jeudi 23 février 2017

Noël 2016 - l'intégrale

Yo ! Ça farte ?

Je m'excuse de t'avoir laissée tomber comme une vieille chaussette, comme ça, sans prévenir, mais j'avais vraiment besoin de faire le vide... Je sais, tu as énormément souffert de mon absence. Alors je te rassure, je vais bien, je suis vraiment de retour, c'est pas un fake. Tu peux recommencer à respirer, à dormir, à manger. Arrête le Zoloft. Je suis là. Plus rien ne peut t'arriver d'affreux maintenant ♪♫♪

Après quelques séances d'auto analyse, j'en ai conclu que je m'étais gentiment laissée glisser dans ce qu'on appelle vulgairement "le burn-out maternel". L'auto analyse, tu sais, c'est toute ma vie... A se demander pourquoi je dépense du pognon chez un spécialiste, juste pour qu'il me confirme que le lémurien est en moi Jean-Claude. Ça doit avoir un rapport avec mon besoin viscéral d'être rassurée en permanence. La confiance en soi, toussa. Et puis il paraît que quand on paye, on guérit plus vite. Mouais...

Donc, un vilain burn-out... Un petit, hein. Parce que j'ai lu des descriptions de cas bien plus violents que ce que j'ai ressenti. Mais bien assez quand même pour me mettre KO et me donner envie de partir vivre en Papouasie sans laisser d'adresse. Pour éviter toute décision hâtive ou irréversible, on a un temps envisagé que mon chéri parte une semaine avec les nains, avant que j'en jette un par la fenêtre, et puis finalement, on a collé au plan de départ, on est parti au ski. Aucun lien, fils unique.

Je te fais pas tout l'historique, ça serait chiant. Mais sache qu'en bonne accro à mon smartphone et à mon réseau 4g, j'ai même pas râlé de pas avoir de couverture. Rien à battre. J'ai compensé avec du dodo, de la bière, des patates, du fromage, du ski, de la bière, des patates, du tricot, du ski, de la bière, des patates, etc... T'as compris le pattern. Décompression intégrale à 1200 m. Le pied. Je suis revenue détendue du sloggy et sans aucune photo, ou presque oO

Mon objectif, maintenant, c'est de continuer en mode no pression. Challenge accepted.

Paradoxalement, me détendre n'a pas limité ma productivité, bien au contraire. Ce qui fait que je me retrouve avec pleins des trucs à te montrer (en plus du million de trucs que je n'ai pas encore pris le temps de publier...). Par conséquent, et subséquemment à un bref calcul mathématique, j'ai unilatéralement voté pour des posts à rallonge bourrés à craquer. C'était soit ça, soit, à raison d'une ou deux réalisations par post, une à deux fois par semaine, j'aurai pu espérer t'avoir tout montré courant Mai 2018... en arrêtant tout acte de production pendant ce laps de temps, ça va sans dire.

Tu m'excuseras donc, une fois encore. En même temps, t'as l'habitude. Je ne sais pas (plus) faire court.

Malgré tout, à rallonge, ne veut pas dire en bordel, faut pas pousser. J'ai une réputation quand même.

Donc, aujourd'hui, je vais te solder mes cadeaux de Noël. Version One Shot.

Si je ne m'abuse, à part pour nos gosses et une ou deux autres personnes, nous n'avons rien acheté. J'ai tout fait moi-même. Ce qui pourrait, vu comme ça, expliquer un léger surmenage... En tout cas, je dois dire que sur le coup, je ne l'ai pas réellement ressenti. Je dirais même que je me suis beaucoup amusée à réaliser tous ces cadeaux. Mais c'est vrai, qu'avec un peu de recul, vu comme ça, ça fait un peu beaucoup...

Le plus gros du boulot l'a été pour les cadeaux de mes neveux et nièces. Mon frère, qui doit être aussi fêlé que moi, à lui aussi 4 nains. Donc 4 cadeaux. Et comme j'avais zappé les cadals d'anniversaire, j'ai tout multiplié par deux. En fait, je crois que je suis juste bonne à interner... Après avoir consulté ma belle-sœur, il a été décidé que je leur ferai un ensemble chacun, un haut et un bas. Des shorts et des polos pour les garçons, des t-shirts et des jupes pour les filles. Yavaipluka.

Et voilà le résultat. Ça t'en bouche un coin ? Ben, à moi aussi...

Trop top, jupette sans patron, polo Lalymaya, short Ottobre (1)

Pour le petit dernier, 2 ans.

Polo Lalymaya, short Ottobre (2)

Patrons : short Explorer, modèle 18, Ottobre 3/2015, 98 - Polo Lalymaya, 4 ans

Fournitures : jean et maille polo MT, liberty Cars Liberty of London.

Aucune difficulté pour le short. En revanche, avec celui de son frère, et un réalisé pour Camille il y a deux ans, et un pour mon père, ce polo est mon quatrième et certainement mon dernier, de ce modèle... parce que très franchement, c'est une horreur... Les finitions sont merdiques, la méthode employée plus qu'approximative. J'ai dû démonter la bande du bas tellement ça boudinait mon neveu... Pour un débutant, ça passe. Si tu as plus d'expérience, passe ton chemin. C'est beurk. Ou alors, tu t'en sers juste de base, et tu modifies beaucoup, beaucoup...

Pour la troisième, 3 ans.

Trop top, jupette sans patron (2)

Et la deuxième, 5 ans.

Trop top, jupette sans patron (1)

Patrons : trop top, Ivanne S, versions A. J'ai coupé les versions col rabattu, mais en relevant les cols, pour obtenir des t-shirts moins échancrés au niveau du cou - Jupettes sans patron, Petit D'om.

Fournitures : velours milleraies, voile de coton et tissu noir ajouré MT, velours milleraies offert par ma cops Émilie. Jerseys de mon marché.

Et pour le grand, 7 ans.

Polo Lalymaya, short Ottobre (1)

Patrons : short Explorer, modèle 18, Ottobre 3/2015, 128 - Polo Lalymaya, 10 ans.

Fournitures : idem que pour son frère, à part le wax, de mon stock.

 Je n'ai pris le temps de faire des photos que des garçons.

Polo Lalymaya, short Ottobre

Et dans l'ordre ;-)

Trop top, jupette sans patron, polo Lalymaya, short Ottobre (2)

Ma belle-sœur, non contente de m'avoir commandé tout une garde-robe, m'avait déjà mandaté pour lui réaliser un Shawl Skull. Je le kiffe tellement, que je n'ai pas su dire non ;-) Toutes les occasions sont bonnes. Pour ne pas l'offrir dans du papier, et vu qu'elle non plus n'avait pas eu son cadeau d'anniversaire, je le lui ai emballé dans un de mes petits pochons. Tu peux encore en trouver ici, si ça t'intéresse ;-)

Pochon moi j'emballe

Shawl skull (1)

Modèle : shawl Skull, traduction ici

Fournitures : essentials cotton DK, Rico, Les pelotes de Lolotte, crocheté en 3,5.

Shawl skull (2)

Shawl skull (3)

Pour finir, il y a aussi eu des Amazing Bags sous le sapin. Normal ;-) Dont deux spécialement dédicacés. Celui de droite a été offert à ma mèregrand, pour compléter sa collec de chouettes. Celui de gauche, à mon frangin, le plus grand fan interplanétaire de M. Jordan. Je te raconte pas la crise cardiaque que j'ai failli faire le jour où j'ai vu le nombre de paires de baskets qu'il a dans son placard oO Sans compter les tishs, les pulls, etc... Maintenant, il sera assorti jusqu'au bout du sac. La classe à Chicago =D

Sacs customisés (2)

Si t'en veux un, il m'en reste plein ici =D

Aller, c'est tout pour ce Noël 2016... Tu auras compris mon besoin irrépressible d'hibernation.

See you soon.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


lundi 9 janvier 2017

Les indispensables de la Globe trotteuse

Yo !

Ayé, une semaine de 2017 de passée... Plus que 51. Je sais pas toi, mais moi, j'ai comme l'impression qu'on va se retrouver à Noël avant d'avoir eu le temps de dire Pâques. Va falloir penser à se bouger les fesses.

Tu l'auras donc compris, je vais encore passer l'année à dire que j'ai le temps de rien tout en faisant un million de trucs par jour.

Résolution 2017, continuer à être moi-même, mais en mieux (ou en pire... au choix). Are you ready ?!

 

Pour commencer l'année en douceur, aujourd'hui, je t'emmène en voyage à l'autre bout du Monde. Plus précisément, et avant que tu ne te rendes compte que je t'ai roulée dans la farine comme une bonne vieille réclame pour de la crème anti-rides, dans le sac à dos de ma Globe-trotteuse de frangine. Pour ceux et celles qui ne sont pas au courant, ma sista a lâchement abandonné taf et appart (les pauvres) il y a un peu plus de 60 jours pour se lancer dans un voyage solo autour du Monde. Autant te dire que son année 2017, mis à part son passage de la quarantaine, ne devrait pas être trop dégueulasse. Après un mois et demi ou presque en Nouvelle-Zélande, elle a passé le réveillon à Sidney pour finir par atterrir aux Philippines il y a quelques jours. Je sais vraiment pas comment elle fait. Ça doit être tellement dur.

Bref. Pour un voyage de longue durée, inutile de s'encombrer de n'importe quoi, mais surtout, il ne faut pas oublier l'essentiel. J'imagine qu'elle a dû beaucoup réfléchir pour en arriver au contenu idéal. Un vrai casse-tête. Le résultat de ses réflexions l'ont ainsi conduite à me passer deux commandes spéciales : une housse pour sa mini bouillotte, et un pochon de rangement pour sa doudoune, afin de remplacer celui initialement vendu avec et qu'elle avait malheureusement perdu.

Forcément, j'ai eu bien deux mois pour accéder à sa demande... et j'ai réalisé le tout deux jours avant son départ. On ne change pas une équipe qui gagne. Tout va bien. En 2017, j'anticipe, ou pas.

Cette fois encore, je n'ai pas voulu aller chercher de tuto sur le net, et j'ai laissé libre court à mon imagination. En même temps, j'ai pas fait du Starck non plus... Il y a pas vraiment de quoi se vanter.

Housse bouillotte (1)

Modèle : housse de bouillotte (#patronperso)

Fourniture : polaire camouflage offerte par ma sister herself (cadeau intéressé ?)

Housse bouillotte (2)

Housse bouillotte (3)

Pour le pochon, je voulais absolument une petite personnalisation un peu marrante. Alors, forcément, c'est une private joke, mais je te traduis vite fait. On sait jamais, ça pourrait te faire sourire. Donc, ma frangine s'appelle Emmanuelle. Petite, tout le monde l'appellait Nunue =D Partie vivre en Angleterre, c'est devenu Newnew. Orthographié à la Française, ça donne Niouniou. CQFD. Qu'est-ce qu'on se marre. En tout cas, elle, ça l'a fait sourire... Et je t'avoue que de mon côté, j'étais bien fière de ma connerie. On se contente de peu, et ça, c'est SO 2017 =D

Pochons Moi, j'emballe (2)

Modèle : Pochon "Moi, j'emballe", taille M (20 cm de haut, 13 de diamètre), #patronperso

Fournitures : popeline moutarde et flex Happyflex.

Pochons Moi, j'emballe (1)

Pochons Moi, j'emballe (3)

Voilà, voilà. C'était pas grand chose, mais ça m'a fait plaisir. Et puis me dire qu'elle m'aura emporté partout avec elle pendant cette année, ça me donne presque l'impression de voyager... Non, je déconne ! Comment je suis trop deg en fait. Mais tant pis, on ne peut pas tout avoir dans la vie ;-)

 

Et c'est là que ce post, apparemment anodin, se transforme en campagne de pub, ni vu ni connu, je t'embrouille...

Tellement fière de moi que j'étais d'avoir pondu toute seule un pauvre modèle de pochon (genre j'ai inventé le fil à couper le beurre) que je me suis dit que je t'en vendrais bien. Tu peux donc en retrouver quelques uns dans ma boutique en ligne. Il n'y en a pas beaucoup. Je dis ça, je dis rien ;-)

Pochon moi j'emballe Fuchsia (2)   Pochon moi j'emballe lavande (2)

Pochon Moi j'emballe noir et noir (2)   Pochon Moi, j'emballe Diabolo Menthe (2)

Et pour continuer sur ma lancée, je me suis dit que ça serait peut-être pas mal de les décliner en différentes tailles, eux aussi.

J'ai donc fait un premier test en version XS, que j'ai customisé, pour mon chéri fan de jeux de rôles. Ce qui m'a permis de faire d'une pierre deux coups : valider la taille, et lui offrir la bourse qu'il attendait depuis maintenant presque deux ans... Hum hum...

Pochons Moi, j'emballe (7)

Modèle : Pochon "Moi, j'emballe), Taille XS (10 cm de haut, 7,5 de diamètre)

J'ai également pu valider la taille XL grâce à une commande personnalisée.

Pochons Moi, j'emballe (4)

Modèle : pochon "Moi, j'emballe", Taille XL (30 cm de haut, 19,5 de diamètre)

Une petite photo de famille pour bien se rendre compte des différentes tailles.

Pochons Moi, j'emballe (5)

Et qui dit tailles XS et XL, dit tailles S et L. Et voilà le travail. A l'heure actuelle, je me tâte encore entre en mettre systématiquement en stock ou les proposer à la commande. A voir. Très bientôt en tout cas. Et surtout, si ça t'intéresse, n'hésites pas à me contacter =D

Pochons Moi, j'emballe (6)

Je te rassure, je te ferai pas de la pub dans tous mes articles... Promis. D'ailleurs, tu le dis si ça te saoule.

 

Je te laisse en me disant que tu as peut-être remarqué que je ne t'ai pas présenté mes vœux pour la nouvelle année. Quelle mal élevée. Il paraît qu'on a jusqu'au 31 pour ça. Et comme je voulais faire ça bien...tu attendras encore un peu ;-)

Pendant ce temps-là, passe une bonne semaine.

A plus.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

jeudi 26 mai 2016

Our Queen's Birthday

Il y a à peine un peu plus d'un mois, la grande Reine Elisabeth fêtait ses honorables 90 ans. Quel incroyable destin que celui de cette femme.

Arrêtons nous un instant et remontons jusqu'au jour de sa naissance. Nous voilà le 21 avril 1926. Elisabeth, fille de George VI et héritière présomptive de la couronne Britannique vient de naitre par césarienne (merci Wikipédia...). What a glorious day.

Quelques jours plus tard, à quelques kilomètres de là (de l'autre côté de la Manche), un autre heureux évènement se prépare. C'est également une petite fille, qui répondra désormais au doux prénom de... Madeleine. Prénom qui figure aujourd'hui en seconde position sur mes papiers d'identité. Madeleine, ma grand-mère.

90 ans plus tard, les deux demoiselles ont bien grandit. Même si leurs destins n'ont absolument rien en commun, elles ont toutes deux connu la guerre, l'amour et les joies de la maternité. Deux vies si différentes et pourtant...

Même si l'une a fêté son anniversaire en grandes pompes à Buckingham Palace, la seconde aura également eu droit à une fête royale entourée de toute sa descendance. Aucun petit enfant, ni arrière petit enfant n'a manqué à l'appel. Une superbe fête dont elle fût, l'espace d'un week-end, notre Reine à  nous.

Joyeux anniversaire Mamie.

6tag_090516-004640

Pour l'occasion, une fois n'est pas coutume, j'ai totalement manqué d'inspiration en matière de présent. Un gros cadeau commun était prévu, mais je souhaitais quand même offrir un petit quelque chose. Et c'est ma sœur qui, dans un éclair de génie, a sauvé la situation. En bonne Londonnienne, l'anniversaire de la Reine n'ayant pu lui échapper, elle m'a suggéré l'idée totalement excentrique (je confirme, c'est de famille) de crocheter à notre grand-mère une couronne Royale. Elle n'avait pas manqué de joindre à sa requête quantité d'images et de tutos de tous bords et de tous poils. Il ne me restait plus qu'à choisir, m'équiper, et m'y mettre. Et vite. Nous étions le mercredi. La fête étant prévue pour le samedi, j'étais laaaarge.

Nous nous sommes arrêtées sur le tuto offert par Virginie, la talentueuse créatrice d'Oh bout du fil. Un tuto simple et clair au rendu parfaitement royal. Et le vendredi, l'affaire était pliée. J'ai d'abord voulu rigidifier ma couronne en la trempant dans un sirop de sucre mais j'ai detesté le rendu. Le blanc avait viré au maronnasse et j'ai eu très peur que la couronne sèche mal et finisse toute poisseuse. Je l'ai finalement rincée et séchée. Ce qui ne l'a pas empêché d'avoir une certaine tenue. Elle était parfaite.

Ma grand-mère a beaucoup aimé son cadeau. Et tout le monde a bien ri. Carton plein.

Couronne Oh bout du fil (1)

Couronne Oh bout du fil (2)

Modèle : patron gratuit Oh bout Du fil

Fournitures : DMC natura écru et fil à broder doré.

Couronne Oh bout du fil (3)

J'adore cette photo. Comme l'a souligné ma mère, ma grand-mère y apparaît totalement Royale : la couronne, le petit signe de la main et la coupe de champagne en guise de sceptre. Just perfect ♥

Couronne Oh bout du fil (4)

♥ ♥ ♥

Je profite de ce post pour te montrer une énième Doudou box réalisée pour le bébé d'une amie. Encore une poupée dans un pochon. Et ô surprise, c'est encore un Mahault... Quand on aime, on ne compte plus ;-)

Pochon (1)

Pochon (2)

Poupées à coudre Mahault (1)

Poupées à coudre Mahault (2)

Modèle : Mahault, Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux éditions Marie Claire

Fournitures : cotons et feutrines MT

Désolée pour le mélange des genres, mais finalement, toutes ces réalisations et tous ces évènements s'accordent pour célébrer la vie.

Alors, en attendant que je revienne, profites en bien ;-)

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

jeudi 19 mai 2016

L'A.M.A. ou l'Association des Monomaniaques Anonymes

Bonjour, je me présente, je m'appelle biiip Stéphanie, j'ai biip 39 ans et je suis monomaniaque. Depuis quelques temps, j'ai développé une véritable addiction à la couture de poupées. C'est devenu un besoin véritablement irrépressible et au final, je ne suis pas tellement sûre d'avoir envie de me soigner ;-) Bonjour, la dingo.

Par contre, même si j'assume pleinement d'en coudre uniquement pour moi, pas pour mes gosses qui m'en réclament à cor et à cris hein, juste pour MOI, je ne suis pas contre un petit alibi de temps en temps. Tu me diras, je pourrai en coudre pour ces fameux gosses qui réclament, mais voilà, en ce moment, et ce malgré tout l'amour que je leur porte, ils me surgonflent tellement que je n'ai aucune envie de jouer la carte de la mère sympa... Je sais, c'est mal, mais c'est comme ça. Il n'y a guère que Julie qui profite encore de mes largesses couturesques, et ce surtout parce que la pauvrette n'a encore et toujours rien à se mettre. C'est pas possible de grandir à une vitesse pareille ! Je m'efforce donc d'étoffer sa misérable garde-robe, et il faut reconnaître que ça m'occupe pas mal.

Mais heureusement pour moi, et mes besoins compulsifs, mon entourage, proche ou moins proche, continue à m'offrir des occasions de replonger en apportant sa petite contribution au renouvellement de la population Mondiale. Bref, heureusement qu'il y en a qui pensent encore à se reproduire ;-) Parce que soyons bien clairs, dans ce domaine, j'ai fait plus que ma part. Chacun son tour.

C'est ainsi que récemment deux petits bébés sont venus agrandir notre famille et celle de nos amis. Une jolie petite fille éclose dans une rose chez l'un de mes cousins, et un mignon petit garçon tout droit sorti d'un chou chez l'un des collègues de mon chéri. Collègue qui est, accessoirement, également le parrain de Chouchou.

Je ne suis pas toujours à jour niveau cadeaux de naissance, mais là, l'occasion était trop bonne de donner libre cours à mes pulsions. J'ai donc confectionné à chacun de ces mignons petits chérubins une simplissime Doudou box. Simple, mais au haut potentiel de mignonitude. Chacune d'entre elle contenant une poupée, bien évidemment, et un lange teint customisé avec un flex, encore une fois coupé à la main. Le tout emballé dans un pochon doublé et réversible, comme déjà vu ici.

Inutile de te dire que je me suis éclatée à confectionner ces quelques cadeaux. J'attends d'ailleurs avec impatience les prochaines naissances prévues dans mon entourage pour pouvoir remettre ça. Ouais, ouais.

Je te laisse deviner lequel était destiné à qui... Malgré le fait que je sois parfaitement convaincue par l'interconnexion des genres, je n'ai pas pu m'empêcher d'orienter ces Box selon le sexe de l'enfant. Quoi que, il y a quand même quelques touches de rose dans celle du petit boy. Encore une addiction difficile à soigner.

Pochons

Je te présente donc Rosalie et Ferdinand troisième du nom. 

Rosalie et Ferdinand Poupées à coudre

Ferdinand poupée à coudre

Modèle : Ferdinand dans Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux Editions Marie Claire

Fournitures : wax offerte par ma copine Marie et différentes chutes de mon stock

J'ai eu un peu peur que toute cette brillance fasse too much, mais au final, je le trouve plutôt classe et sacrément Royal.

Ferdinand et lange

Ferdinand, lange et pochon

Rosalie poupée à coudre

Modèle : Rosalie dans Poupées à coudre de Clémentine Collinet aux Editions Marie Claire

Fournitures : chutes de mon stock

Je craque totalement pour cette délicate petite lapine ♥

Rosalie et lange

Rosalie, lange et pochon

Rosalie et Ferdinand, langes et pochons

bande_pour article_blog-10

Comme tu l'auras compris, ce n'est pas la dernière fois que je viens te présenter une de ces petites créatures. Je suis vraiment très très loin d'avoir exploré toutes les possibilités offertes par ces patrons, pour mon plus grand plaisir, et pour le tiens aussi je l'espère ;-)

Et si d'aventure tu en voulais un ou une toi aussi, tu sais ce qu'il te reste à faire !

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

mardi 26 avril 2016

Quand le hasard fait bien les choses

Plus je vieillis, et plus je me dis que, même si elle n'est pas tous les jours rose, la vie réserve malgré tout de jolies surprises. Je n'irai pas jusqu'à dire que je crois au destin, mais j'aime être attentive à tous ces signes qui jalonnent notre route. Toute Athée que je suis, j'aime cette impression que quelque part, quelqu'un ou quelque chose donne une cohérence à notre vie. Et surtout, j'adore ce sentiment qu'aussi vaste qu'il soit, notre Monde est, finalement, minuscule.

Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi, mais moi, je vois des signes partout.

Un immense signe d'amour et d'espoir le jour de la naissance de Julie, 6 ans jour pour jour après la disparition de son arrière-grand père.

Celui d'être toujours connectée à mon chez moi à travers ces noms de rue, de canaux, de restaurants, et même de magasins qui portent systématiquement ceux des lieux que je chéris le plus.

Et encore une fois, cette sensation que le Monde est tout petit, dans cette rencontre avec un ami depuis longtemps perdu de vue, un matin, devant la garderie au pied des pistes, à plus de 500 km de chez moi.

Je pourrai te dresser une liste impressionnante de tous ces hasards, plus ou moins heureux, qui pimentent mon existence. Mais je vais me contenter d'un seul, et pas des moindres.

Il y a maintenant un an et demi, Émilie, ma tornade, mon exhubérante, à rejoint les bancs de l'école. A peine quelque jours après la rentrée des classes, en arrivant devant l'école, j'aperçois un Papa accompagné de deux petites filles portant le même manteau visiblement faits mains. D'après mes souvenirs, il me semble que c'étaient des Sidney de C'est Dimanche en matelassé FDS. Quelque part, on s'en fout, là n'est pas l'important. Mais qu'ils étaient beaux ces manteaux... J'ai resisté à mon envie de les suivre, et finalement, en déposant ma Princesse devant sa classe, j'ai eu la bonne surprise de voir que l'un des manteaux était accroché pas loin du sien. Le Papa étant toujours là, j'ai mis ma timidité légendaire de côté et je lui ai carrément demandé si sa femme cousait. Réponse : oui. Ô surprise ;-) J'ai poussé ma chance en demandant si elle bloguait aussi. Et là, grosse suprise. Re oui. Et il s'est avéré que je venais de dénicher Mme Mademoiselle Angèle, pourvoyeuse de merveilles en tout genre. Mais l'histoire ne s'arrête pas là, heureusement. Si tu connais un peu son blog, tu connais peut-être aussi la petite sœur d'Angèle, la magnifique Simone, Sissi pour les intimes. Sissi est une petite fille timide (avec moi en tout cas), relativement réservée, mais qui au contact de ma tornade se transforme en petit zébulon. Un vrai plaisir à regarder que ces deux petites filles qui se sont trouvées un jour réunies dans une salle de classe, et qui depuis, ne cessent de parler l'une de l'autre. Deux petites filles qui sont devenues tellement inséparables que fêter l'anniversaire de l'une sans l'autre est totalement inenvisageable. D'ailleurs, la fête des 4 ans d'Émilie a dû être reportée au moins deux fois pour coller à l'emploi du temps de sa copine pour la vie ;-) Surtout que, hasard des hasards, il s'avère que ces deux-là sont de presque jumelles !!! Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir qu'elles étaient nées le même jour, dans le même hôpital, à quelques heures d'intervalle oO Si ça c'est pas un signe...

Alors forcément, quand Sissi, enfin ses parents, trouvent enfin le temps d'organiser, avec à peine quelques mois de retard, un goûter pour son anniversaire, on ne raterait ça pour rien au Monde. En même temps, le retard, c'est bien aussi, ça permet d'étaler les fêtes sur l'année. Et comme ça, on est sûr de ne pas faire ça le même jour ;-)

Comme Sissi est la presque jumelle de mon Émilie, forcément, elle voue un culte à la grande blonde qui ne porte pas de manteau quand il fait -12, et voit, elle aussi, la vie en bleu Reine des Neiges. Je te raconte pas les regards entendus quand elles sont ressorties de l'école après la chandeleur avec leurs couronnes bleues. Je crois que la maîtresse et son ATSEM s'en souviendront de ces deux-là.

Après concertation avec ma jolie Princesse, nous nous sommes mises d'accord sur une poupée d'un des personnages de la RDN. Bon, on était pas si d'accord que ça en réalité, parce que si j'avais dû l'écouter, j'aurais dû tous les faire : Elsa, Anna, Olaf, Christophe et Sven... Mouais. Un seul, c'était bien assez.

Et comme un joli cadeau, ne va pas sans joli emballage, j'ai cousu un joli pochon doublé en guise de papier cadeau. Mais qui se cache donc à l'intérieur ?

Pochon (2)

Pochon (1)

Je pense que tu avais deviné. C'est évidemment Elsa qui a reçu le plus de suffrages, même si j'avoue avoir pas mal hésité avec Olaf. Je suis partie d'un des patrons de ma monomanie du moment : Ferdinand de poupées à coudre, transformé en Elsa. Je ne saurai te dire avec quel plaisir j'ai cousu cette poupée... Et je sais de source sûre qu'elle a également plût à sa destinataire.

Poupée à coudre Reine des Neiges (1)

Poupée à coudre Reine des Neiges (2)

Poupée à coudre Reine des Neiges (3)

Poupée à coudre Reinde des Neiges et pochon

Modèles : Ferdinand de Poupées à coudre aux éditions Marie Claire (transformé en Elsa) et pochon doublé trouvé sur un blog dont je n'ai pas noté le nom (shame on me)

Founitures : tout ce qui trainait dans mon stock, dont les restes de la robe de RDN cousue l'an dernier à ma tornade.

Je crois que je suis définitivement accro à ces mignonneries. D'ailleurs, j'en ai cousu deux autres, et j'en ai une troisième en préparation.

Je suis foutue, mais ça, tu le savais déjà ; -)

bande_pour article_blog-10

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

vendredi 29 août 2014

NSP d'été

Souviens-toi, au mois d'avril dernier je t'annonçais que je m'étais trouvé une petite camarade de jeu avec laquelle nous allions échanger tout au long de l'année, au rythme des saisons. Le premier envoi devant arriver aux alentours du 20 mars, c'est tout naturellement que nous avions réussi à ouvrir nos colis courant avril. Tout ça parce que l'une de nous était en retard. Je te laisse deviner qui... Pour l'édition d'été, nous avions programmé un envoi courant juillet. Delphine étant institutrice, la fin d'année scolaire n'était pas tellement le moment où elle ne savait pas quoi faire de son temps. C'est ainsi que fin juillet, un joli petit colis est venu égayer ma BAL. Sauf qu'il m'a fallut, encore, attendre deux petites semaines pour en découvrir le contenu, puisque, "chasses le naturel, il revient au galop", j'étais à la bourre. Ce qui n'étonne plus personne. Alors là je vais anticiper un peu sur un de mes prochains posts : attention ! Il m'arrive d'être pile dans les temps, voire EN AVANCE... Ouh le gros mot. Je te le jure. J'ai même des preuves. Tu verras ça très très bientôt.

En attendant ce grand moment historique, revenons-en à notre échange estival. Autant pour le colis de Printemps je me suis sentie fortement inspirée par la saison, autant, l'été... franchement... le néant total. J'avais beau me creuser la tête, rien de chez rien... Au bout d'un moment j'ai quand même fini par avoir une idée. Je penchais pour un compagnon d'après le tuto tout neuf de Marie-Anne. Mais c'était sans compter sur la ronde des cadeaux 2014, chaîne à laquelle j'ai refusé de participer, vu ma ponctualité, ça aurait fait des envois en 2016 pour 2014, pas classe. Delphine, elle, s'était inscrite et c'est par ce biais qu'elle a reçu, pille au moment où j'avais l'idée du compagnon, un très joli porte chéquier de la part de Priscilla. Caramba, encore raté ! Il était donc urgent de trouver une autre idée. Et franchement, je te jure, c'est pas facile de trouver LE truc qui pourrait plaire, surtout quand la personne que tu as en face coud aussi et que la plupart des idées que tu as, elle les as déjà réalisé.

J'ai donc décidé d'opter pour quelque chose qu'elle ne savait pas faire, à savoir le crochet. Et parallèlement, comme j'avais dans l'idée de coudre des pochettes, d'après le tuto de Merci Giroflée, pour offrir à quelques copinautes, et que mine de rien, comme on a toujours besoin d'un tote bag, on a également toujours besoin d'une pochette... eh bien je me suis dit que maintenant que j'en avais fait deux, je pouvais bien en faire trois ;-) Voilà donc comment est née la petite chose qui suit. A celles qui ne se sont jamais lancées dans cette réalisation, allez-y, c'est simple, rapide (quand on a pris le coup de main), et ça a son petit effet. Je n'en ai pas encore fait pour moi, mais comme j'envisage très sérieusement de me coudre un sac à main avec tous les accessoires, cette pochette fera sans nul doute partie du lot.

Pochettes Merci Giroflée (2)

Patron : pochette Merci Giroflée

Fournitures : coton américain de mon stock, coton à pois offert par Mme Squirrel, biais liberty capel Motif personnel, biais chocolat de mon calendrier de l'avent, attache cartable La couserie créative et petit nœud provenant de chez Créavéa (je t'en reparle très très bientôt).

Pochettes Merci Giroflée (3)

Pochettes Merci Giroflée (4)

Donc, je t'annonçais du crochet. Dans un précédent article, je te disais que j'avais laissé passer quelques Chouettes kits mais que je n'avais pas pu résister au dernier. Alors, bien évidemment, pour le châle que je te montrais à ce moment-là, mais surtout pour l'adorable petite pieuvre présentée dans le livret. Entre elle et moi, ça a été l'amour au premier regard, et je peux te dire que je ne suis pas une grande fan du travail à la chaîne, que crocheter 8 tentacules, c'est un peu chiant... Mais franchement, elle est tellement craquante que ça passe tout seul. La preuve en est que j'en ai fait deux. Je te montrerais la deuxième prochainement. Et je compte bien en faire d'autres tellement je la kiffe ♥ Au départ je pensais la faire verte, vu que Delphine aime le vert, mais hasard ou acte manqué, je me suis plantée en prenant ma pelote dans mon sac à cotons. Et en bonne gougourde, je ne m'en suis rendue compte qu'à la moitié de la tête (qui m'a à peine pris 2 heures tout en regardant l'Arme fatale 4, mon préféré ;-)). Comme je n'avais nullement l'intention de recommencer, j'ai pris le parti de me dire que le bleu, c'est bien aussi. Que pour une fois, ça serait plus réaliste. Et puis avec sa jolie bouille, quelle que soit sa couleur, elle serait parfaite...

NSP été (6)

Patron : pieuvre du dernier Chouette kit

Fournitures : coton Esterelle de Pinguouin, yeux de sécurité Fifi Jolipois

NSP été (7)

Et puis comme je trouvais tout ça un peu léger, et que j'ai totalment craqué sur ceux de Sabine, j'ai ajouté un petit bouchon de champagne déguisé en lapin (vert cette fois-ci)... Décidemment, je trouve ça trop trop mignon. Ça me donnerait presque envie de boire du champ' tous les jours pour me faire une collec' de bouchons. Comme quoi, certains loisirs innofensifs peuvent finir par nuire à la santé. Parce que du crochet à l'alcoolisme, il n'y a qu'un pas, que je lutte à ne pas franchir ;-) Par contre, si tu assumes ton penchant trop prononcé pour la boisson mais que tu ne crochètes pas, je t'invite à m'envoyer les preuves de ton vice par la Poste. Je saurais en faire bon usage (et je m'engage à garder ta donnation anonyme, pour ne pas te griller sur la toile).

NSP été (4)

Enfin, sachant qu'elle ne pourrait pas s'empêcher de gâter mes trois monstres, j'ai cousu un grand pochon à chacun de ses trois enfants afin qu'ils puissent y ranger tout ce qui leur passe par la tête. Je te refais pas le laïus sur les tote bags et les pochettes. Pochons, même combat. Mes deux grands, de gosses, ont chacun le leur, dans lesquels sont rangés tous leurs playmobils. Pratique, je te dis.

Donc un pour son grand,

NSP été (8)

un pour le petit dernier,

NSP été (9)

et un pour sa fille.

NSP été (10)

Patron : et oui, j'ai suivi un tuto mais il est tellement simple et clair que ça évite de réfléchir... Tuto chez Barbara, Bee Made

Fournitures : dans l'ordre,  coton acheté à Laval lors de ma virée chez Émilie, coton Cars MT et tissus chouettes acheté au CSF (mais je ne sais plus sur quel stand...)

NSP été (12)

Et voilà le paquet dans son entier. Sur le coup j'étais assez contente de moi. Après avoir ouvert le sien, je me suis dit que j'étais grave ridicule... Je sais que tu m'as assuré que non Delphine, mais faut quand même avouer que tu as mis la barre très haut.

NSP été (15)

Et donc, pour comparer, voilà ce qu'il y avait dans celui qu'elle m'a envoyé.... Rien qu'un petit coup d'œil et tu te rends compte qu'elle a plus bossé que moi. Je ne te décris pas tout, la photo parle d'elle-même. Je t'avoue que le coloriage m'a totalement fait craquer. Depuis le temps que je voulais m'en acheter un. Je crois que sur coup-là, Delphine a dû lire dans mes pensées. Et pour faire honneur à ce carnet, je me suis empressée de m'acheter des crayons de couleur et des feutres. Fournitures achetées en même temps que celles pour la rentrée des classes de mes gnomes, tout en leur précisant bien que ceux-là, c'étaient les miens. J'ai plus qu'à me faire une trousse, et tout sera parfait ! Ah bah, tiens, en écrivant ces lignes, j'ai une autre idée qui vient de traverser mon cortex cérébral. Il y a pas à dire, tu m'inspires ;-)

NSP été (35)

Je te fais quand même une petite revue de certains détails particulièrement notables. J'imagine que Delphine t'en parles mieux que moi dans son propre article. Dans son envoi, il y avait un tish customisé avec une ancre marine, pour mon fils.

NSP été (23)

Un magnifique mini PB like pour ma grande, garni d'élastiques qu'elle s'est empressée d'utiliser.

NSP été (25)

NSP été (27)

Un très joli tote bag aux dimensions parfaites qui s'est trouvé une utilité en 15 secondes chrono et qui accueille désormais mon petit encours tricot.

NSP été (30)

Les fameux doudous de bain tirés du livre de Nathalie Berthomier "Mon Nath'elier à doudous". J'aime tout dans ce colis mais j'avoue avoir eu un vrai coup de cœur pour ces petits doudous. Je les avais repéré dans le bouquin, mais je ne me sentais pas la patience ni la minutie pour les réaliser. Merci 1000 fois Delphine d'avoir sué pour moi. Je les adore, mes filles les adorent aussi. Et je dis MES filles, parce que non seulement la petite de pas encore troizans joue avec dans son bain, mais la grande de 9 passés également... Elle trouve ça génial... C'est bien ma chérie, ne grandit pas trop vite.

NSP été (34)

Et le clou du spectacle ! C'est là que je me suis définitivement dit qu'on avait pas joué dans la même cour... Elle m'a fait un tish... Nan mais sérieux ! Elle m'a fait un vêtement. Je savais même pas que c'était dans le contrat ces trucs là ! Alors, dans son courrier, elle s'excusait que celui-ci risque d'être trop grand et au premier regard puis au premier essayage, c'est ce que je me suis dit aussi. Et puis on a fait les photos avec mon chéri, et je me suis sentie très à l'aise dans ce haut et en regardant les clichés, je me dit que non, il n'est pas dutout trop grand, juste loose. Mais j'ai noté un truc, qui effectivement n'est pas terrible, et là, ce n'est absolument pas de ta faute Delphine : c'est l'encolure devant. Elle est un peu trop large et trop haute. mais je le porterai c'est certain.

NSP été (44)

NSP été (38)

NSP été (40)

NSP été (43)

NSP été (47)

Si tu as survécu à ce roman fleuve, tu peux aller faire un tour chez ma copine voir cet échange à travers son regard.

En attendant, je te souhaite un bon week-end, une bonne préparation de rentrée à mes copines de l'Éducation Nationale et une bonne rentrée tout court aux autres et je te dis à mardi pour la révélation des sacs home made de mes filles ;-)

Tu peux également jouer à mon petit jeu de l'été ici. Dépêches-toi, il ne reste plus que trois jours pour participer.

Allez. Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

mercredi 6 février 2013

Monster High addict

Dis-moi, tu connais Monster High ? Mais si, c'est cette super série aux épisodes qui durent 3 minutes montre en main et qui mettent en scènes des monstres genre goules, vampires et garous dans une ambiance de lycée à l'américaine et déguisés genre Marylin Manson oO Bon, ok, j'avoue que je suis pas la dernière à avoir lu/vu Twilight, que j'aime bien les trucs avec des monstres, mais là, c'est franchement cucu...Quoi qu'il en soit, si tu as une gamine de 7/8 ans , et que tu ne connais pas, dis toi que tu as grave de la chance et cours vite faire une petite offrande aux Dieux qui t'ont épargnés !

En ce qui me concerne, étant une mère exemplaire, j'ai essayé de faire comprendre (dis) à ma grande que c'est vraiment trop pourri. Elle a tout juste le droit de regarder les épisodes à la télé (la pauvre). D'autres, plus faibles, se sont laissés avoir...C'est ainsi que la copine de classe de ma Julie a reçu du Père Noël tout un tas d'accessoires dérivés de la série. Dont du maquillage...Voilà comment j'ai récupéré ma fille après 24 h passées chez sa copine oO

Julie Monster HighDimanche dernier, la copine en question fêtait son anniversaire et c'est donc naturellement (après 2 jours de réflexion) que je me suis décidé à lui fabriquer des accessoires de Monster High addict =) Un pochon pour ranger ses petites affaires et un bandeau.

Pochon et bandeau (2)

Pour le pochon, j'ai repris le même tissu que celui utilisé pour les pochons de mon fils. Et j'ai appliqué le symbole de Monster High dessus.

Pochon Monster High (4)

Pochon Monster High (1)    Pochon Monster High (8)

Le bandeau, lui, est fabriqué à partir de ce tuto, trouvé sur le site de Petit Citron. De simples bandes de jersey tressées entre elles, pour un résultat surprenant ! Les tissus rose et bleu m'ont été donnés par ma soeur il y a quelques temps déjà. Le noir vient d'un T-shirt de Loulou =) (découpé avec délectation...)

Banbeau (7)

Banbeau (5)    Banbeau (2)

D'après ma fille, ils ont fait leur petit effet. Et comme je l'aime fort ma fille, un second bandeau, qui lui est évidemment destiné, est en cours de préparation ♥

Tiens, mais qu'est-ce que cela peut-il bien être ? Je sais, aucun rapport avec le début de cet article, mais comme ça, je te laisse un peu à réfléchir jusqu'à la prochaine fois =)

Edward Hopper

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 08:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,