par un être humain...

Concernant la chose, de quoi s'agit-il donc ? D'un superbe snood au point très original, le point de vannerie. Les températures n'étant pas encore trop élevées, j'en profite pour vite le placer avant qu'il ne devienne totalement hors sujet... Le modèle est issu du Chouette kit numéro 9. Chouette kit que je suis assidument depuis sa troisième édition (j'ai uniquement zappé le dernier opus et je le regrette déjà...). Ce que j'apprécie toujours autant dans ce kit, c'est la possibilité de tester et d'apprendre de nouvelles techniques et de nouveaux points. Tu me diras que je pourrais le faire toute seule en regardant des vidéos sur le net. Et tu as raison. Mais j'aime bien recevoir tout ce matériel prêt à l'emploi, compléter ma collection de crochets et puiser des idées dans les livrets. Pour en revenir au snood, le point est ultra répétitif et simple à retenir : des brides crochetées par-dessus ou par dessous... Facile, rapide et efficace, tout ce que j'aime ;-) Enfin, rapide, faut le dire vite... Il m'a quand même fallut quelques heures pour en venir à bout. Mon chéri l'a validé, et ça fait plaisir. Mais faut t'avouer qu'il ne le porte pas trop en ce moment, on se demande pourquoi...

Snood chouette kit (1)

Snood chouette kit (3)

Snood chouette kit (4)

N'ayant pas de cobaye humain consentant, je me suis contenté d'un pot de craies géantes... On fait avec ce qu'on a...

Snood chouette kit (6)

Snood chouette kit (9)

bande_pour article_blog-10

Snood chouette kit (10)

Au final, même porté par un pot de craies géantes ou un cintre rose, j'aime assez ce snood et le rendu de ce point. Cet effet damier est très sympa. La prochaine fois, je tenterai bien les torsades...

♥ ♥ ♥

Bon, et je ne pouvais pas te laisser comme ça... Seule, hurlant mon nom pour que je revienne (je te rappelle que mon petit nom c'est Stéphanie, hein... pas Aline, pff...). J'ai bien senti que mon sex appeal de rockeuse t'avais touché au plus profond de ton être et j'ai bien entendu que tu en redemandais encore... Alors, saches que le Dieu You tube t'as entendu et a exaucé ton voeux... Bon et comme c'est sur You tube, c'est donc public, donc aucune raison de se cacher, ça finira par remonter à la surface un jour ou l'autre. Alors j'anticipe et je revendique. J'assume quoi !

En préambule, il s'agit de la vidéo d'un spectacle entièrement amateur monté par la MJC de mon quartier. Une reprise de Starmania avec des décors, costumes, mise en scène et chorégraphies par nous-mêmes. Je dis nous, parce que je vais t'offrir la chance de me voir chanter. Et je peux te dire que quand un de mes potes m'a averti de la mise en ligne de cette vidéo, il y a quelques jours à peine, je n'en menais pas large. Dans mon souvenir ma performance était un appel à devenir sourd pour ne plus jamais revivre ça... Eh bien même pas vrai ! Enfin, si, un peu... Alors, cale toi 5 minutes et profites du spectacle ! Et pour t'éviter de te taper 1h30 de comédie musicale et optimiser ton précieux temps à te délecter de ma douce voix, voilà les minutes où te rendre directement pour aller chercher bonheur : 13mn30 et 1h34:30. Si tu connais le rôle que je joue, tu sauras que je fais d'autres apparitions, mais je ne les ai pas toutes listées ;-) Sinon, rappelle-toi que j'ai 19 ans, je suis belle, je suis jeune... Allez, go, fais toi plaiz !

  

Je ne suis pas une feeeemmmeeee !!!!!!

Tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

mercredi 17 juillet 2013

Cadeaux maîtres(ses) # 2

Malheureusement de retour de notre virée Londonnienne (dont je te reparlerai plus tard), et avec une bonne semaine de retard... je peux enfin te montrer le dernier cadeau offert à la dernière atsem de mon fils (qui en fait n'en est pas une - c'était l'AVS qui s'occupait du petit autiste qui fréquentait la classe de mon fils depuis deux ans et qui méritait bien un petit cadeau de fin d'année). Comme je l'ai dit précédemment, la maîtresse et l'atsem de cette année avait déjà été gâtées l'année où elles s'étaient occupées de ma grande. A l'époque je leur avait offert un sac à tarte des plus classique. J'ai donc récidivé pour leur collègue, mais en utilisant ce tuto publié sur facebook par je ne sais plus qui... désolée... J'ai trouvé ce modèle tellement sobre et original que je n'ai pas résister ! Ce modèle est d'une simplicité enfantine pour un rendu absolument génial !!! J'ai quand même dû expliquer à quoi cela servait et comment l'utiliser, mais au final elle a adoré et j'en suis ravie ;-)

Sac à tarte (7)

Sac à tarte d'après ce modèle

Tissus : enduit MT pour l'intérieur (le même que ), et tissu de mon stock pour l'extérieur

Sac à tarte (9)

Sac à tarte (2)

Sac à tarte (5)

Le sac est donc parti rejoindre ses copains les sacs filets pour une petite séance d'emballage ;-)

Cadeaux maîtresses (5)

Mais avant, il fallait tout de même finaliser le cadeau pour le maître de ma grande. N'ayant pas eu plus d'affinité que ça avec lui, je ne voulais pas trop me prendre la tête, mais mon addiction au Home Made et ma bonne éducation m'ont poussé l'une et l'autre à lui offrir un petit quelque chose. J'ai eu l'illumination en tombant sur cet article relayé par Abracadacraft (merci Nathalie pour ton travail extarordinaire de dénichage d'idées). En résumé, la bloggeuse proposait de fabriquer des portes clés en plastique dingue et partageait un chouette PDF à imprimer. Donc j'ai couru acheter mes petites fournitures et c'était parti !!!

Sauf que... et là, c'est un ENORME sauf que... l'article ne précisait pas quel type d'imprimante elle avait utilisé... Et moi, comme une grosse gourdasse qui n'y connaît rien en imprimante, je ne me suis posé absolument aucune question sur la possibilité ou non de passer du plastique dans la mienne !!! Pour moi, une imprimante est une imprimante et basta... Eh ben non... Dans une laser, le plastique fond et bousille ladite imprimante... Résultat des courses, coût du cadeau cheap du maître que t'aimes pas : un paquet de feuilles de plastique 5 €, une imprimante laser 200 €, grosse culpabilité et méga honte jusqu'à la fin de ma vie... ça n'a pas de prix. Je tiens à préciser que dans tout ça, l'homme a bien rigolé, surtout quand il m'a retrouvé en train de démonter l'imprimante pour essayer de la sauver, et s'est contenté d'en chercher une autre sur internet. Je viens donc d'inventer l'imprimante jetable !!! Youpi...

Au final, pour en rajouter une couche, la seule feuille que j'ai réussi à sortir intacte avant que tout ne fonde n'a pas résisté à mon four... Il était dit que le maître n'aurait pas exactement ce que j'avais prévu pour lui. Pour le compte, les petits ont chacun fait un petit dessin et écrit un petit mot à leurs maître(sse) respectif. Et ça s'est arrêté là... Je crois que ça sera le cadeau home made le plus cher et le plus pourri que j'aurai jamais offert. Heureusement que mes loulous ont fourni de magnifiques oeuvres d'art !!!

Porte clés maître(sse) (13)

Pour finir, j'ai tenu à soigner l'emballage. Donc papier de soie et masking tape accompagnés des jolies cartes offertes par Des p'tits riens et également trouvé sur Abracadacraft (décidément, qu'est-ce que je serai sans vous les filles...).

Cadeaux maîtresses (8)

J'ai trépigné pendant les 20 dernières minutes avant d'aller chercher mes monstres à l'école, tellement j'étais excitée par l'idée d'offrir tout ça...

Maintenant, je vais pouvoir me consacrer au défi "le Top de l'été" lancé par Charlotte, rendue des copies samedi, ça va être chaud !!! D'ailleurs, même si vous ne souhaitez pas participer, allez faire un tour pour découvrir ses jolies crations et sa série d'interviews des pros du jersey, ça vaut le détour ;-)

Allez, tchuss, j'ai un top à faire moi !!!

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 20 juin 2013

Cadeaux Maîtres(ses) # 1 + petits cadeaux d'anniversaire

La fin de l'année scolaire approche à grands pas et il sera bientôt temps de remercier les maîtres(ses) pour le travail formidable qu'ils ont accomplit avec mes enfants (et c'est pas peu dire surtout en ce qui concerne la super maîtresse de mon fils !). Comme tous les ans depuis que Julie est rentrée à l'école, j'ai donc opté pour le cadeau home made qui fait toujours son petit effet. Les quatre années précedentes il y aura eu, dans l'ordre: un mini album photo souvenir (avec des photos de Julie dedans) en cartonnage, papier et une petite broderie pour agrémenter la couverture, un porte carnet à spirale toujours en cartonnage et sa broderie associée, des sacs à tarte (Camille ayant lui aussi fait sa rentrée à l'école), et enfin des pochettes pour sachets de thé en forme de tasses. Cette fois-ci le choix est devenu plus compliqué, Julie ayant eu un maître, il va me falloir trouver une idée plus masculine... et Camille ayant eu pour maîtresse de grande section la même que Julie, je ne peux décemment pas lui refaire la même chose !!

C'est en découvrant le magnifique sac filet de Gaëlle que l'idée s'est imposée à moi. Après le sac à tarte... le sac crocheté !! Et puis, j'avais une envie irrépressible de crocheter un sac filet... Encore la preuve que malgré une to-do list longue comme mon bras, je fini toujours par succomber à mes envies et non pas à mes besoins... Tant pis pour la garde robe de ma petite dernière. En même temps, j'ai enfin retrouvé le carton contenant les anciennes fringues de ma grande en 24 mois, de quoi habiller Emilie pour l'été. Je sais c'est pas une excuse, mais bon, au moins elle passera pas l'été à poil à défaut d'être habillée par maman ;-)

Je me suis donc lancée avec le même tuto utilisé par ma muse du moment et que tu ne pourras malheureusement plus trouver (le blog ayant été supprimé entre temps...), en faisant moi aussi quelques modifications pour l'agrandir un peu. Merci Gaëlle pour tes explications ;-) J'ai littéralement adoré faire ces sacs. Eh oui, j'en ai fait deux, car en maternelle il ne faut pas oublier l'atsem tout de même, elle a un rôle très important auprès de nos enfants !! Donc après des kilomètres de mailles chaînettes ponctuées de mailles serrées, voilà ce qui est tombé de mon crochet. Et j'en suis ultra fière. Limite j'en garderais bien un pour moi... pfff... Pas grave, je m'en referai un cet été (si mes envies ne me mènent pas sur d'autres chemins).

CIMG8215

CIMG8230

CIMG8220

Là, les bêtes ont le ventre plein de livres, un grand format et trois poches et il y a encore de la place. Et j'ai été très étonnée par la solidité de ces sacs !

CIMG8226

Sacs filet en coton 3 de chez Phiphi, crochet 2,5.

bande_pour article_blog-10

Sans transition, dimanche dernier Julie était encore invitée à un anniversaire... C'est quand même dingue d'avoir autant d'amies ! Pour l'occas' elle m'a demandé de coudre une trousse à sa copine, et pour changer un peu j'ai opté pour une trousse à fond plat (tuto ). Question custo je m'en suis donné à coeur joie, pressions Kam et flex, une grande première pour moi, et un vrai plaisir. A refaire urgemment ! Je regrette juste le côté ultra mou de cette trousse. Je tenterai peut-être de renforcer le tout avec de la vlieseline la prochaîne fois... J'ai donc transféré son prénom sur une des faces, et n'arrivant pas à me résoudre à jeter ce si joli flex, j'ai apposé le négatif de l'autre côté. Julie l'a ensuite remplie de petits bricoles réalisées par ses petites mains (la fièvre du home made commence à l'envahir pour mon plus grand plaisir !) : un collier de grosses perles ainsi que son tout premier bracelet brésilien dont elle est particulièrement fière et moi itou ;-)

CIMG8172

CIMG8175

Tissu extérieur issu du dernier Chouette kit, doublé en coton première étoile lavande acheté sur le stand de Motif personnel lors du dernier AEF, chutes de flex offert sur le stand de Made for you.

CIMG8178     CIMG8180

CIMG8182     CIMG8191

Pour terminer ce post je te montre une autre des réalisations de la semaine de ma grande artiste en herbe. Un coloriage dentelle issu d'un cofret offert par la copine destinataire du précedent cadeau à l'occasion de l'anniversaire marathon organisé pour ma Julie (13 gosses hurlant dans mon salon... je te laisse imaginer le délire).

CIMG8198

Bon je te laisse, j'ai décidé de craquer pour le défi Loose lancé par MCPB. Copie à rendre pour vendredi... alors see you soon ;-)

P.S : toujours pas trouvé le truc pour faire des photos potables... appartement trop sombre, et APN pourri... sorry

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

lundi 3 juin 2013

Tapis Zpagetti

L'autre jour, en allant à la mairie faire faire des cartes d'identité à mes trois gnomes (pour cause de départ imminent pour London... comment j'me la pète !), l'autre jour donc, j'ai été obligée de traverser le marché et je suis tombée nez à nez avec un étal de mercerie. Rien de bien exceptionnel tu me diras, sauf que, voilà que sur les tréteaux traînaient 3 énormes pelotes de Zpagetti ! Et elles me regardaient comme ça, de leurs petits yeux suppliants et larmoyants (tout le monde sait que les pelotes, quelles qu'elles soient sont animées d'une vie propre). A un moment, j'ai même cru les entendre m'appeler par mon nom ! Et telles des sirènes enchanteresses elles chantaient "arrêtes-toi, achètes-nous..." J'ai donc littéralement planté là mes trois monstres et mon super héro de mari, afin de succomber à leur appel... même pas honte. Au tarif de 9 € la pelote (eh oui, c'est comme ça chez moi ma brave dame !), je suis donc repartie avec deux d'entre elles, abandonnant la troisième à son triste sort... faut quand même pas pousser... je suis pas une arche de Noé moi...

Bon, j'avoue, cet achat a été totalement impulsif, juste la réponse à une de ces envies irrépréssibles genre "un jour, il sera mien, oh oui, un jour il sera mien !". Par contre, je n'avais pas l'ombre d'une idée quant à ce que j'allais en faire. Et puis en réfléchissant un peu (eh oui, ça m'arrive parfois), je me suis dit que ça serait bien sympa de me faire un petit tapis, un accessoire qui manque cruellement à mon semblant de déco intérieure. Et comme le hasard fait bien les choses, après avoir répondu à un sympathique commentaire laissé par MamaDawan du blog La tribu des Padawans, je suis allée lui rendre une petite cyber visite, et son tout dernier article portait justement sur sa réalisation d'un mignon petit tapis juste comme je le voulais !!! Et dont tu pourras trouver les explications ici.

Je me suis donc armée d'un énorme crochet (taille n°12), un instrument genre Golgoth qui te donne un peu l'impression d'avoir été rétrécie et d'une de mes précieuses pelotes. Et en à peine trois heures, j'avais crocheté le plus gros napperon du monde  (sans aucune éxagération, cela va de soi... ) d'un diamètre incroyable de... 65 cm ;-) Rien à dire sur le patron, sauf peut-être qu'il préconisait une seule pelote et que j'ai dû entamer la seconde (et pas qu'un peu) pour faire le dernier tour. Mais finalement, ça m'arrange, j'aime beaucoup ce contraste. Autant te dire, que je l'aime d'amour fou mon nouveau tapis Zpagetti et mes filles aussi ! La petite ne cesse plus d'aller s'assoir dessus, et la grande adore aller le fouler du pied. Elle lui trouve une jolie ressemblance avec une fleur (quelle poète !) Mon fils, quant à lui, plus terre à terre (ce qui n'est pas dans ses habitudes) l'a regardé de loin avec méfiance en me disant que ça lui évoquait une toile d'araignée un air dégoûté sur le visage... pfff... encore un cas désespéré...

Et voilà donc la bête dans son nouvel environnement naturel.

Tapis (3)

Tapis (6)

Tapis (18)

Tapis (20)

Je te rassure, c'est aussi gros que ça en a l'air ;-)

Tapis (21)

Tu remarqueras les chaussons Snoopy qui déchirent (toi qui a lu le post précedent jusqu'au bout, tu sais que mon doudou est un adorable Snoopy, tout s'explique... )

Une chose est sûre c'est que cette expérience a été extrêmement amusante mais aussi sportive ! Parce qu'autant te dire qu'au bout d'un moment ça commence à peser lourd. Mais je ne saurais trop te recommander d'essayer, c'est vraiment un truc à tenter au moins une fois !

Bon, je vais aller me chercher un nouveau projet un peu moins éprouvant physiquement, alors à plus ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer