mardi 1 août 2017

L'été sera chaud, l'été sera short. Ep.1 - Errare humanum est

 Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

Châtaigne D&D + Trop Top Ivanne S (5)

signature

mardi 6 juin 2017

Ma jupe en Wax - le IT de l'été

  Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

Plantain et Chardon Deer and Doe (7)

 

signature

mercredi 29 juin 2016

Petit précis de classitude

 Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

Sac petite fille (2)

 

signature

Posté par amazingironwoman à 01:21 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

mardi 14 juin 2016

Mieux vaut tard que jamais #2

 Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

Mini Sam Merci Giroflée (1)

 

signature


lundi 8 février 2016

Coutures utiles - les cas du siège auto et de la planche à repasser

Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

Upcycling siège auto (1)

 

signature

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 18 janvier 2016

Séance de rattrapage #2 - Le mariage du sweat et du wax

Hello !

Cet article a déménagé... Retrouve-le à cette adresse ;-)

22966148953_d7be53fa45_c

 

signature

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 4 mars 2015

Noël 2014 #2-couture

Allez, c'est parti !!! Chose promise, chose dûe. Aujourd'hui c'est marathon. Place à la présentation des millions de cadeaux de Noël que j'ai cousu pour la mifa.. Parce qu'elle le vaut bien ;-)

Avant de commencer, je voudrais te remercier, toi qui lis mes posts à rallonge jusqu'au bout et qui me le précise dans ton com'. T'es trop un amour. Smouark ! Bon, comme je suis naïve, je te crois sur parole. Tu pourrais me mitonner que je n'y verrais que du feu. Mais ça fait plaisir quand même. Et comme je suis pas vache, je te remercie aussi d'être encore là, toi qui ne lis pas mes délires mais regardes juste les images (n'est-ce pas Gaëlle...). Je te kiffe tout pareil. Re-smouark !

Sur ces bonnes paroles, j'espère que t'as pris tes vitamines ce matin, parce qu'il va te falloir une forme olympique pour arriver au bout de cet article spécial Noyel ;-) Vu la multitude de trucs à te montrer - c'est hyper vendeur comme intro, tu trouves pas ? Ça te donnes vachement envie de continuer et pas de t'enfuir en courant, hein ? - donc, vu la multitude, j'avais pensé faire ça en plusieurs fois. Sauf que j'ai plein d'autres trucs en stock et si je veux pas commencer 2016 en te présentant juillet 2015, va falloir faire des tirs groupés. J'avais aussi pensé à faire un post concept comme celui de La Reloux et de son Trendy. Le genre post muet avec plein de photos et quelques légendes... Mais il y a une petite voix en moi qui a fait "Naaaaaaaannnnnn. Mais c'est trop pas toi !" Bref, tu l'auras compris, j'ai décidé de ne mettre aucune bonne volonté à raccourcir ce post. Et puis, je fais ce que je veux, je suis chez moi. Je me mets à poil si je veux ! Au figuré, hein ;-)

Pour commencer, je vais te montrer un très vilain plagiat. Je sais, c'est mal... Mais quand t'as pas de sous, mais que t'as des doigts, eh bien tu fais avec les moyens du bord. J'avais littéralement craqué pour la collection des Mots doux de Saisons. Ces petits mots d'amour en Liberty m'avaient immédiatement fait pensé à ma sœur. Alors, tu me diras, WTF ? Pourquoi le Bitch en Liberty me fait-il penser à ma sista ? Déjà, parce qu'elle live in London depuis bientôt un an  et demi, que grâce à elle j'ai pu dépenser what million de Livres chez Liberty of London, et puis, bien évidemment, parce que tout comme moi, c'est une vraie bitch qui s'assume. On est comme ça nous. Donc, cadeau tout trouvé : ce sera un Bitch à accrocher au mur de sa chambre. Comme je te l'ai dit précédemment, j'étais fauchée. J'ai donc honteusement copié. Niveau matériel, rien de bien sorcier : du fil de fer de ma trousse à outils, du biais fuschia de mon stock, et c'est marre. Là où ça se complique, c'est dans la mise en forme. Et LA je dis, chapeau Mesdames qui faites ça toute la journée (ou presque), c'est un vrai savoir-faire... Moi, je me suis bien pris la tête. J'ai faillit renoncer. Mais celles qui commencent à me connaître doivent avoir compris que je suis aussi bormée qu'une mule et qu'en général, je fini souvent par arriver à ce que je veux. C'est ainsi qu'après pas mal de jurons, et un peu de couture, j'ai obtenu ça. Pour ma plus grande fierté.

InstagramCapture_ad48aa02-a9dd-4f33-9af5-1a350d6f6232

Ma sista vivant et travaillant à Londres, et occupant actuellement un poste à haute responsabilité dans l'un des deux Conran shop de la capitale (je sais, tu t'en fous, mais c'est pour me la péter un peu), n'a pas pu nous rejoindre pour les fêtes. Je lui ai donc fait parvenir mon petit mot d'amour par la British mail directement sur son lieu de travail. Alors là, c'est pas du sadisme mais c'est elle qui me l'a demandé, question de commodité paraît-il. Elle a adoré comme je m'y attendais, et nombre de ses amis et collègues ont également beaucoup apprécié. Ça fait zizir ;-) J'ai même eu des commandes, non encore honorées à ce jour, j'ai une réput' nom d'un chien.

Et le voilà en situation dans la chambre de son appartement Londonien. Inutile de préciser que ma sœur a fait des études d'art et de déco... Je décline toute responsailité quant aux tableaux affichés au mur.

10985433_10153154003164271_1604566584503290968_n

Et de un. Plus que 999.999...

Ah, j'ai oublié de te prévenir, il n'y a aucun ordre, aucune suite logique dans la présentation de ces cousettes. Je les ai enchaînés à la one again, d'où cette impression qui va te suivre de passer du coq à l'âne, comme ça, sans transition.

Donc après le Bitch de ma sista, voilà un énième turban de bain. Pour ma belle-mère cette fois-ci. Cela faisait déjà une bonne année qu'elle m'avait dit qu'elle aimerait bien en avoir un. Je lui avais toujours répondu que ça ne lui servirait à rien vu sa coupe de cheveux ultra courte. Mais c'était bien sûr parce que j'aime bien la taquiner. J'ai pensé que je tenais enfin là LA bonne occas' de réaliser son souhait. J'ai laissé à mon chéri le soin de choisir les tissus (parmi une pré-sélection ça va sans dire). Et j'ai cousu la bête presque les yeux fermés. Au bout d'un certain nombre, on ne regarde plus, on fait, c'est tout. Alors, comme pour celui de Julie, j'ai gansé l'élastique dans du biais à La Reloux's style. Ça fait tellement plus chic. Juste un bémol, je trouve mes cœurs un peu trop gros... Mais bon ça a bien plut. C'est le principal.

Turban Joëlle (3)

Patron : turban de bain by Charlot' ET puis la Neige elle est trop Molle

Fournitures : éponge rose MT, coton issu d'une box I love Fabric par Motif Personnel, et biais moutarde première étoile Motif Personnel également.

Pour mon beau-père, j'ai pensé faire un étui à lunettes comme ceux qui avaient rendu la pauvre Caroline totalement monomaniaque... Étui à lunettes d'après un tuto de Pour mes Jolis Mômes mais pas Que. Réalisation d'une simplicité plus qu'enfantine. La seule difficulté étant de trouver des tissus à matcher et de ne pas trop espacer les lignes de matelassage pour que ça reste joli. En ce qui concerne les tissus, mon chéri à choisit pour son père (sans garde fou cette fois-ci...) et j'ai dégainé mes chutes de tissus à hiboux pour ma grand-mère, la collectionneuse de chouettes. Les deux destinataires ont été ravis. Ma grand-mère m'a même demandé de lui en faire d'autres, prétextant une préférence pour les étuis en tissu à ceux en "dur". Va falloir que je pense à m'éxécuter rapidement.

Etuis lunettes (1)

Patron : étui à lunettes par Pour mes Jolis Mômes mais pas Que

Fournitures : divers cotons de mon stock, vlieseline thermocollante, pressions Kam.

Etuis lunettes (3)

En général, pour Noël, je m'organise fin Novembre en établissant une liste au fur et à mesure que les idées me viennent. Et cette année, j'ai eu énormément de mal à trouver une idée satisfaisante pour l'un de mes cousins. Traditionnellement, je lui offrais toujours une BD, mais cette année, j'avais envie d'innover un peu. Mon cousin est atteint depuis quelques années d'une sclerose en plaque qui lors de certaines crises ou tout simplement sous l'effet de la fatigue le rend très sensible à la lumière. J'ai eu l'illumination (je sais, jeu de mot pourri), deux jours avant Noël. Ce qu'il lui fallait, c'était un masque de nuit. Et forcément, pas n'importe lequel. Un masque de super héro. C'est tout de suite vachement plus classe. Comme je n'avais strictement aucune idée du nom de son super héro pref de pref, je n'y suis pas allée par 4 chemins, je lui ai carrément demandé. Quand j'ai lu Hulk sur mon téléphone, je me suis aussitôt dit "Merde, dans quoi je me suis embarquée"... Il aurait pas pu dire Iron Man, ou Capt'ain America ? Ben non, il fallait que ça soit le gros vert tout vener. Aucune idée de comment réaliser ça. Heureusement, mon geek perso m'a sauvé la vie et m'a dessiné la bête dans les règles de l'Art. Je n'avais plus qu'à découper et appliquer. Et Tadam ! Ça le fait, non ?

Masque de nuit Hulk (1)

Patron : masque de nuit Hulk, modèle perso (en même temps des gabarits de masque t'en trouve partout sur internet)

Fournitures : satin vert, cotons blanc et noirs MT.

Comme tu peux le constater, j'ai également gansé l'élastique de satin vert. Ça doit être beaucoup plus agréable à porter comme ça. Mon cousin a eu l'air content. J'espère qu'il le porte...

Et là, on en arrive au clou de mes réalisations,  my Master Piece : un sac Week-end pour ma Môman. Dans à peine quelques mois, ma Môman pourra enfin vivre libre, délivrée des contraintes du métro-boulot-dodo (en ce qui la concerne, se lever à 9h pour être sûre d'être au boulot avant 11h30, bon ok, elle compense en partant vers 19h, mais quand même...). Dans cette optique, et histoire d'anticiper un peu (hein ? quoi ? an-ti-ci-per ? ouais, c'est bon, je peux le faire de temps en temps), donc histoire d'anticiper je me suis dit que ce serait pas mal de lui coudre un sac pour ses futures escapades avec sa sœur, également à la retraite, et éventuellement mon Père, quand il aurait du temps libre. Et puis, j'avais très envie de tester ce sac et ses fameux "raviolis". Alors, on pourra dire tout ce qu'on voudra, ce sac est top. Il se coud hyper vite et très facilement pour un résultat au top hyper gratifiant. Bref, j'ai adoré. Un seul hic tout de même, je pense qu'il aurait fallut mettre des repères de couture pour coudre les fameux "raviolis". Parce que toutes ces rondeurs, tu finis par te perdre un peu. Mais ça reste totalement abordable tout de même.

Sac WE Maman (1)

Patron : sac Week-end, tuto trouvé sur le blog co' des fans de Aime comme Marie 

Fournitures : lin gris irisé de mon marché, coton rose à étoiles et FE en plastique injecté MT et cuir Sweet Anything (chutes de ces mignons petits chaussons actuellement perdus quelque part dans mon appart' et totalement introuvables, sale gosse...)

Sac WE Maman (8)

Sac WE Maman (9)

Sac WE Maman (10)

A revoir ces photos, je me sens totalement emplie de fierté. Ce sac est une tuerie. La modestie m'étouffera...

Bon et pour finir... Ah, je vois bien que tu es déçue qu'on se quitte déjà, mais même les bonnes choses ont une fin. Il ne faut pas abuser des bonnes choses (sauf du nutella...). Une petite mignonnerie pour clore cet article. Alors, contrairement aux apparences ceci n'est pas un éléphant. Non vas-y, je déconne. Par contre, ce n'est pas un cadeau de Noël, mais un cadeau d'anniversaire pour les un an de mon neveu qui a eu la bonne idée de naître le 25 décembre... Un éléphant d'après ce tuto. Une pure merveille de simplicité et de plaisir à coudre. Et un gouffre sans fond en matière de rembourrage !

Cadeau anniversaire Marian (1)

Patron : d'après ce tuto

Fournitures : wax de mon stock, le même que pour cette turbulette (offerte au même neveu pour sa naissance), et coton vert à pois des Tissus du Centre à Laval.

Les petits yeux brodés à la main, s'il vous plaît !

Cadeau anniversaire Marian (3)

J'ai eu beaucoup de mal à le voir partir celui-là.

Je crois qu'il va faloir que j'en fasse un pour le petit barbare qui est en train d'essayer de m'arracher une côte pour s'en servir de cure dent...

Bon, je sais pas toi, mais toutes ces cousettes, ça m'a épuisé.

J'hésite encore sur le thème de mon prochain article, alors en attendant, remets toi bien, reprends des forces, et surtout ne me quitte pas !

Allez, tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

mercredi 23 juillet 2014

Ma mutine en Wax ou quand trop de Wax tue la Wax

Quand Marie a sorti son patron Mutine l'été dernier, j'ai immédiatement imprimé le patron. Outre le fait que le modèle soit gratuit (ce qui lui conférait déjà un certain charme), j'aimais particulièrement le dos nu. Et pour ne rien gâcher, les explications présageaient d'un ouvrage rapide et facile, tout ce dont j'avais besoin à l'époque (tu sais, celle où coudre droit était dans le domaine du fantasme, et durant laquelle la moindre difficulté s'apparentait à l'ascension du mont Everest... hier quoi...).

Pleine d'espoir et la fleur au fusil, j'étais partie pour un périple autour de la France seule avec mes trois marmots. Et dans mon délire, j'avais cru possible de coudre entre deux repas, voir le soir venu. Mais bien sûr ! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu !!! Tout ce qui est sorti de sous le pied de ma MAC l'été dernier se limite au maillot de bain de ma grande. Maillot que tu ne peux plus voir sur mes pages pour cause de requêtes ultra perverses sur les moteurs de recherche et qui atterrissaient directement sur les photos de Julie en tenue de plage... Sérieusement, quel(le) espèce de gros(se) taré(e) peut bien taper "petite fille sans maillot de bain" ????? Moi, ça me file la chair de poule... Bref, pour régler le problème, j'ai retiré l'article, et la prochaine fois, je ne mettrai que des photos à plat. Ça m'apprendra à faire confiance à l'humain... Donc l'été dernier, couturesquement parlant, ça a été la loose. J'ai coupé des trucs jamais cousus par la suite, et qui ne le seront très certainement jamais. Et j'ai pensé très fort à me faire une Mutine. Mais apparemment, même quand tu y penses très très fort, eh bien les rêves ne se réalisent pas comme ça. Disney nous a menti. Il va me falloir 20 ans de thérapie pour m'en remettre.

C'est donc en rentrant, et pour les besoins d'une soirée déguisée, que je me suis lancée dans ce projet. Le thème de la soirée était D ou G pour les premières lettres des prénoms des deux gars dont on allait fêter l'anniversaire (d'ailleurs je tremble déjà rien qu'à me demander ce qu'ils vont bien nous pondre comme thème pourri cette année...). Franchement, j'étais en totale panne d'idée et je me suis improvisé un ensemble en Wax prétextant que ça pouvait faire Doudou africaine... hum hum... Même de loin, c'était pas crédible. Je n'ai malheureusement aucune photo montrable de l'ensemble (même pas en rêve je te montre). Tout ce que je peux te dire c'est que l'ensemble était composé de la Mutine qui va suivre, d'une jupe immettable dont je dois recycler le wax, et d'un chouchou assorti. Rien qui ne fasse réellement déguisement. Le flop total.

Pour en revenir au patron de Marie. Comme souvent, les explications sont limpides. Pas de grosse difficulté technique, le modèle est simple et rapide à monter. A l'essayage je me suis sentie assez à l'aise dans mon nouveau dos nu, et une soirée à le porter ne m'a pas semblé de trop. Malheureusement l'automne arrivant, je n'ai pas trop eu l'occasion de le remettre. Et encore moins d'en publier des photos. Beaucoup trop hors saison. J'ai donc profité de mon petit séjour au vert pour ressortir la bête et faire quelques clichés. J'avoue m'être sentie tout autant à l'aise dedans que la première fois. J'aime vraiment la sensation de liberté que ce genre de haut procure. Et le bien être d'être couverte au minimum quand il fait chaud ! Tu me diras, et le jeans ? D'une, je n'ai pas emmené de jupes mais uniquement un pantacourt un peu sport qui ne va pas du tout avec ce haut, deux j'ai fait ces photos à l'occasion d'une sortie au resto pour l'anniv' de mon fils. Fallait être un minimum présentable... Eh bien en voyant le résultat de notre shooting, je me demande encore comment j'ai pu passer plusieurs heures attifée de la sorte, et comment j'ai pu infliger un tel spectacle aux personnes qui m'avaient sous les yeux. Par soucis d'honnêteté, je te montre les quelques photos que je tolère à peu près, mais franchement, sans déconner, je me trouve monstrueuse. J'accuse véritablement les kilos pris depuis ces deux dernières années et je ne trouve pas terrible la bande bleue juste au niveau de la poitrine et qui donne l'illusion que je fais un bonnet E alors que je porte du 95B...

Bref, j'aime le modèle, mais ce que j'en ai fait, et comment je le porte me laisse un peu sur ma faim, voire me pousserait presque à m'enfermer dans ma cave...

Aime comme mutine (5)

Patron : aime comme Mutine de Marie

Fournitures : wax de mon stock, coton offert par ma maman

De profil, avec son petit effet femme enceinte uniquement dû à la bouée grasse qui ceint ma taille et mes hanches (c'est fou comme je m'aime...)

Aime comme mutine (9)

Le dos de nageuse Est Allemande... et plus si affinités.

Aime comme mutine (11)

A la limite... si on n'en garde qu'une... on peut garder celle-là.

Aime comme mutine (15)

Donc un bilan mitigé pour cette fois. Je trouve ce patron toujours aussi joli, mais j'ai un doute sur sa compatibilité avec les rondeurs... Et puis, je pense que je n'ai pas choisi le meilleur tissu pour le mettre en valeur. Un demi ratage en somme... Je ne suis juste pas prête de le remettre. J'aurais trop peur de traumatiser des enfants.

Le seul point positif, c'est que ça va me motiver pour me bouger les fesses et reprendre possession de mon corps et faire disparaître ces vilains kilos en trop. Chiche ! Je commence la semaine prochaine. Pour l'instant, c'est pas possible. Pas pendant les vacances, faut pas pousser mémé dans les orties ;-)

Allez, tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 2 juin 2014

Le "Gaëllethon"...

Et voilà, nouvelle semaine, nouveau mois. On remet les compteurs à zéro et je peux recommencer à flooder ta boîte mail ;-)

Comme le suggère le titre (peu flatteur, certes, mais très évocateur), cet article est en fait un hymne à la solidarité et à la compassion. Lors de mon anniblog, celui où tu pouvais gagner un doudou que t'as pas gagné, je demandais aux participantes de me raconter leur plus beau souvenir d'enfance. C'était Noël, joie et bonheur dans les maisons (comme dans les films américains) et je voulais un peu d'esprit de fête dans mes com'. Seulement voilà, Gaëlle (alias Paup's) a réussi à pourrir mon groove en laissant le commentaire le plus déprimant de toute la blogosphère !!! Une espèce d'appel au secours en forme de confession genre "Confessions intimes" en plus glauque. Et je la soupçonne d'avoir un peu aimé m'écrire ça, parce qu'elle m'en laisse d'autres de façon régulière, comme ça, gratuitement... Donc, si tu le souhaites, saches que je fais psy à mes heures perdues. C'est gratuit et ça peut même te rapporter gros ;-)

Donc Gaëlle a pourri mon groove un truc de ouf !!! Bon, par respect, je ne te remets pas son commentaire, mais si tu es une vilaine curieuse voyeuriste tu sauras comment le retrouver, genre ... J'ai faillit truquer mon jeu pour la faire gagner, et puis je me suis dit que pour réparer toutes ces années d'injustices, il valait mieux taper un grand coup... J'en ai donc parlé à Émilie, et de mail en mail nous nous sommes retrouvées à 4, avec Marick et Emma, autour du projet "Il faut sauver Paup's", autrement appelé "Le Gaëllethon", c'était plus classe ;-)

Il nous aura fallut quelques temps pour nous lancer et nous synchroniser... Ce qui en fait a été mission impossible. Gaëlle a ainsi reçu nos 4 colis au compte goutte sur un laps de temps d'environ deux semaines avec interdiction d'ouvrir au fur et à mesure (afin de conserver l'effet de masse).

En ce qui me concerne j'ai également profité de cet envoi pour honorer ma part d'un pari que nous avions fait toutes les deux au mois de Novembre alors qu'elle s'apprêtait à enfiler son maillot sur les plages Mauriciennes. Celle qui perdait le plus de poids recevait un cadeau de l'autre. J'ai perdu, et de loin. Je lui devait donc un petit quelque chose. Et il faut savoir que, chez moi, l'inspiration peut prendre de nombreuses semaines. Ce n'est qu'en préparant mon "Gaëllethon" que l'idée m'est venue d'un sac à tarte (parfait pour un concours de régime). Je remercie Emilie, d'ailleurs, parce que je ne me souviens plus si c'est elle qui m'a donné l'idée, ou si elle m'a conforté dans cette voie...

Cadeaux Gaëlle (18)

Patron : sac à tarte d'après ce tuto

Fournitures : waxs de mon stock (avec tampon d'origine que j'ai placé bien en évidence, je trouvais ça top...)

Cadeaux Gaëlle (19)

Cadeaux Gaëlle (22)

Cadeaux Gaëlle (24)

Ce tuto est vraiment simple et j'aime vraiment beaucoup cette façon d'avoir repensé le sac à tarte ;-) J'ai juste été obligée de pratiquement tout défaire alors que j'avais presque fini, vu que je trouvais l'ensemble hyper bancal... C'est là que je me suis souvenue que je n'avais pas fini de couper l'un des deux carrés (j'avais laissé traîner le projet une ou deux semaines après découpe). Forcément, ça le faisait pas. Gourdasse un jour, gourdasse toujours. C'est ma devise ;)

Pour en revenir à notre "Gaëlleton", sachant de source sûre qu'elle utilise des produits d'entretiens faits maison, je me suis dit que récidiver dans les Tawashis serait tout à fait approprié. J'ai donc repris exactement les mêmes laines et tutos que pour ma NSP. Rien de neuf de ce côté là.

Cadeaux Gaëlle (6)

Et puis, comme l'idée était partie de mon fameux concours à Doudou et que nous étions autour des fêtes de Pâques, j'ai opté pour un autre modèle d'Agathe Rose, j'ai nommé Lila la lapine. Tout comme Violette, Lila est un vrai bonheur à crocheter. Décidément, je suis de plus en plus fan d'amigurumis ! Et tout comme Violette, Lila porte une petite robe, cousue dans l'un des wax, un chèche (pas tricoté cette fois-ci) et une broche fleur ;-)

Cadeaux Gaëlle (12)

Patron : Lila la Lapine par Agathe Rose

Fournitures : coton 3 Phi**** coloris pistache, waxs de mon stock, yeux de sécurité Fifi Jolipois

Cadeaux Gaëlle (13)

Cadeaux Gaëlle (15)

Cadeaux Gaëlle (17)

Cadeaux Gaëlle (31)

Cadeaux Gaëlle (2)

Voilà pour ma participation à cette opération toute particulière. J'avoue avoir pris beaucoup de plaisir à m'investir dans cette surprise. Gaëlle le méritait bien et faire plaisir c'est bon pour le karma ;-)

Pour voir ce que mes complices ont envoyé c'est par là :

Batman et Bobines

Les p'tits pots

La fabrique de Marick

Et pour voir le tout et connaître les impressions de l'intéressée :

La Courte Pièce

Bon pas la peine de remplir mes commentaires d'anecdotes déprimantes, hein ? On peut s'arranger autrement pour faire des échanges ;-) Faudra juste être très patiente.

Allez, tchuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook