jeudi 11 mai 2017

L'habit ne fait pas le moine...

Oyé, oyé !

Sonnez musettes, résonnez trompettes ! Je ne sais pas si tu te souviens de la petite tunique dont je t'ai touché deux mots dans le billet précédent. Eh bien accroche toi à ton sloggy parce que l'ai FINIE. Je te jure. Je suis en total mode toutouyoutou. Moi-même je me suis pas crue quand je me le suis dit. C'est dire.

Je te conseille d'ailleurs de ne pas ranger tout de suite ta doudoune des sports d'hiver parce qu'il y a de fortes chances qu'il se remette à neiger... (ça a été le cas le week-end dernier si je ne m'abuse - cherche pas, c'est ma faute). Ouep, parce qu'en plus, après avoir fini la tunique, j'ai cousu un autre truc. Et même que ça m'a pris que deux jours. Le truc de dingue. Mais je te garde ça pour une prochaine fois. Chaque chose en son temps.

 

SHY EYES, OTTOBRE 6/2016

Je t'avais dit que quand j'avais acheté les tissus pour faire sa robe spéciale "journée de l'élégance" à Julie, j'avais failli mourir sur place en découvrant le montant de mes achats. Ben ouais, je suis ce genre de fille qui regarde, qui touche, qui kiffe, qui zieute le prix (OMG), mais qui demande quand même la découpe, sans faire de calculs... et qui se retrouve à s'étrangler au moment de faire son code de carte bancaire. Ça ne s'invente pas. C'est un don.

Après avoir coupé les pièces de ladite robe, il me restait pas mal de mes deux tissus, et il était totalement impensable qu'ils finissent à l'état de chutes stagnantes dans le fond d'un de mes bacs. A ce prix-là, ils avaient intérêt à être rentabilisés.

Pour une fois, je savais très exactement en quoi les transformer. A force de la voir un peu partout, j'avais craqué sur la tunique Shy eyes du dernier Ottobre de 2016. Une petite mignonnerie toute en poésie.

J'ai un peu galéré à la coudre, il faut l'avouer. D'une parce que je me sentais rouillée de la couture, et de deux... ben je sais pas... j'ai galéré quoi.

A commencer par la découpe. N'ayant pas assez de gabardine noire, j'ai dû improviser des empiècements d'épaules en dentelle, pour pouvoir caser mes pièces dans le peu qui me restait. Ce qui, au final, est plutôt joli je trouve.

Concernant les volants, j'ai tenté le roulotté sur ma dentelle. Veni, vidi et pas vici du tout. Une grosse foirade. Pour ne pas risquer la méga boulette, j'ai opté pour le biais à cheval. Du coup, le rendu est beaucoup moins fluide que prévu, mais j'aime bien.

Et j'ai remplacé les appliqués par du flex. Sauf que, ne trouvant plus le logiciel de ma Cameo sur mon portable nouvellement réinstallé, j'ai passé une heure à rechercher le CD d'installation, qui s'est avéré être dans la boîte d'origine, dans ma cave... Tout ça pour me rendre compte que j'avais mal regardé, et qu'il était déjà parfaitement installé... Un don, je t'ai dit.

Mais là où j'ai le plus eu du mal, c'est pour la goutte dans le dos. D'ailleurs, acte manqué, je ne t'ai pas fait de gros plan. On va dire que c'est pas la peine ;-)

La tornade, quant à elle, l'aime d'amour, sauf que... ça gratte dans le cou, ET qu'elle ne va pas avec ses jupes mais uniquement avec ses jeans... Et une fille en pantalon "c'est moooooooche". Je l'ai prévenu que si elle ne la mettait pas, je la filerai à sa copine. Ça ne lui a pas plu du tout =D #mèreindigneetfièredelêtre

Comme je ne voulais pas laisser passer trop de temps entre la petite touche finale et les photos, on a joué au modèle et au photographe lundi quand il faisait moche. D'où les photos... moches. Enfin, pas très lumineuses quoi. Mais pas besoin de soleil quand on a une si jolie blondinette dans une tunique qui brille ;-)

Shy eyes Ottobre (1)

Shy eyes Ottobre (2)

Shy eyes Ottobre (8)

Shy eyes Ottobre (3)

Shy eyes Ottobre (4)

6tag-1000906896-1497999504836809005_1000906896

Shy eyes Ottobre (5)

Shy eyes Ottobre (6)

Shy eyes Ottobre (9)

Shy eyes Ottobre (7)

"C'est bon Maman ? J'en ai marre des photos..."

Shy eyes Ottobre (10)

En bref

  • Shy eyes, modèle 29, Ottobre 6/2016, 116 sans marges (pour une petite fille de 5 ans 1/2 qui fait pas tout à fait 110 cm)
  • Ourlets roulottés des volants remplacés par un biais à cheval. Appliqué remplacé par du flex. Empiècements d'épaules.
  • Gabardine stretch, biais satin et dentelle Mondial Tissu, flex Happyflex.

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi je suis super fan. Je la trouve vraiment trop craquante dans cette tunique.

 

SHAWL SKULL #8

Avant de te quitter, je te montre le shawl que j'ai crocheté pour Priscilla. Je ne te le présente plus, hein, c'est pas la peine... Si tu veux plus d'infos, suis juste le tag, il t'emmènera vers les 7 autres ;-)

J'ai trouvé cette couleur rose absolument merveilleuse, et j'ai particulièrement apprécié le contraste entre le coloris et les têtes de mort =D

Shawl Skull (1)

Shawl Skull (2)

Shawl Skull (3)

 En bref

 

Et voilà. That's all Folks ;-)

Ah si, juste un truc avant d'aller mettre la viande dans le torchon (je suis fan de cette expression - tellement de poésie). Avant de me reprendre en main, dans ma période "épaules tombantes/cheveux gras", j'ai eu envie de bouger les meubles. Comme chez moi, c'est compliqué, j'ai un temps hésité à migrer vers un autre hébergeur. Et puis, je me suis finalement contenté de relooker, modifier deux trois trucs par-ci par-là. Si tu n'as pas fait gaffe, pas grave ;-) Dans le cas contraire, n'hésites pas à me dire ce que tu en penses.

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 


vendredi 5 mai 2017

Les oubliés de l'an dernier

Hello.

Mine de rien, ça commence à faire un bail que je ne suis pas venue me plaindre et partager mes états d'âmes par ici. D'ailleurs, ça fait un bail que je ne suis pas venue partager tout court...

Je commence à me demander si je ne me serai pas fait un petit burn out post défi délire à la con... A moins que ça ne soit encore un coup des Dalton, tu sais, les 4 nains qui hantent mon salon... ou bien toutes ces questions qui bourdonnent dans ma tête...

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quelle étagère ?...

Ou tout simplement la faute à ce putain de Printemps qui ne vient pas et aux cons qui fleurissent à la place des jolies fleurs...

Qui sait ?

Quoiqu'il en soit, et comme je suis quelqu'un de parfaitement équilibré ET rationnel, j'ai quand même voulu faire quelques recherches hématologiques et biologiques, juste pour en avoir le cœur net. J'ai donc fait une prise de sang. Et ouf ! Pas de maladie cachée, pas de grosse carence, et même pas la queue d'un début de ménopause... (si si, je me suis vraiment posé la question pour de vrai). Conclusion, je suis soit tarée, soit "juste" chiante, soit "juste" fatiguée, soit les trois en même temps. Je pense d'ailleurs retenir cette dernière hypothèse, faut savoir être lucide.

Forcément, pendant toute cette période où je me suis encore regardé le nombril en gémissant, je n'ai pas été très productive. Mais comme dirait mon chéri, mon roc, ma péninsule "produire n'est qu'un moyen de se conformer à notre société de consommation... tu crées, donc tu es... Laisses tomber, dors". OK... Sauf que déjà que je consomme pas énormément - à part de la bouffe, genre beaucoup - si j'arrête, on va tous finir à poil... étant donné que je me refuse de plus en plus à aller acheter des fringues, exception faite des chaussures (pour l'instant) ;-)

Il serait donc plus que temps que je me foute un bon coup de pied au cul et que je rouvre mon petit atelier clandestin. En vrai, c'est déjà chose faite, mais comme ça fait juste 15 jours que je suis sur une petite tunique pour la mini tornade, ça commence à avoir des airs de mythic fail...

A se demander si je me suis pas faite marabouter, ou un truc du genre.

Pour pouvoir repartir sur de bonnes bases, je me suis dit que ça serait pas mal de solder tous mes trucs non publiés qui trainent. Comme ça, bien obligée de me bouger, si je veux reviendre un jour ;-) Pas con le bourdon...

Justement, je gardais depuis L'AN DERNIER oO quelques petites cousettes pour ma jolie Julie, du temps où elle était encore en CM2, et où elle avait encore des joues rondes de bébé... Snif... La sixième, je te le dis, c'est le mal absolu, une machine infernale à transformer les petites filles en jeunes filles, avec en option le rire à la con, le je-m'en-foutisme total niveau organisation et hygiène, et la croyance profonde qu'elle peut te répondre, comme ça, pour le fun "vas-y, fais pas ta meuf Maman". Je te rassure, sur ce dernier point, j'extrapole, pour la galerie. Sinon, tu penses bien que je lui aurais offert un aller-retour pour Mars, et pas en première classe.

Alors, de quoi s'agit-il ?

 

TROP TOP D'IVANNE S. VERSION B (ma préférée)

Encore. Cousu à la suite des trois autres réalisés environ à la même période. Mais en tissu chaine et trame.

Il a été porté, reporté, encore et encore. Je crois bien que c'est aussi son préféré. D'ailleurs, il sort tout juste de la machine. Et j'en suis ravie, parce que vu comment elle a grandi, c'était pas évident que ça lui aille toujours, un an après.

Le tissu vient de Mondial Tissu, un vrai coup de cœur. Le seul hic, c'est qu'il est OBLIGATOIRE de le repasser si je veux pas la voir se promener avec un chiffon sur le dos, ET que la parementure, malgré sous piquage et surpiquage (sous le col) refuse de tenir en place. La relou...

A part ça, on l'aime ♥

Trop Top Ivanne S (1)

Trop Top Ivanne S (2)

Trop Top Ivanne S (3)

En bref

  • Trop Top d'Ivanne S. en 12 ans.
  • Version B. Dos en un seul morceau. Col claudine et bas du devant arrondi comme le dos.
  • Tissu principal de chez Mondial Tissu, col claudine en lin violet de mon marché.

 

LATE SUMMER DE LOU AND ME

Je craque rarement sur des modèles au premier coup d'œil. Un peu comme dans la vie de tous les jours, je commence souvent par me méfier pour ensuite me laisser convaincre (ou pas...). Et parfois, il y a ces exceptions qui confirment la règle. J'ai littéralement adoré cette jolie robe salopette dès sa sortie, et j'avais hâte d'en coudre une. J'aime beaucoup les patrons de Lydie qui sont toujours simples sans être simplistes. Tout s'emboîte parfaitement, les explications sont claires. Pas de mauvaise surprise.

D'après mes souvenirs, ça a encore été confirmé lors de la réalisation de cette robe. Je crois me rappeler que je me suis bien amusée... J'ai volontairement mis la doublure des poches à l'extérieur afin que la robe puisse s'assortir avec le Trop Top vu précédemment, et inversement ;-) J'ai bordé ces mêmes poches de passepoil rose. Et j'ai tout surpiqué de manière visible afin de bien souligner tous les détails de cette jolie robe.

Le seul et unique problème que j'ai rencontré est uniquement dû au jean utilisé en matière principale. Celui-ci étant relativement épais, j'ai eu un peu de mal à faire mon ourlet - simple, mais quand même.

Robe Late Summer Lou and Me (1)

Robe Late Summer Lou and Me (2)

Robe Late Summer Lou and Me (3)

Robe Late Summer Lou and Me (7)

Robe Late Summer Lou and Me (8)

Robe Late Summer Lou and Me (9)

En bref

  • Late Summer de Lou and Me, en 12 ans.
  • Ajout d'une boutonnière centrale sur chacune des pattes de boutonnage latérales. Mon tissu étant épais, je voulais éviter que "ça baille".
  • Jean Lolie shop. Coton fleuri (viscose... je suis nulle en tissu) et boutons de chez Mondial Tissu. Coton de doublure RIJS textile.

Après essai il y a quelques jours, il s'est avéré que ma grande l'a trouvé "un peu courte"... De toute façon, au-dessus du genou, c'est indécent en ce qui la concerne. Je sais, ça ne va pas durer. En attendant, cette robe a été modérément portée l'an dernier. Comme tu peux le constater sur la dernière photo, j'avais cousu les boutons relativement haut sur les bretelles. Je les ai descendues au maximum pour rallonger la robe. J'espère qu'elle vivra quelques beaux jours cet été, avant d'aller rejoindre le carton des futurs vêtements d'Émilie.

 

SHORT JOYEUX D'HER LITTLE WORLD

Les deux pièces précédentes ayant été réalisées au mois d'avril (de l'an) dernier, je te propose un petit saut dans le temps, à peine quelques mois plus tard, début Août plus exactement.

Pour son anniversaire, Julie avait reçu pour cadeau un stage d'une semaine dans une école de cirque. Par soucis d'équité ET d'organisation, son frère et sa sœur ont également pu y participer. En terme d'équipement, on ne leur demandait qu'une tenue adaptée, normal, sauf que... La petite rentrait encore dans son Joyeux de l'été précédent (deux ans déjà... oO), j'avais taillé un short à Camille dans son jogging troué... et Julie était à poil. Comme d'hab'.

Je me suis donc retrouvée la veille ou l'avant-veille du premier jour de stage (je ne sais plus très bien) à lui coudre ce petit short que j'adore. Seulement voilà, il s'arrête au 10 ans, et ça, c'était clairement trop petit pour ma sauterelle. J'ai donc extrapolé un 12 ans... pas tout à fait à la ouaneaguène mais presque, en espérant très très fort que ça aille.

Côté tissu, j'ai utilisé un très vieux Boubou rapporté par mes parents ou mes grands-parents à l'époque où ils vivaient en Côte d'Ivoire (longue Histoire...). Après avoir découpé mes pièces, je me suis rendue compte que le tissu était beaucoup trop fin pour être porté tel quel. J'ai donc tout doublé. Et j'ai cassé le côté uni et un peu strict avec un passepoil que j'avais fait dans les restes de sa combi d'anniversaire.

Rien à dire sur ce short. J'ai hâte d'en coudre un nouveau à Émilie pour cet été... Ce short, c'est la base. Rien de plus.

Short Joyeux Her Little World (1)

Short Joyeux Her Little World (2)

Short Joyeux Her Little World (3)

En bref

  • Short Joyeux d'Her Little World extrapolé en 12 ans
  • A part ça, aucune modif ;-)
  • Recyclage de Boubou Africain et passepoil fabriqué dans des chutes.

Et sans surprise, celui-là va encore, et risque d'être encore très très porté cet été ;-)

 

Robe Late Summer Lou and Me (6)

 

Je te laisse sur cette photo de ma tragédienne en herbe...

A très bientôt.

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

lundi 11 janvier 2016

Remember 2015

Yo !

Après la grosse rigolade de la dernière fois et avant de reprendre le cours normal des publications en tout genre, je me suis dit que ça serait peut-être pas mal de faire un petit point sur ma productivité de l'année écoulée.

En vrai, je ne sais pas si tu te souviens, mais je t'avais dit que je le ferai, si j'en avais le temps... Et puis, je me suis retrouvée, assise dans mon canap, limite à faire "la plouf", comme disent mes nains, entre mes différents dossiers pour choisir de quoi j'allais te parler aujourd'hui. C'est qu'entre tout ce que j'ai cousu pour Noël et ce que je n'ai pas encore eu le temps de te montrer de 2015, il y a de la matière.

Et comme j'aime assez que les choses soient bien nettes, bien carrées (non, non,  je ne suis absolument pas psychorigide), j'ai préféré clôturer l'année proprement (même s'il en reste encore), pour repartir sur de bonnes bases.

Tu ne t'étonneras donc pas que les prochains posts soient consacrés à des cousettes de l'an dernier. Et promis, j'essaierai d'aller assez vite pour pouvoir te montrer les fameux cadals de Noyel avant le mois d'août ;-)

En ce qui concerne la présentation de cette rétrospective, je me suis inspirée de celle de Sabine, que j'ai beaucoup aimé. Je trouve qu'on se rend bien mieux compte du travail accompli quand tout est ainsi regroupé au sein d'une mosaïque. Alors, je vais être totalement honnête, pour ce faire, j'ai extrait les photos de tous les posts de 2015 sans tenir compte des dates exactes de réalisation, ce qui fait que tu peux retrouver les cadeaux de Noël 2014 parmi les photos...

Quand j'ai préparé cette mosaïque, j'ai d'abord eu le sentiment que je n'avais pas fait grand chose l'année passée. Je me suis raccrochée à l'excuse grossesse, puis bébé qui prend du temps, etc... Et puis, en y regardant de plus près, je me suis rendue compte que finalement, je n'avais pas chômé. Et ça, ça me booste pour cette année à venir.

Alors, place au souvenir.

En 2015, il y a eu de la couture de fringues. 

Rétrospective couture 2015

En 2015, il y a aussi eu de la couture d'accessoires. En vrai, un tiers des réalisations date de 2014, mais comme je les ai blogué en 2015... Bref.

Rétrospective accessoires 2015

En 2015, il y a eu du tricot et du crochet. Et là, à part le trendy, tout date de cette année. Rien que d'y penser, ça me perfore le fondement Oo

Rétrospective Tricot crochet 2015

Et en 2015, il y a eu du doudou ! Là encore, certains datent de 2014, mais on s'en fout en fait.

Rétrospective amigurumi 2015

Alors, je ne sais pas si ça t'a fait le même effet qu'à moi. Mais une chose est sûre, c'est que j'ai bien envie d'en faire autant cette année, voire plus. Et je peux t'assurer qu'en la matière, l'année a déjà plutôt bien démarré.

J'en profite, vu que c'est un post bilan, pour te remercier de ta présence, de ta fidelité et de tes commentaires qui font du bien par où ça passe. Parce que mine de rien, sans toi, ça serait pas tout à fait pareil ;-)

J'en profite également pour te dire que finalement cette semaine en free style s'est soldée par le retour en arrêt de mon mec au bout de trois jours. Les effets seconfaires du traitement et la fatigue des transports ayant eu raison de sa volonté de reprendre une vie normale. Mais ce n'est que partie remise.

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

lundi 22 juillet 2013

Mon top de l'été (defi de Chut Charlotte j+2)

Il y a quelques semaines, la pétillante Charlotte proposait un défi bien estival : coudre notre top de l'été. Dans cette optique, elle a d'ailleurs organisé une série d'interviews de "pros du jersey", à lire absolument si tu as besoin de conseils ! Après avoir lamentablement raté le coche pour celui des piqueuses, j'ai sans hésitation sauté sur l'occas' et me suis aussitôt ralliée à sa proposition. Pour le patron, je n'ai pas eu à chercher bien loin, étant donné que Vanessa venait de sortir (à point nommé) son Today Woman, une version de son célèbre Today pour nous les femmes ;-) Ne me restait plus qu'à trouver le temps de mettre mon projet à exécution... C'est qu'à peine quelques heures après notre retour de Londres, nous sommes repartis direction le Lot chez mes beaux-parents pour une quinzaine de jours. Comme mon chéri, lui, a repris le chemin du travail ce matin, je me retrouve donc "seule" avec mes trois monstroplantes jusqu'au 12 Août (encore une étape vacances à venir). Il était donc impensable pour moi de partir sans ma nouvelle amie, j'ai nommé ma MAC (va falloir que je lui trouve un petit nom à celle-là...). Je sais, tu dois te dire que je suis complètement dingue de me la trimballer partout comme ça (sans compter le sac de voyage consacré uniquement à mes tissus et mes livres), surtout pour au final n'avoir le temps de rien faire... mais c'est bon pour mon équilibre psychologique (complètement azimutée la meuf!)

Donc, pour revenir à nos moutons, il a fallu trouver du temps... Temps que je n'ai réussi à me dégager que samedi, jour du rendu du défi, d'où le retard désormais habituel sur ce blog (encore une bonne excuse...). Rajoutes à celà que je réside dans un petit village où il y a plus de poules, de coq qui chante sous ma fenêtre à 5h du mat' (va finir dans une cocotte celui-là), d'ânes, de moutons (encore eux), de vaches et autres bêtes en tout genre que d'humains et donc de wifi. J'ai cru ne jamais pouvoir publier ce post... En fait, je pompe (avec son aimable autorisation) celui de la voisine qui préventivement coupe tout en cas de risque d'orage (ce qui est déjà arrivé trois fois cette semaine). Dur, dur, de quitter complètement la civilisation ! Et mes beaux-parents, tu me diras ? Pas encore équipés en wifi, et un ordinateur datant de la préhistoire (pardon belle-maman, et merci pour tout ♥).

Samedi, j'ai donc sorti ma bête (comprendre ma MAC), et j'ai profité de la présence de belle-maman pour me lancer dans l'assemblage de mon top de l'été, j'ai nommé mon Today corail et dentelle ! Pour le réaliser, je suis donc partie du Today Woman de Vanessa Pouzet, dont j'ai coupé le dos en deux parties verticales pour faire un empiècement dans de la dentelle rose, d'où l'abscence du zip ;-) J'ai taillé un 44 (beaucoup de laissé aller en ce moment, comme l'attestent les photos qui suivent). Mais finalement après assemblage et essayage, j'ai décidé de recouper 4 cm de chaque côtés, et j'ai bien fait !

Today corail (22)

Today corail (23)

Patron : Today Woman de Vanessa Pouzet

Tissus : jersey fin couleur corail du marché (déjà utilisé ), et dentelle rose également du marché

Today corail (3)

Lunettes de sun, maillot de bain et tongs, la classe à Dallas ;-)

Today corail (6)

Today corail (8)

La pose de la fille qui n'a pas peur de montrer ses dessous de bras (en même temps, je te montre mes grosses endives depuis tout à l'heure, alors pourquoi pas...)

Today corail (10)

Pour les emmanchures et l'encolure, j'ai utilisé du biais coupé dans mon jersey corail et posé à la manière d'un bord côte, ce qui rend le dos un peu moins nageur que prévu mais c'est pas si mal quand on voit les épaules que je me tape...

Today corail (14)

Today corail (18)

Un petit ourlet simple à l'aiguille double. C'est fou ce que ça fait pro ce genre de finition, et c'est si simple ! Note quand même à retenir : sur une grande longueur, les fils s'emmêlent pas mal et finissent par bloquer l'aiguille, à faire en deux temps pour plus de sécurité... Et pour l'oeil averti que tu es, tu auras sans dote noté que sur les photos porté, le bas est encore à cru. J'ai en fait profité des dernières minutes de mon photographe avec nous pour prendre ces quelques clichés. Comme quoi, tout s'explique ;-)

Today corail (26)

Today corail (19)

Au final, et malgré mon retard, je suis plutôt satisfaite du résultat. En tout cas, c'est à refaire. Et pour la liste des autres défieuses, c'est sur le blog de Charlotte que ça se passe !

Au vu des excuses données plus haut, je ne sais pas encore quand je reviendrai poster par ici. Alors, en attendant, je te souhaite de bonnes vacances (ou pas) et surtout n'oublies pas de bien t'hydrater, la canicule arrive ! Tchuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,