jeudi 23 février 2017

Noël 2016 - l'intégrale

Yo ! Ça farte ?

Je m'excuse de t'avoir laissée tomber comme une vieille chaussette, comme ça, sans prévenir, mais j'avais vraiment besoin de faire le vide... Je sais, tu as énormément souffert de mon absence. Alors je te rassure, je vais bien, je suis vraiment de retour, c'est pas un fake. Tu peux recommencer à respirer, à dormir, à manger. Arrête le Zoloft. Je suis là. Plus rien ne peut t'arriver d'affreux maintenant ♪♫♪

Après quelques séances d'auto analyse, j'en ai conclu que je m'étais gentiment laissée glisser dans ce qu'on appelle vulgairement "le burn-out maternel". L'auto analyse, tu sais, c'est toute ma vie... A se demander pourquoi je dépense du pognon chez un spécialiste, juste pour qu'il me confirme que le lémurien est en moi Jean-Claude. Ça doit avoir un rapport avec mon besoin viscéral d'être rassurée en permanence. La confiance en soi, toussa. Et puis il paraît que quand on paye, on guérit plus vite. Mouais...

Donc, un vilain burn-out... Un petit, hein. Parce que j'ai lu des descriptions de cas bien plus violents que ce que j'ai ressenti. Mais bien assez quand même pour me mettre KO et me donner envie de partir vivre en Papouasie sans laisser d'adresse. Pour éviter toute décision hâtive ou irréversible, on a un temps envisagé que mon chéri parte une semaine avec les nains, avant que j'en jette un par la fenêtre, et puis finalement, on a collé au plan de départ, on est parti au ski. Aucun lien, fils unique.

Je te fais pas tout l'historique, ça serait chiant. Mais sache qu'en bonne accro à mon smartphone et à mon réseau 4g, j'ai même pas râlé de pas avoir de couverture. Rien à battre. J'ai compensé avec du dodo, de la bière, des patates, du fromage, du ski, de la bière, des patates, du tricot, du ski, de la bière, des patates, etc... T'as compris le pattern. Décompression intégrale à 1200 m. Le pied. Je suis revenue détendue du sloggy et sans aucune photo, ou presque oO

Mon objectif, maintenant, c'est de continuer en mode no pression. Challenge accepted.

Paradoxalement, me détendre n'a pas limité ma productivité, bien au contraire. Ce qui fait que je me retrouve avec pleins des trucs à te montrer (en plus du million de trucs que je n'ai pas encore pris le temps de publier...). Par conséquent, et subséquemment à un bref calcul mathématique, j'ai unilatéralement voté pour des posts à rallonge bourrés à craquer. C'était soit ça, soit, à raison d'une ou deux réalisations par post, une à deux fois par semaine, j'aurai pu espérer t'avoir tout montré courant Mai 2018... en arrêtant tout acte de production pendant ce laps de temps, ça va sans dire.

Tu m'excuseras donc, une fois encore. En même temps, t'as l'habitude. Je ne sais pas (plus) faire court.

Malgré tout, à rallonge, ne veut pas dire en bordel, faut pas pousser. J'ai une réputation quand même.

Donc, aujourd'hui, je vais te solder mes cadeaux de Noël. Version One Shot.

Si je ne m'abuse, à part pour nos gosses et une ou deux autres personnes, nous n'avons rien acheté. J'ai tout fait moi-même. Ce qui pourrait, vu comme ça, expliquer un léger surmenage... En tout cas, je dois dire que sur le coup, je ne l'ai pas réellement ressenti. Je dirais même que je me suis beaucoup amusée à réaliser tous ces cadeaux. Mais c'est vrai, qu'avec un peu de recul, vu comme ça, ça fait un peu beaucoup...

Le plus gros du boulot l'a été pour les cadeaux de mes neveux et nièces. Mon frère, qui doit être aussi fêlé que moi, à lui aussi 4 nains. Donc 4 cadeaux. Et comme j'avais zappé les cadals d'anniversaire, j'ai tout multiplié par deux. En fait, je crois que je suis juste bonne à interner... Après avoir consulté ma belle-sœur, il a été décidé que je leur ferai un ensemble chacun, un haut et un bas. Des shorts et des polos pour les garçons, des t-shirts et des jupes pour les filles. Yavaipluka.

Et voilà le résultat. Ça t'en bouche un coin ? Ben, à moi aussi...

Trop top, jupette sans patron, polo Lalymaya, short Ottobre (1)

Pour le petit dernier, 2 ans.

Polo Lalymaya, short Ottobre (2)

Patrons : short Explorer, modèle 18, Ottobre 3/2015, 98 - Polo Lalymaya, 4 ans

Fournitures : jean et maille polo MT, liberty Cars Liberty of London.

Aucune difficulté pour le short. En revanche, avec celui de son frère, et un réalisé pour Camille il y a deux ans, et un pour mon père, ce polo est mon quatrième et certainement mon dernier, de ce modèle... parce que très franchement, c'est une horreur... Les finitions sont merdiques, la méthode employée plus qu'approximative. J'ai dû démonter la bande du bas tellement ça boudinait mon neveu... Pour un débutant, ça passe. Si tu as plus d'expérience, passe ton chemin. C'est beurk. Ou alors, tu t'en sers juste de base, et tu modifies beaucoup, beaucoup...

Pour la troisième, 3 ans.

Trop top, jupette sans patron (2)

Et la deuxième, 5 ans.

Trop top, jupette sans patron (1)

Patrons : trop top, Ivanne S, versions A. J'ai coupé les versions col rabattu, mais en relevant les cols, pour obtenir des t-shirts moins échancrés au niveau du cou - Jupettes sans patron, Petit D'om.

Fournitures : velours milleraies, voile de coton et tissu noir ajouré MT, velours milleraies offert par ma cops Émilie. Jerseys de mon marché.

Et pour le grand, 7 ans.

Polo Lalymaya, short Ottobre (1)

Patrons : short Explorer, modèle 18, Ottobre 3/2015, 128 - Polo Lalymaya, 10 ans.

Fournitures : idem que pour son frère, à part le wax, de mon stock.

 Je n'ai pris le temps de faire des photos que des garçons.

Polo Lalymaya, short Ottobre

Et dans l'ordre ;-)

Trop top, jupette sans patron, polo Lalymaya, short Ottobre (2)

Ma belle-sœur, non contente de m'avoir commandé tout une garde-robe, m'avait déjà mandaté pour lui réaliser un Shawl Skull. Je le kiffe tellement, que je n'ai pas su dire non ;-) Toutes les occasions sont bonnes. Pour ne pas l'offrir dans du papier, et vu qu'elle non plus n'avait pas eu son cadeau d'anniversaire, je le lui ai emballé dans un de mes petits pochons. Tu peux encore en trouver ici, si ça t'intéresse ;-)

Pochon moi j'emballe

Shawl skull (1)

Modèle : shawl Skull, traduction ici

Fournitures : essentials cotton DK, Rico, Les pelotes de Lolotte, crocheté en 3,5.

Shawl skull (2)

Shawl skull (3)

Pour finir, il y a aussi eu des Amazing Bags sous le sapin. Normal ;-) Dont deux spécialement dédicacés. Celui de droite a été offert à ma mèregrand, pour compléter sa collec de chouettes. Celui de gauche, à mon frangin, le plus grand fan interplanétaire de M. Jordan. Je te raconte pas la crise cardiaque que j'ai failli faire le jour où j'ai vu le nombre de paires de baskets qu'il a dans son placard oO Sans compter les tishs, les pulls, etc... Maintenant, il sera assorti jusqu'au bout du sac. La classe à Chicago =D

Sacs customisés (2)

Si t'en veux un, il m'en reste plein ici =D

Aller, c'est tout pour ce Noël 2016... Tu auras compris mon besoin irrépressible d'hibernation.

See you soon.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


lundi 14 mars 2016

Noël home made 2015 #4 - le poisson d'activité

Il y a quelques articles de cela, je t'annonçais une pause dans les présentations des cadeaux de Noël, le vieux barbu ayant un peu trainé sur le chemin de sa tournée... Après enquête, il s'avère qu'il aurait plutôt abusé du lait de poule, ou ici, du champagne, étant donné qu'il s'est carrément planté de petits souliers. A l'heure actuelle, il me semble que le cadeau dont il est question n'a pas encore atteint sa petite destinataire. Mais j'ai bon espoir qu'il y arrive avant la fin de l'année...

En attendant ce jour, et considérant que les parents de ladite petite poulette ne doivent pas passer par ici très souvent (que je sache), et puis, si tel n'est pas le cas, tant pis, c'est pas pour eux =D, j'ai décidé de venir te le montrer et de clôturer cette série avant d'être définitivement hors sujet.

La dernière fois, je t'avais expliqué que j'avais eu l'idée de faire des jouets d'activité aux "petits" et que j'avais souhaité les créer moi-même en les personnalisant. Je me suis assez vite décidé pour des jouets en forme d'animal ou de personnage de dessin animé, d'où le Totoro de l'article précédent.

Pour ma petite cousine, je n'ai pas cherché bien longtemps. Son père, mon cousin donc, est un pasionné de pêche. Le genre à passer des heures une cane à la main pour la beauté du sport. C'est donc tout naturellement que j'ai commencé à dessiner un poisson. Tu peux voir ci-dessous le fruit de mes tâtonnements. Au passage, je tiens à te faire remarquer, encore une fois, mes talents incontestables en matière de dessin. Une potientielle piste à suivre pour une reconversion... Hum, hum.

Poisson d'activité croquis

Je suis très vite passée au patronnage grandeur nature, et après quelques prises de tête sur le "comment", je me suis lancée, et ça a donné ça.

Poisson d'activité

bande_pour article_blog-10

Modèle : poisson d'activité, #patronmaison

Fournitures : cotons MT (collection qui tue), polaire rose pour le verso (mais faudra me croire sur parole, j'ai oublié la photo)

Quand j'ai réfléchi à où mettre des boutons, j'ai tout de suite pensé à la nageoire. Mais ça me semblait un peu dommage qu'il n'y ait qu'un seul endroit où l'accrocher. J'ai donc rajouté un bouton sur la tête. De cette manière la nageoire peut y être également accrochée. Et quand elle n'y est pas, le bouton figure une jolie joue rose. Par contre, si c'était à refaire, je mettrais de la bourre dans la nageoire. Je la trouve trop plate, malgré que j'y ai inséré un grelot pour apporter une dimension "apprentissage sonore" au jouet. J'ai également cousu un scratch sous la nageoire afin de la "fixer" sur le ventre du poisson.

Poisson d'activité poche

Tu peux voir sur cette photo, les deux poches que possèdent le jouet. Une poche zippée pour y ranger des trésors et une poche plaquée pour l'unique accessoire, un aileron de requin, pour se déguiser ;-) Tout comme Totoro peut se transformer en Batman, petit poisson peut se faire passer pour un gros dur.

Ce qui m'aura demandé le plus de travail, ce sont les raccords. Je n'avais pas un assez grand métrage pour me permettre de mettre de grosses marges et les motifs, bien que répétitifs, n'étaient pas toujours parfaitement raccords. J'ai donc dû jouer sur des toutes petites marges. Pas question que je me rate. A part de très légers décalages, je crois que je m'en suis bien sortie.

Poisson d'activité bouton

La tête est volontairement attachée au corps afin d'éviter un éparpillement des pièces.

Poisson d'activité nageoire

L'aileron en situation. En simili cuir pour faire plus vrai. Et amovible grace à une pression résine.

Poisson d'activité aileron

En ce qui concerne la nageoire caudale, celle-ci est attachée au corps gràce à une boucle de fermeture pour sangle. Idée trouvée dans un article de blog dont je n'ai malheureusement pas noté l'adresse. Loin de moi l'envie de m'en approprier la maternité.

Et pour corser un peu le jeu, j'ai apposé deux volets avec des œillets pour que la petite puisse s'entraîner à lacer ses chaussures et à faire des nœuds. J'ai pas mal galéré à poser les œillets d'ailleurs, malgré ma pince Prym. Question d'expérience je pense. Le lacet lui-même m'a demandé un peu de travail. Je le voulais assorti et très fin. Après avoir compris qu'il me serait impossible d'en faire un en le cousant sur l'envers pour ensuite retourner le tout, j'ai choisi l'option "brûle toi les doigts avec ton fer à repasser". J'ai donc coupé une longue bande très fine que j'ai replié comme un biais... J'ai pas mal juré sur ma propension à avoir des idées de m****e. Mais le résultat en valait la peine.

Poisson d'activité lacets

Et voilà, avec un aileron, ça change tout ;-) Il fait trop badass mon petit poisson.

Poisson d'activité requin

A dire vrai, ce cadeau se situe en tête de liste de mes trois chouchous de Noël, juste avant le gilet Olaf et le bonnet de Lion. Le fait de l'avoir imaginé moi-même, une grande première pour moi, et cette association de tissus trop cute. Le modèle est encore perfectible mais je sais pas toi, mais moi, je l'adore.

C'est ainsi que s'achève cette série sur les cadeaux de Noël. Ah non, on me dit dans l'oreillette qu'il en reste encore un peu, mais ceux-là, c'est pas moi qui les ai fait. Je te laisse deviner qui en est l'auteur. Réponse dans le prochain article.

See you soon.

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 10 mars 2016

Noël home made 2015 #3 - le Totoro d'activités

Helloooooo ???!!! T'es toujours là ? Tu m'as pas oublié ?

Bon, ça va faire un poil égocentrique mais pour rassurer la petite fille en manque de confiance en soi qui vit à l'intérieur de moi, je vais me dire que tu m'attendais avec impatience et que tu as fait la danse de la joie en découvrant que j'avais publié un nouvel article ce matin. Ben ouais, je crois ce que je veux d'abord. Je crois bien au Père Noël...

Délire mégalo mis à part, un mois sans bloguer, ça commence à faire long. Je vais pas te la faire à l'envers et t'inventer que c'est la faute à Instagram et ses copains les réseaux sociaux. Je dis ça , je dis rien... On va juste dire qu'une très forte accumulation de virus en tout genre combinés au temps pourri et à un manque certain de sommeil m'ont poussé à entrer dans une phase d'hibernation intensive. J'ai même pas réussi à courir, c'est dire si j'étais out.

Tu rajoutes à ça une dizaine de jours à la montagne à profiter du grand air et nous voilà déjà en Mars.

Avec tout ça, je n'avais pas encore terminé de te présenter mes cadeaux de Noël oO Moi qui voulais à tout prix éviter de faire comme l'an dernier et de t'en montrer encore à l'approche du Printemps, on peut dire que c'est foutu. Tant pis.

Je ne sais pas si tu te souviens, mais Décembre a été plutôt intense pour moi niveau couture. Je tenais absolument à offrir à chacun un "petit" cadeau fait main. Et dans cette effervescence, j'ai débordé de  créativité. On peut même aller jusqu'à dire que je n'ai jamais été aussi créative de toute ma vie. J'ai dû être un Elfe dans une vie antérieure. Je ne vois pas d'autre explication...

Dans mes posts précédents, tu as pu voir pas mal de réalisations à partir de patrons ou de tutos auxquels j'avais apporté ma petite touche perso, ou pas. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, ce que je vais te montrer est sorti tout droit de mon imagination pourtant pas si débordante. Et j'en suis plutôt fière (alors que revoilà la mégalo...)

Dans ma famille, on multiplie les enfants comme les petits pains. C'est ainsi qu'en 2013, pas moins de 4 nouveaux neveux, nièces, cousins, cousines sont venus agrandir les rangs, déjà chargés, des rases moquettes. Autant te dire que désormais, nous adultes, sommes systématiquement en infériorité numérique. On est foutu.

Autant trouver une idée pour un "grand" ou un adulte ne me semble pas si compliqué, autant pour un tout petit, la tâche est plus ardue. A l'origine, j'avais comme projet de leur faire à tous un serpent d'activité comme celui que j'avais vu il y a quelques temps chez Anne. Mais, même si j'aimais beaucoup l'idée, j'avoue que l'objet en lui-même ne me bottait pas des masses.

Je me suis donc creusée la tête pour créer un jouet d'activité un peu plus élaboré et un peu plus personnalisé. Au final, je n'en ai réalisé que pour deux des petits en question. Mes projets ayant évolué au fil des jours, de mes envies et du temps qu'il me restait. Je te montrerai le premier que j'ai imaginé la prochaine fois.

Sans plus attendre, je te présente Totoro/Batman... Tadaam !

A l'origine de ce projet il y a eu ça. Tu pourras constater au passage que j'ai un talent inégalé pour le dessin. Hum, hum. Même pas honte.

Dessin Totoro activité

Et voilà ce que ça donne après "quelques" heures de couture acharnée et parfois un poil tendue. J'avoue que le free style, c'est grisant, mais c'est pas mal stressant aussi. Au final, le résultat me plait assez.

Totoro d'activité Batman

Modèle : Totoro/Batman d'activité, patron perso en free style

Fournitures : feutre gris, molleton gratté beige utilisé sur l'envers, chutes de coton noir épais et recyclage de robe de soirée pour la cape.

Cette bouche qui dévoile ses dents quand on ouvre la poche, c'est pas une idée de génie ? =D Par contre, les pressions sur les oreilles... j'ai un doute. Mais je n'ai pas trouvé mieux pour aider Totoro à se transformer en son super héro préféré.

Totoro d'activité visage

Totoro d'activité dos

Ah bah, c'est toi Totoro ? On t'avais pas reconnu. T'étais trop bien déguisé.

Totoro d'activité face

Pour faire tenir l'emblême de l'homme chauve souris sur la poitrine de la bête j'ai appliqué trois scratchs sur sa poitrine. Sauras-tu les trouver ?

Totoro ventre scratchs

Zoom sur la boucle de ceinture.

Totoro d'activité ceinture Batman

Et les accessoires.

Totoro d'activité accessoires Batman

Et pour finir, la petite queue attachée grâce à un bouton.

Totoro queue

Donc on résume : un zip, des pressions, des scratchs, une attache banane, un bouton et le lien à nouer pour la cape. De quoi bien occuper les mains de mon petit neveu à qui il était destiné et l'aider à développer sa motricité fine.

On peut dire que je suis plutôt fière de moi, mais je ne ferai pas ça tous les jours.

J'étais très anxieuse de l'accueil que lui ferai mon petit neveu. Et je n'ai absolument pas été déçue. Quand il a eu ouvert le paquet, il l'a immédiatement pris dans ses bras pour lui faire un gros câlin ♥ Puis il a passé un bon moment à jouer avec la boucle et les accessoires. De quoi faire s'envoler tous mes doutes. Et ça me conforte dans l'idée qu'avec les enfants, on est rarement déçu ,-)

Je te dis à la prochaine pour le dernier de cette production de ouf.

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 3 février 2016

Noël home made 2015 #2 - à chacun son héro

Hello !

Après les petites mises en bouche de la dernière fois (mais si, je te jure, c'était trois fois rien...), on va pouvoir attaquer le plat de résistance. Comme tu me l'as si bien fait remarquer dans tes commentaires, il me reste encore à te dévoiler les cadeaux des enfants.

Tout comme pour les accessoires offerts aux adultes, j'ai essayé de me creuser un peu la tête afin de coller au mieux aux personnalités de mes petites victimes. Le but de Noël étant, je te le rappelle, avant tout de faire plaisir aux enfants. Mais si, en plus, on arrive à se faire plaisir à soi au passage, c'est tout bénef. Et je peux te dire que je me suis énormément fait plaiz dans cette histoire.

Je t'avoue que j'ai quand même eu quelques moments de doutes et quelques frayeurs. Il faut dire que je suis partie totalement en free style sans savoir à l'avance ce que j'allais bien pouvoir faire. Pour la maniaque de l'organisation que je suis, ça a été légèrement bouleversifiant. J'ai bien tenté de faire une liste préalable d'idées, mais elle s'est retrouvée toute chambardée à la fin de chaque projet, soit par peur de manquer de temps, soit par l'apparition soudaine d'une nouvelle envie.

En gros, j'ai un peu fait comme l'été dernier quand j'ai cousu les 4 pièces du vestiaire estival d'Émilie... je me suis laissée porter par une sorte de folie créative. Et, pinaise, c'que ça fait du bien.

Comme je ne savais pas trop dans quel ordre te présenter tout ça, j'ai opté pour un classement par famille et par âge (du destinataire), du plus petit au plus grand. Les quatre premières réalisations ont été offertes aux quatre enfants de mon frère (quand je te dis que chez moi on les fait par charrettes...), et la dernière à la petite Princesse d'un de mes cousins.

Allez, hop, c'est parti.

Chez mon frère, on aime les animaux sauvages... Les petits adorent regarder des documentaires animaliers, ou visiter la réserve toute proche de chez eux. En fouillant dans mes bouquins, je suis tombée sur le livre de Mève sur le thème des bonnets rigolos qui m'avait été offert il y a un ou deux ans et que je n'avais pas encore pris le temps d'exploiter. En le feuilletant, j'ai redécouvert plusieurs modèles qui me plaisaient beaucoup et j'ai totalement craqué sur le bonnet Lion. J'avais trouvé le cadeau idéal pour Ewan, 15 mois, le petit dernier. J'ai adoré coudre ce bonnet, et voir se former au fur et à mesure la tête du Lion. Il n'y a pas réellement de difficulté particulière. Il s'agit juste d'être un petit peu minutieux, surtout au moment de coudre le museau. Sinon tout roule tout seul. J'ai réalisé le modèle tel que présenté dans le livre avec pour seule modif l'utilisation d'yeux de sécurité, comme pour les amigurumis, au lieu de la broderie ou de l'appliqué recommandé. Je trouvais que ça donnerait un air un peu plus "réel" à la bête ;-)

N'est-ce pas totalement craquant ?

DSC_4886

Modèle : bonnet Lion (en 2 ans) issu du livre Bonnets rigolos de Marie-Éve Dollat

Fournitures : laine bouillie ou feutre gris (moi et les tissus...) et tissu de créateur poils/plumes donné par ma sista (le même que pour les moumoutes d'appareil photo), sweat camel utilisé sur l'envers pour le côté duveteux (museau), polaire orange et lien en cuir.

Sur la tête de mon neveu, qui a l'air d'apprécier (merci frangin de l'avoir fait rigoler pour la photo). Tu feras quand même gaffe petit Ewan, il y a un ours géant derrière toi... je dis ça, je dis rien...

DSC_4979

DSC_4887

De dos.

DSC_4888

Et sur la tête de son père. Le style Actor's Studio, c'est de famille.

DSC_4980

Pour la jolie Gabrielle, j'ai changé plein de fois d'idée. Je voulais absolument lui faire quelque chose avec Olaf, le célebrissime bonhomme de neige de La Reine des Neiges. J'ai finalement opté pour un petit gilet FDS tout simple, que j'ai customisé façon motard dans le dos. Te dire que je me suis éclatée à créer ce cadeau serait un doux euphémisme.

DSC_4927

Modèle : gilet FDS en taille 3 ans pour Gabrielle, 27 mois.

Fournitures : douillette MT (initialement prévue pour un tout autre projet), coton à étoiles MT également.

DSC_4986

Et la fameuse custo de la mort qui tue. J'aurais peut-être pu tracer le contour de la tête... mais ça me plaît bien aussi comme ça.

DSC_4929

C'est pas la classe internationale ?

DSC_4983

DSC_4932

Pour Claire, 4 ans, je voulais également rester dans le thème de La Reine des Neiges. Sa maman lui ayant offert/cousu une magnifique robe d'Elsa pour son anniversaire, j'ai pensé à lui parfaire la panoplie en lui fabriquant la couronne de sa Princesse et en lui inventant un sceptre/baguette magique. Ce qui, pensais-je naïvement, devait me prendre à peine un couple d'heure, m'a effectivement pris deux bonnes journées. J'ai eu beaucoup de mal à trouver la bonne combinaison de thermocollant pour rigidifier assez mon simili doré hyper fin de sorte que la couronne ne s'affaisse pas sur la tête. J'ai bien dû faire trois essais avant d'arriver à ce résultat. Pour la baguette, je suis partie de l'idée du flocon. Le reste est venu tout seul.

DSC_4857

Modèle : maison, j'ai juste récupéré le dessin de la couronne sur un site dont j'ai oublié de noter le nom (pas bien)

Fournitures : simili doré de mon marché (le même que pour les pochettes), coton blanc à pois dorés MT, tissu RDN et rubans MT aussi.

Et comble de la classe, le jour de Noël, elle a reçu une nouvelle robe de Princesse, dorée celle-ci, parfaitement accordée à sa nouvelle couronne ♥ Je peux te dire que le sourire n'est pas feint. Déjà, c'est une poseuse née, et puis elle n'a pas quitté sa baguette de toute la journée ;-) Tu feras gaffe, petite Claire, l'ours géant est toujours là... Il semblerait même qu'il se soit rapproché sournoisement.

DSC_4975

L'envers du décor.

DSC_4861

DSC_4865

Et pour Noah, le grand de 6 ans dont les héros actuels sont Buzz l'Éclair et Woody, j'ai opté pour un T-shirt à l'effigie d'un de ses deux héros.

DSC_4934

Modèle : Today de Vanessa Pouzet en 10 ans (taille indiquée par sa maman). C'est un peu grand mais ça ira plus longtemps.

Fournitures : jersey marron de mon stock.

Comme d'habitude, les flexs sont découpés à la main. En même temps, vu la taille des motifs cette fois-ci, ça n'a pas été trop compliqué.

Donc, une étoile de Shérif devant, normal...

DSC_4988

...et la tirette de la boîte à dialogue dans le dos. Il ne lui reste plus qu'à faire semblant et à se promener partout en disant "J'ai un serpent dans ma botte" =D

Le Today est définitivement une valeur sûre. Ça se coud vraiment tout seul. Et je suis super fière de mon encolure et de mes ourlets à l'aiguille double. Depuis que j'ai changé de MAC, j'ai redécouvert cette technique, et c'est du pur bonheur.

DSC_4935

DSC_4989

Franchement, on dirait un "vrai" #callmemodesty (moi aussi Céline ;-))

DSC_4933

Pour finir, ma petite cousine, la jolie Princesse répondant au doux prénom de Leia, ayant elle aussi reçu une robe cousue par ma belle-sœur (va visiter son blog, tu vas kiffer), je lui ai confectionné la couronne et la baguette pour aller avec. Malheureusement, je n'ai pas de photo de l'ensemble porté.

DSC_5071

Modèle : maison

Fournitures : satin pourpre et lin rose.

DSC_5072

De leur côté, mes filles aussi ont eu le droit à leur robe Mes ti'sages, du nom du blog de leur créatrice, ma belle-sœur, toujours. Et voilà à quoi s'adonne les véritables Princesses le jour de Noël.

DSC_4990

On va s'arrêter là pour aujourd'hui. Il me reste encore deux autres cadeaux à te montrer, les deux derniers, mais je ne voudrais pas que tu frôles l'indigestion. Il faut savoir rester raisonnable ;-)

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

vendredi 29 janvier 2016

Noël home made 2015 #1 - les accessoires pour adultes

Salutations ! Oui, je le proclame, j'abandonne le Yo... J'ai enfin décidé de grandir et de donner des vacances au waish qui squattait mon cortex cérébral. Mouais. Encore une fois, je sens que je suis hyper crédible. En fait, je me suis lassée de cette petite entrée en matière, et comme je ne trouve rien de mieux à dire pour l'instant, on va faire avec.

Donc, salutations ! Aujourd'hui, on va enfin entrer dans le vif du sujet : les cadeaux de Noël...

Cette année, enfin, l'année dernière, enfin... on se comprend... Cette année, donc, pour tout un tas de raisons plus ou moins valables, je m'étais donné comme objectif de faire un maximum de cadeaux moi-même. Pour ce faire, je me suis attelée à la tâche, avec acharnement, tout au long du mois de Décembre (bah voui... j'allais tout de même pas anticiper, faut pas déconner).

Et je suis assez fière de t'annoncer que j'ai presque rempli mon objectif à 100%. Franchement, je ne pensais pas y arriver. D'ailleurs, je crois que ma MAC n'a jamais autant piqué en si peu de temps. Pour te dire, au soir du 24 Décembre, je ne pouvais plus la voir en peinture oO Les quelques jours de vacances qui s'en sont suivis nous on fait un bien fou, à elle, comme à moi. Depuis, je te rassure, on s'aime comme avant ;-)

Pour commencer cette nouvelle série, je vais te présenter les accessoires pour adultes. Enfin, les accessoires que j'ai cousu pour les adultes. Nuance. Je préfère t'arrêter tout de suite dans ton élan. Rien d'olé olé. Quoi que.

Pour te situer un peu, dans ma famille, on est plein. J'ai la chance d'avoir une sœur et un frère et toujours mes parents, ainsi qu'une grand-mère, une tante, quatre cousins, une belle-sœur, une belle cousine (je sais pas si ça se dit, mais je le dis quand même, je fais ce que je veux), quatre neveux et nièces, et quatre petits cousins et cousines. Et ça, c'est juste de mon côté à moi. Forcément, là, tu te demandes si j'ai vraiment fabriqué des cadeaux à toutes ces personnes. J'aurais bien envie de te dire oui... mais non.

C'est vrai que dans mon esprit, Noël, c'est un  cadeau pour tous, sinon, il manque une partie de cet esprit de fête. Sauf qu'il y a un moment où il faut apprendre à être raisonnable. C'est pourquoi j'ai décidé, unilatéralement, après en avoir informé les principaux intéressés tout de même, je suis pas une sauvage, de ne pas offrir de cadeaux aux parents d'enfants. En gros, t'as fait des gosses ? Bim. T'es puni, t'auras pas de cadeaux de Noël. Je sais, c'est parfaitement injuste, mais c'est comme ça. Fallait trancher. J'allais tout de même pas punir ceux qui, eux, n'en avais pas. Les pauvres... Au final ça n'exclu que peu de candidats, étant donné que chez nous, on les fait par meute ou on en fait pas, mais honnêtement, je ne pouvais pas faire plus (ni moins d'ailleurs).

Je précise que cette petite règle ne s'applique évidemment pas à mes parents, ni à ma grand-mère. Je n'allais tout de même pas les priver de cadeau alors qu'ils ont offert au Monde la chance de me compter parmi ses habitants. Un don pareil mérite bien une récompense.

Je t'avoue que je me suis pas mal creusé la tête pour trouver des idées un peu originales, surtout que certains membres de ma famille commencent à avoir une sacré collection de cadeaux faits par moi chez eux et qu'il fallait éviter de refaire deux fois la même chose.

J'ai donc commencé par ma sista qui live toujours à London. Contrairement à moi, elle aime s'apprêter, se maquiller, etc... Et j'ai remarqué qu'à chaque fois qu'elle dort chez moi, elle me réclame mon démaquillant (que je garde précieusement pour elle vu qu'il ne doit me servir que 4 ou 5 fois par an...) et du coton. J'ai fait le compte, et je me suis dit qu'à la longue, elle devait en user un max de ces petits carrés. Comme je commence à réfléchir à comment intégrer une demarche un peu écolo dans mon quotidien (recyclage, utilisation de produits réutilisables, etc..) j'ai pensé à lui fabriquer des carrés démaquillants lavables. Et comme ça me semblait peu et qu'elle était la seule à qui je n'avais pas encore cousu de turban de bain, j'en ai ajouté un.

DSC_4845

Modèle : turban de bain d'après LE tuto de Charlotte

Fournitures : éponge et coton MT

Ma sista étant un pirate, à la place de l'étoile, j'ai préféré coudre une tête de mort.

DSC_4847

DSC_4848

En ce qui concerne les carrés à démaquiller, après enquête approfondie sur les blogs, je n'ai pas réussi à me décider sur les matières à utiliser. J'ai donc choisi d'en faire de trois sortes différentes : polaire et éponge, polaire et coton, et éponge et coton. J'attends un rapport d'usage pour savoir quelle est la meilleure combinaison.

DSC_4850

DSC_4851

Pour ma mère et ma cousine, j'ai eu l'illumination en découvrant le tuto d'Hélène du blog Pour mes jolis mômes mais pas que. Un tuto qui tombait vraiment à pic. De petites pochettes, pas si petites que ça (environ 27 par 17 cm) avec un côté graphique très sympa et surtout une facilité et une rapidité d'éxécution qui ne pouvait que me plaire. J'ai surtout énormément apprécié la petite astuce pour faire de jolis angles côté fermeture éclair. C'est toujours un plaisir que de faire de jolies choses, qui plus est avec de jolies finitions. J'ai adapté le tuto en utlisant des tissus plutôt que du simili et du flex, mais ça fonctionne aussi comme ça.

DSC_4880

Modèle : tuto ici

Fournitures : simili doré de mon marché, jean brillant et cotons de mon stock.

DSC_4881

DSC_4883

bande_pour article_blog-10

Pour ma grand-mère, je me suis rendue compte que ça faisait des années qu'elle apportait systématiquement, à chaque réunion de famille, un voire plusieurs gâteaux, et toujours emballés dans des torchons. WTF ? Pas de sac à tarte ? J'ai donc sauté sur l'occas pour combler ce manque. J'aime toujours autant ce tuto tout simple mais que je trouve si joli et si pratique. Et comme ma grand-mère est une fan de Chouette et que je m'évertue à chaque fois à agrandir sa collection, ce n'est pas une, mais deux Chouettes que j'ai ajouté en déco à ce simplissime sac à tarte.

DSC_4889

Modèle : tuto ici

Fournitures : lin donné par ma sista et coton MT

J'ai cousu la première chouette au centre du carré afin de "matelasser" l'ensemble et d'assurer la cohérence des deux tissus. Pour ce faire, j'ai tout simplement imprimé une image que j'ai épinglé sur mon tissu. Je n'ai plus eu qu'à repasser sur les contours au point droit. Un travail un petit peu fastidieux, surtout dans les courbes, mais j'adore le rendu. J'aurais peut-être dû utiliser un fil un peu plus voyant. Tant pis.

DSC_4891

Pour la seconde, j'ai également imprimé une image que j'ai reporté sur mon flex et découpé à la main. Toujours pas de machine de découpe à la maison. Mais je ne désespère pas.

DSC_4893

DSC_4894

DSC_4895

DSC_4898

Pour ma mère, encore, et ma tante, j'ai trouvé l'idée sur mon fil Instagram. Mathilde y avait posté la photo d'un truc étrange, une couverture pour appareil photo. En allant regarder sur internet, j'ai trouvé l'idée géniale. Surtout pour des accros à leurs appareils. Pour le coup, c'est un accessoire vraiment simple à réaliser mais que je trouve vraiment rigolo. Le tuto que j'ai trouvé ne donnait pas de mensuration précise pour la longeur de l'élastique. J'ai donc fait au pif en priant pour que ça soit assez. Je te rassure tout de suite, oui. Ouf ;-) Et comme pour le sac à tarte, j'ai préféré matelasser pour être sûre que les deux tissus ne bougent pas. Je ne me suis pas cassée la tête. J'ai pris un saladier, desiné 4 cercles et cousu au point droit.

DSC_4899

Modèle : tuto ici

Fournitures : tissu de créateur offert par ma sista, et cotons MT

DSC_4900

DSC_4901

DSC_4902

DSC_4903

Pour mon père... c'est toujours une véritable galère de trouver une idée. Je ne sais jamais quoi lui prendre ou lui faire. J'ai beaucoup cogité, cherché, et je suis tombée sur le tuto d'une trousse de toilette rigolote. Mon père se déplace énormément, et je me suis dit que ça pourrait être l'occasion de lui faire quelque chose dont il pourrait vraiment se servir. Je t'avoue l'avoir tenté en croisant très fort les doigts pour ne pas faire un bide. T'imagines même pas mon soulagement quand d'une, il a reconnu que c'était une trousse de toilette (c'est un homme, hein...) et de deux il m'a dit que ça tombait bien parce que la fermeture éclair de celle qu'il avait était cassée. J'ai presque eu envie d'aller chercher une nouvelle bouteille de champ pour fêter ça !

En ce qui concerne la trousse, j'avoue que j'en ai un peu chié. Je me suis plantée dans le choix de mon tissu extérieur. Trop fin et extensible. Une vraie galère à coudre. Et surtout pas de tenue. Et associé au simili, ça pardonnait pas. J'ai dû renforcer avec du thermocollant épais après couture. Une vraie galère. Je suis plutôt déçue sur ce coup-là. Mais je me console en me disant qu'une fois remplie, on n'y verra que du feu.

Et puis, après avoir galéré en réalisant le sac week-end pour ma mère l'an dernier, je m'étais promis de ne plus jamais coudre d'accessoires avec des angles ronds. Ne jamais dire jamais, ou alors, éviter d'avoir la mémoire courte... C'est vraiment super relou.

DSC_4936

DSC_4938

DSC_4940

Le détail qui m'a fait craquer pour cette trousse c'est évidemment ce petit bonhomme rigolo.

DSC_4942

Et pour finir, l'ultime cadeau cousu le 24 au matin et destiné à mon cousin. La même pochette que pour sa sœur mais simplifiée et masculinisée. Je me suis bien marrée en imaginant cette petite pochette à moustache. Je suis sûre qu'il trouvera quoi en faire.

DSC_4953

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Mais c'est déjà pas si mal ;-)

La prochaine fois, on passera aux cadeaux que le Père Noël m'a demandé de fabriquer pour mettre dans les chaussons de mes neveux et nièces.

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 


mercredi 4 mars 2015

Noël 2014 #2-couture

Allez, c'est parti !!! Chose promise, chose dûe. Aujourd'hui c'est marathon. Place à la présentation des millions de cadeaux de Noël que j'ai cousu pour la mifa.. Parce qu'elle le vaut bien ;-)

Avant de commencer, je voudrais te remercier, toi qui lis mes posts à rallonge jusqu'au bout et qui me le précise dans ton com'. T'es trop un amour. Smouark ! Bon, comme je suis naïve, je te crois sur parole. Tu pourrais me mitonner que je n'y verrais que du feu. Mais ça fait plaisir quand même. Et comme je suis pas vache, je te remercie aussi d'être encore là, toi qui ne lis pas mes délires mais regardes juste les images (n'est-ce pas Gaëlle...). Je te kiffe tout pareil. Re-smouark !

Sur ces bonnes paroles, j'espère que t'as pris tes vitamines ce matin, parce qu'il va te falloir une forme olympique pour arriver au bout de cet article spécial Noyel ;-) Vu la multitude de trucs à te montrer - c'est hyper vendeur comme intro, tu trouves pas ? Ça te donnes vachement envie de continuer et pas de t'enfuir en courant, hein ? - donc, vu la multitude, j'avais pensé faire ça en plusieurs fois. Sauf que j'ai plein d'autres trucs en stock et si je veux pas commencer 2016 en te présentant juillet 2015, va falloir faire des tirs groupés. J'avais aussi pensé à faire un post concept comme celui de La Reloux et de son Trendy. Le genre post muet avec plein de photos et quelques légendes... Mais il y a une petite voix en moi qui a fait "Naaaaaaaannnnnn. Mais c'est trop pas toi !" Bref, tu l'auras compris, j'ai décidé de ne mettre aucune bonne volonté à raccourcir ce post. Et puis, je fais ce que je veux, je suis chez moi. Je me mets à poil si je veux ! Au figuré, hein ;-)

Pour commencer, je vais te montrer un très vilain plagiat. Je sais, c'est mal... Mais quand t'as pas de sous, mais que t'as des doigts, eh bien tu fais avec les moyens du bord. J'avais littéralement craqué pour la collection des Mots doux de Saisons. Ces petits mots d'amour en Liberty m'avaient immédiatement fait pensé à ma sœur. Alors, tu me diras, WTF ? Pourquoi le Bitch en Liberty me fait-il penser à ma sista ? Déjà, parce qu'elle live in London depuis bientôt un an  et demi, que grâce à elle j'ai pu dépenser what million de Livres chez Liberty of London, et puis, bien évidemment, parce que tout comme moi, c'est une vraie bitch qui s'assume. On est comme ça nous. Donc, cadeau tout trouvé : ce sera un Bitch à accrocher au mur de sa chambre. Comme je te l'ai dit précédemment, j'étais fauchée. J'ai donc honteusement copié. Niveau matériel, rien de bien sorcier : du fil de fer de ma trousse à outils, du biais fuschia de mon stock, et c'est marre. Là où ça se complique, c'est dans la mise en forme. Et LA je dis, chapeau Mesdames qui faites ça toute la journée (ou presque), c'est un vrai savoir-faire... Moi, je me suis bien pris la tête. J'ai faillit renoncer. Mais celles qui commencent à me connaître doivent avoir compris que je suis aussi bormée qu'une mule et qu'en général, je fini souvent par arriver à ce que je veux. C'est ainsi qu'après pas mal de jurons, et un peu de couture, j'ai obtenu ça. Pour ma plus grande fierté.

InstagramCapture_ad48aa02-a9dd-4f33-9af5-1a350d6f6232

Ma sista vivant et travaillant à Londres, et occupant actuellement un poste à haute responsabilité dans l'un des deux Conran shop de la capitale (je sais, tu t'en fous, mais c'est pour me la péter un peu), n'a pas pu nous rejoindre pour les fêtes. Je lui ai donc fait parvenir mon petit mot d'amour par la British mail directement sur son lieu de travail. Alors là, c'est pas du sadisme mais c'est elle qui me l'a demandé, question de commodité paraît-il. Elle a adoré comme je m'y attendais, et nombre de ses amis et collègues ont également beaucoup apprécié. Ça fait zizir ;-) J'ai même eu des commandes, non encore honorées à ce jour, j'ai une réput' nom d'un chien.

Et le voilà en situation dans la chambre de son appartement Londonien. Inutile de préciser que ma sœur a fait des études d'art et de déco... Je décline toute responsailité quant aux tableaux affichés au mur.

10985433_10153154003164271_1604566584503290968_n

Et de un. Plus que 999.999...

Ah, j'ai oublié de te prévenir, il n'y a aucun ordre, aucune suite logique dans la présentation de ces cousettes. Je les ai enchaînés à la one again, d'où cette impression qui va te suivre de passer du coq à l'âne, comme ça, sans transition.

Donc après le Bitch de ma sista, voilà un énième turban de bain. Pour ma belle-mère cette fois-ci. Cela faisait déjà une bonne année qu'elle m'avait dit qu'elle aimerait bien en avoir un. Je lui avais toujours répondu que ça ne lui servirait à rien vu sa coupe de cheveux ultra courte. Mais c'était bien sûr parce que j'aime bien la taquiner. J'ai pensé que je tenais enfin là LA bonne occas' de réaliser son souhait. J'ai laissé à mon chéri le soin de choisir les tissus (parmi une pré-sélection ça va sans dire). Et j'ai cousu la bête presque les yeux fermés. Au bout d'un certain nombre, on ne regarde plus, on fait, c'est tout. Alors, comme pour celui de Julie, j'ai gansé l'élastique dans du biais à La Reloux's style. Ça fait tellement plus chic. Juste un bémol, je trouve mes cœurs un peu trop gros... Mais bon ça a bien plut. C'est le principal.

Turban Joëlle (3)

Patron : turban de bain by Charlot' ET puis la Neige elle est trop Molle

Fournitures : éponge rose MT, coton issu d'une box I love Fabric par Motif Personnel, et biais moutarde première étoile Motif Personnel également.

Pour mon beau-père, j'ai pensé faire un étui à lunettes comme ceux qui avaient rendu la pauvre Caroline totalement monomaniaque... Étui à lunettes d'après un tuto de Pour mes Jolis Mômes mais pas Que. Réalisation d'une simplicité plus qu'enfantine. La seule difficulté étant de trouver des tissus à matcher et de ne pas trop espacer les lignes de matelassage pour que ça reste joli. En ce qui concerne les tissus, mon chéri à choisit pour son père (sans garde fou cette fois-ci...) et j'ai dégainé mes chutes de tissus à hiboux pour ma grand-mère, la collectionneuse de chouettes. Les deux destinataires ont été ravis. Ma grand-mère m'a même demandé de lui en faire d'autres, prétextant une préférence pour les étuis en tissu à ceux en "dur". Va falloir que je pense à m'éxécuter rapidement.

Etuis lunettes (1)

Patron : étui à lunettes par Pour mes Jolis Mômes mais pas Que

Fournitures : divers cotons de mon stock, vlieseline thermocollante, pressions Kam.

Etuis lunettes (3)

En général, pour Noël, je m'organise fin Novembre en établissant une liste au fur et à mesure que les idées me viennent. Et cette année, j'ai eu énormément de mal à trouver une idée satisfaisante pour l'un de mes cousins. Traditionnellement, je lui offrais toujours une BD, mais cette année, j'avais envie d'innover un peu. Mon cousin est atteint depuis quelques années d'une sclerose en plaque qui lors de certaines crises ou tout simplement sous l'effet de la fatigue le rend très sensible à la lumière. J'ai eu l'illumination (je sais, jeu de mot pourri), deux jours avant Noël. Ce qu'il lui fallait, c'était un masque de nuit. Et forcément, pas n'importe lequel. Un masque de super héro. C'est tout de suite vachement plus classe. Comme je n'avais strictement aucune idée du nom de son super héro pref de pref, je n'y suis pas allée par 4 chemins, je lui ai carrément demandé. Quand j'ai lu Hulk sur mon téléphone, je me suis aussitôt dit "Merde, dans quoi je me suis embarquée"... Il aurait pas pu dire Iron Man, ou Capt'ain America ? Ben non, il fallait que ça soit le gros vert tout vener. Aucune idée de comment réaliser ça. Heureusement, mon geek perso m'a sauvé la vie et m'a dessiné la bête dans les règles de l'Art. Je n'avais plus qu'à découper et appliquer. Et Tadam ! Ça le fait, non ?

Masque de nuit Hulk (1)

Patron : masque de nuit Hulk, modèle perso (en même temps des gabarits de masque t'en trouve partout sur internet)

Fournitures : satin vert, cotons blanc et noirs MT.

Comme tu peux le constater, j'ai également gansé l'élastique de satin vert. Ça doit être beaucoup plus agréable à porter comme ça. Mon cousin a eu l'air content. J'espère qu'il le porte...

Et là, on en arrive au clou de mes réalisations,  my Master Piece : un sac Week-end pour ma Môman. Dans à peine quelques mois, ma Môman pourra enfin vivre libre, délivrée des contraintes du métro-boulot-dodo (en ce qui la concerne, se lever à 9h pour être sûre d'être au boulot avant 11h30, bon ok, elle compense en partant vers 19h, mais quand même...). Dans cette optique, et histoire d'anticiper un peu (hein ? quoi ? an-ti-ci-per ? ouais, c'est bon, je peux le faire de temps en temps), donc histoire d'anticiper je me suis dit que ce serait pas mal de lui coudre un sac pour ses futures escapades avec sa sœur, également à la retraite, et éventuellement mon Père, quand il aurait du temps libre. Et puis, j'avais très envie de tester ce sac et ses fameux "raviolis". Alors, on pourra dire tout ce qu'on voudra, ce sac est top. Il se coud hyper vite et très facilement pour un résultat au top hyper gratifiant. Bref, j'ai adoré. Un seul hic tout de même, je pense qu'il aurait fallut mettre des repères de couture pour coudre les fameux "raviolis". Parce que toutes ces rondeurs, tu finis par te perdre un peu. Mais ça reste totalement abordable tout de même.

Sac WE Maman (1)

Patron : sac Week-end, tuto trouvé sur le blog co' des fans de Aime comme Marie 

Fournitures : lin gris irisé de mon marché, coton rose à étoiles et FE en plastique injecté MT et cuir Sweet Anything (chutes de ces mignons petits chaussons actuellement perdus quelque part dans mon appart' et totalement introuvables, sale gosse...)

Sac WE Maman (8)

Sac WE Maman (9)

Sac WE Maman (10)

A revoir ces photos, je me sens totalement emplie de fierté. Ce sac est une tuerie. La modestie m'étouffera...

Bon et pour finir... Ah, je vois bien que tu es déçue qu'on se quitte déjà, mais même les bonnes choses ont une fin. Il ne faut pas abuser des bonnes choses (sauf du nutella...). Une petite mignonnerie pour clore cet article. Alors, contrairement aux apparences ceci n'est pas un éléphant. Non vas-y, je déconne. Par contre, ce n'est pas un cadeau de Noël, mais un cadeau d'anniversaire pour les un an de mon neveu qui a eu la bonne idée de naître le 25 décembre... Un éléphant d'après ce tuto. Une pure merveille de simplicité et de plaisir à coudre. Et un gouffre sans fond en matière de rembourrage !

Cadeau anniversaire Marian (1)

Patron : d'après ce tuto

Fournitures : wax de mon stock, le même que pour cette turbulette (offerte au même neveu pour sa naissance), et coton vert à pois des Tissus du Centre à Laval.

Les petits yeux brodés à la main, s'il vous plaît !

Cadeau anniversaire Marian (3)

J'ai eu beaucoup de mal à le voir partir celui-là.

Je crois qu'il va faloir que j'en fasse un pour le petit barbare qui est en train d'essayer de m'arracher une côte pour s'en servir de cure dent...

Bon, je sais pas toi, mais toutes ces cousettes, ça m'a épuisé.

J'hésite encore sur le thème de mon prochain article, alors en attendant, remets toi bien, reprends des forces, et surtout ne me quitte pas !

Allez, tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

lundi 19 mai 2014

Du pop corn et des chocolats

Tout d'abord, merci à toutes pour vos bons vœux d'anniversaire à ma grande. Pinaise, 9 ans, ça m'a foutu un de ces coups dans la tronche... Rien que de penser que l'an prochain, elle aura 10 ans, j'ai envie de pleurer. Ça me traumatise presque autant que de me dire que j'approche à grands pas des 40 ans (enfin, pas tout de suite quand même...). Ce temps qui passe inexorablement, je ne m'y ferai jamais vraiment. J'espère seulement que tu seras encore là pour me soutenir dans ces moments difficiles  ;-)

Et je tenais également à préciser que SI, Julie a bien eu un cadeau d'anniversaire le jour J, bien évidemment pas home made celui-là. J'ai beau être perpétuellement à la bourre, je n'en suis pas moins une bonne mère (enfin, je me plais à le croire) et il était hors de question de la priver d'un présent. Comme je suis super prévoyante, j'ai profité qu'elle soit à l'école pour aller lui chercher LE jeu de DS dont elle nous rabat les oreilles depuis des semaines. A la tête qu'elle a fait en ouvrant le paquet, je peux te certifier que ce cadeau à fait mouche. Ça et une petite soirée dans son resto pref de pref, je crois que je suis d'ores et déjà pardonnée. Il ne me reste plus qu'à ne pas me relâcher pour finir le plus vite possible la deuxième partie de ses cadeaux. Rendez-vous bientôt, j'espère, pour te montrer tout ça ;-)

C'est donc tout autre chose que je suis venue te présenter aujourd'hui, mais ça reste tout aussi honteux. Hum hum... Comment te dire que je vais te parler du cadeau de Noël de ma dernière petite nièce... Euh, voui, j'ai bien dit Noël... On ne se refait pas. A Noël dernier j'avais mis la barre assez niveau cadeaux home made. Malheureusement, à l'époque, il a fallu me rendre à l'évidence, je n'aurais jamais assez de temps pour tout finir. J'ai donc choisit de mettre de côté le cadeau destiné à la petite dernière de mon frère âgée de 3 mois. Je me suis dit que vu son âge, elle ne risquait pas de m'en vouloir. Et puis, le cadeau en question étant un doudou crocheté et plus précisément un mouton Pop corn d'Anisbee (sur lequel j'avais craqué depuis un bout de temps),  elle n'en aurait pas profité tout de suite de toute façon (je sais excuse pourrie, mais faut bien que je me raccroche à quelque chose). Forcément, un projet mis de côté, devient vite un projet oublié. Ce n'est que lorsque mon frère m'a confirmé notre week-end annuel chez lui, à Nantes, pour faire la chasse aux oeufs, que je me suis rappelé ce cadeau abandonné. J'aimerai te dire que je m'y suis remise immédiatement après avoir raccroché et que tout était prêt et emballé en arrivant là-bas... Mais ça serait mentir, et puis, si tu commences à me connaître, tu ne me croirais pas de toute façon.

Je suis donc arrivée à Nantes avec un sac congélation contenant les différentes parties du futur doudou (je sais c'est utra glam comme sac à en-cours), et le matériel pour assembler la bête (rembourrage compris...). Aussitôt arrivée, je me suis mise à l'ouvrage sous l'oeil intrigué des deux grands qui se demandaient bien ce que tata pouvait bien être en train de faire. Leur curiosité a vite été satisfaite, étant donné qu'il ne me restait plus que l'assemblage et le visage à broder. Et j'ai ainsi pu offrir à ma nièce mon tout premier mouton Pop corn, le jour de Pâques (Pâques, l'agneau, la classe quoi...), soit avec presque 4 mois de retard... Hein ? quoi ? C'est honteux ? Mais non !!! Je t'assure qu'elle n'y a vu que du feu ;-)

Et voici la bête peu de temps avant l'offrande. Tu remarqueras que le petit gourmand avait réussi à soustraire subtilement un des oeufs bravement chassé par un des enfants. Je te rassure, il a été pris la main dans le sac, et l'oeuf a été vite restitué à son propriétaire. Je jure que je l'ai pas mangé ! (le pire c'est que c'est vrai...)

Pop corn Gaby (10)

Modèle : Pop corn par Anisbee

Fournitures : coton natura de DMC coloris "je n'ai pas noté le nom", crocheté en 3 ou 2,5 je ne sais plus.

Ok, je ne me souviens pas de grand-chose... Je peux néanmoins te dire que ce petit mouton est très agréable et rapide à crocheter. J'ai beaucoup aimé travailler le point pop corn, un peu moins la Natura. Une chose est sûre la gamme des couleurs de ce coton DMC est vaste et jolie, par contre, le fil se dédouble énormément, la torsion du fil est quasi inexistante. Au final un rendu sympa pour des heures de galère de crochetage. Ça aura été ma première et ma dernière expérience avec ce fil. Dommage.

Pop corn Gaby (11)

Pop corn Gaby (9)

Pop corn Gaby (6)

Pop corn Gaby (7)

Pop corn Gaby (19)

Et le voici entre les mains de sa nouvelle propriétaire. Trop chou ma petite nièce ♥

DSC_1048

Qui ne l'aura pas gardé longtemps, vu que sa grande soeur (qui a l'âge de ma tornade) s'est précipité pour en prendre possession. Je crois qu'elle a essayé de me faire passer un message...ou pas ;-)

DSC_1068     DSC_1071

♥ ♥ ♥

Et puis, le but de ce week-end, au-delà du regroupement familial, était de satisfaire à la tradition de la chasse aux oeufs entre cousins. Pour faciliter la chasse et en garder un souvenir impérissable (vue l'expérience de vie moyenne d'un sachet d'oeuf en chocolat), ma belle-soeur (également couturière) avait préparé des sacs en total accord avec le thème du jour. Merci Tatie Delphine ;-)

InstagramCapture_4ab8e01b-bdb4-4a2f-8e06-6ab1ca9bcda6_jpg

Allez, la prochaine fois, j'essaye de revenir avec un truc qui n'aura pas dépassé la date limite de péremption. Ça devrait le faire vu les quelques cousettes et projets crochets dont je suis venue à bout ces derniers temps. Il faut juste que je remette tout ça en ordre et que je trouve quelques heures pour écrire, et tu pourras en profiter.

Tchuss

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

mardi 28 janvier 2014

Le complexe du Père Noël # 2

Et voilà, il est enfin l'heure de te dévoiler mon chef d'oeuvre, LA pièce maîtresse de mes cadeaux de Noël... La cousette qui m'aura pris presque deux semaines de gestation tellement j'avais la trouille de me lancer. Mais ça, c'était avant ;-)

Avant de te faire le détail de la bête, je voulais couper court à la rumeur que j'ai moi même colporté. NON, ma soeur ne range pas ses tampax dans la pochetteenlibquituesarace que je lui ai offert à Noël. Je n'ai fait que répéter ce qu'elle m'a dit. Et comme je suis aussi Super Gourdasse, je l'ai cru... En même temps c'était grave crédible, non ?!

Bon, tout d'abord je m'excuse pour les photos ultra moches, ultra sombres, etc... Prem's, étant donné que j'ai fini ce polo dans la journée du 23 décembre et le temps magnifique qui régnait à ce moment là, j'ai pas vraiment eu le choix sur la lumière. Et deuz, ben, elles sont comme elles sont, tant pis... J'essaierai de faire mieux la prochaine fois. Donc tu l'auras compris, il s'agit bien du polo Lalimaya, cousu avec amour pour mon Papa chéri ♥ J'ai effectivement mis deux semaines à m'y mettre. J'ai toujours une peur bleue de l'inconnue, et là, coudre pour mon père, ça m'a tétanisé. Je l'ai d'abord fait venir pour le mesurer, une belle tranche de rigolade. Après vérif sur le patron, j'ai eu des doutes sur le fait que ça passe au niveau du bide mais au-dessus du XL il y a rien, et j'ai pas osé modifier (ne sachant pas comment il taillait). On reviendra sur le sujet un peu plus tard dans cet article ;-)

Après les mesures, il m'a fallu un certain temps pour fixer mes assoc' de tissus. Finalement ça me plaît bien, même si je trouve ça encore un peu terne, mais mon chéri à qui j'ai demandé son avis (faut vraiment que j'arrête d'ailleurs, il dit que des conneries), m'a poussé vers le plus simple et classique possible... En ce qui concerne la réalisation, je n'ai pas rencontré de difficulté particulière. J'avais lu par-ci, par-là que le col était assez difficile à monter. C'est la partie qui m'a posé le moins de problèmes. Je sais, je suis bizarre, c'est comme ça... Là où j'ai eu un problème, c'est au moment d'assembler les deux parties hautes avec le bas. J'ai voulu faire ma maline avec ma surjeteuse et fatalement, trop d'épaisseurs tue la couture. J'ai du bidouiller, et ça se voit, mais bon, ça passe. L'intérieur n'est pas niquel, mais pour une première, je suis assez contente. Et comme j'avais encore plus peur de tout foirer en ratant mes boutonnières, j'ai opté pour la solution de feignasse, trois pressions Kam et hop !

Polo Papa (5)

Patron : polo Lalimaya

Fourniture : molleton sweat et jersey rose pâle du marché, popeline orageux FDS, coton première étoile (de mon calendrier de l'avent), et pression Kam.

Le col qu'il est beau (autosatisfaction à fond les ballons).

Polo Papa (9)

Polo Papa (14)

LE ratage... No comment, trop deg... (si, si, regarde bien sous la patte de boutonnage...)

Polo Papa (12)

Polo Papa (13)

Polo Papa (8)

Bon et comme je sens que tu es super déçue de ne pas voir de photos portées, je ne vais pas te mentir, mon père ne rentre pas dedans... Justement ça passe pas au niveau du bide (voir plus haut...). Pour la petite histoire (ah, la voilà enfin, la petite histoire !), le soir de Noël ma mère nous a bien fait rire ! Elle nous a raconté que, rentrant dans la cuisine au moment où elle préparait les chapons, mon père lui a demandé combien pesait chacune des bestioles... 3 kilos chaque. Il a ainsi décrété qu'il avait donc deux chapons de trop à perdre, poète. Deux saletés de chapons qui le séparent du port de ce superbe polo. Pour me consoler, j'ai eu le droit à de nombreux compliments. Mais maintenant, va quand même falloir qu'il se mette au régime, je vais pas avoir bossé pour rien non plus !!!!!!!!!!!

Pour conclure, je te montre ce que j'ai gagné chez ma copine Delphine. Oui, je sais, encore ! Mais ça date de la même période que tous les autres trucs que j'ai gagné, seulement, je n'avais pas encore eu le temps de le photographier. C'est chose faite. Voici donc mon premier sac à tarte ! Et c'est pas faute d'en avoir jamais cousu, mais jamais pour moi, toujours pour les autres. Il est superbe et je l'adore. Merci Delphine ;-)

Cadeau Delphine (3)

La prochaine fois, je te donnerai le résultat de mon petit concours ;-) A plus !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 23 janvier 2014

Le complexe du Père Noël # 1

Il y a deux articles de cela, je te donnais rendez-vous pour te montrer mes cadeaux de Noël Hand made... Et dans l'article suivant, je te dévoilais ma participation au swap "Le Père Noël est une ordure". Et ça t'as même pas chatouillé aux entournures ! Je suis hyper déçue... Même pas une petite réflexion sur le fait que je sois vraiment naze comme Père Noël, pas une raillerie, pas un seul bouhhhhh, pas un seul jet de fruits pourris, pas une seule réclamation pour tromperie sur le teasing... J'irai même jusqu'à dire que j'ai eu des COMMANDES de string !!!! SI, SI, je te jure !!!! Il y en a qui ont osé m'en demander !!!! Comme je suis pas vraiment une ordure, je balancerais pas (mais si tu veux savoir qui, va lire les com sous l'article précédent, je dis ça, je dis rien ;-))

Tu l'auras donc compris, dans cet article, je me rattrape, et on va parler des petits cadeaux que j'ai offert à mon entourage, enfin que le Père Noël a offert, mais que c'est moi qui les ai fait...

Mais avant de passer aux choses sérieuses - hey, toi, au fond là, arrêtes de te marrer ! je peux très bien être sérieuse deux minutes quand il le faut ! - on va parler deux secondes de cette requête que j'ai trouvé dans mes outils canalblog... Nan, mais c'est quoi cette question de gros pervers ? Et comment cela se fesse, euh fait-ce que ça te fasse atterrir chez moi ?!!!! Va vraiment falloir que j'arrête soit de boire, soit de parler de boire, soit les deux... hic...

Requête 01-14

A présent qu'on a crevé l'abcès, on va pouvoir s'y mettre sereinement.

Pour débuter cette série, voici un coussin offert à ma grand-mère, fan absolue de chouettes (comme beaucoup de nos grands-mères si je me souviens bien de vos com sous mon dernier cadeau chouettesque à Mamie). Housse de coussin patron maison (en même temps, c'est pas très difficile, enfin, je crois...). J'ai délibérément choisit de faire les deux faces avec deux tissus différents (c'est pas comme si j'avais pas eu assez de tissu pour que les deux faces soient pareilles), et j'ai bordé le tour du coussin avec un joli passepoil lavande. Pour l'intérieur, j'ai recyclé un vieux coussin du Suédois qui pourrissait dans une housse ultra moche. J'ai donc jeté ladite housse, lavé le coussin (qui a légèrement rétréci ce con), et je l'ai remis dans sa nouvelle maison. A un moment, je crois bien qu'il m'a dit merci (non, non, je n'ai pas bu ce soir...).

Coussin Mamie (3)

Coussin Mamie (6)

Patron : maison

Fournitures : tissus chouettes d'un stand au CSF dont je ne me souviens plus le nom, passepoil première étoile coloris lavande (Motif Personnel), et pressions Kam.

Ma grand-mère a eu l'air ravie. La chouette reste donc une valeur sûre ;-)

♥ ♥ ♥

A un moment donné de l'élaboration de ma liste de cadeaux, il a fallu que je trouve une idée pour ma petite soeur. Et comme je suis une fille bourrée d'imagination, ça a été le vide quasi intersidéral dans ma tête... Et puis au bout de quelques heures (voire jours), l'idée d'une housse pour i-pad a commencé à germer dans mon esprit fertile. Je savais qu'elle s'était acheté un i-machin peu de temps avant et l'avait joyeusement montré à tout le monde sur FB. Etant une grosse quiche en truc électroniques/informatiques/tiques/tic/tac/toc... euh, pardon... Donc, je suis une grosse quiche, et donc je demande à mon chéri : "Hey, chéri ? C'est bien un i-pad que ma soeur elle s'est acheté, hein ?". Réponse de chéri :" Euh, oui, je crois...". Voilà ! Joie, bonheur ! Le geek ultime me l'a a moitié confirmé, donc c'est sûr à 100% !!! Aller, je fonce !!! Yipikaï !!! Je saute sur mon ordi, je cherche le tuto de Charlot', et là, impossible de le télécharger. Ça commence mal. J'appelle Charlot' à l'aide, elle m'envoie le fichier par mail. Ouf je suis sauvée, yapluka ;-) Je sors mon Mitsi, je coupe, je couds dans la foulée. Je monte la fermeture éclair à l'envers, je dégaine le découd-vite, je recommence. Et finalement au bout de deux petites heures, j'en vois le bout, et je suis trop fière ! C'est la plus belle housse à i-truc que j'ai jamais vu de ma vie, la vie de ma mère ! Et en Liberty en plus, la classe ♥ Limite, j'aurai eu un i-bidule, je l'aurais gardée pour moi.

Comme chaque année, j'attends avec impatience l'heure de l'ouverture des cadeaux autant pour savoir ce que mes Pères Noël auront pioché sur ma liste, autant pour voir la réaction de ceux a qui j'ai confectionné des cadeaux. Et là, je dois dire, que j'attendais beaucoup de cette pochette et de ma sista ! Eh bien, on peut dire que j'ai pas été déçue du voyage... A l'ouverture de son paquet, ma soeur reste dubitative... Il me semble donc que c'est le moment de lui expliquer que cette chose à fleurs roses est une supermégapochettedelamortquitue pour son i-pad, celui qu'elle s'est acheté il y a pas longtemps. Et c'est là qu'elle me dit :"Ah, mais c'est pas un i-pad que j'ai acheté, mais un i-mac, c'est pas la même chose...". Je te laisse imaginer le choc... Là il y a un truc qui hurle dans ma tête "Putain, et quand je pense que j'ai coupé mon Mitsi !!!!!!!!!!!!!!!". Je lui réponds donc, "c'est pas grave t'as qu'à t'en acheter un". Fin de l'épisode. Et puis finalement, le sort n'a pas été vache. Ma sista étant résidente Londonnienne, son paquet cadeau contenait un mètre d'un magnifique Liberty ! L'honneur est sauf ;-)

Pochette i-pad Emmanuelle (3)

bande_pour article_blog-10

Pochette i-pad Emmanuelle (5)

Pochette i-pad Emmanuelle (7)

Patron : tuto EPLN

Fournitures : liberty Mitsi from Liberty of London, passepoil première étoile (Motif personnel), pression kam, fermeture éclair MT.

Il me restait deux petits cadeaux bonus à faire. Un pour ma Maman que j'avais pas l'impression d'avoir assez gâté, et un autre pour ma soeur (encore) à qui je n'avais pas encore pu fêter l'anniversaire (elle habite Londres, je te le rappelle). Comme j'avais des envies très pressantes de crochet, je me suis jetée sur mon chouette kit numéro 7 aka CK7 et je me suis lancée dans la chouette pointe en petit format. Une fois que tu as intégré le motif, t'en as à peine commencé un que tu as fini le deuxième, comme ça, sans t'en rendre compte. En une soirée, c'était plié. La raison du choix d'un petit format réside surtout dans le fait que j'avais commandé un kit XL multicolore. Mais ça m'a permis de rajouter des bordures contrastantes qui finalement me plaisent énormément. J'ai quand même eu un moment de solitude quand ma mère m'a demandé à quoi ça servait, et se l'est mis sur la tête genre foulard à mémé. Mais globalement, je crois que ça leur a plu. Pour ma part, ça m'a permis d'assouvir mon besoin de crochet à un moment T, et c'est déjà pas si mal.

Chouettes pointes (4)

Chouettes pointes (6)

Chouettes pointes (7)

Chouettes pointes (11)

Chouettes pointes (14)

♥ ♥ ♥

Donc, bilan de cette première partie : du cadeau pas trop hard à réaliser, du cadeau qui a globalement été apprécié, et un demi ratage. Une bonne moyenne en somme.

Next time, la deuxième partie de ces Mag-nifiques cadeaux home made (vu que le titre de cet article stipule que c'est une première partie, tu devais bien te douter qu'il y aurait une suite). Attends-toi à du méga lourd, ou pas...

Tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

mercredi 16 janvier 2013

Celle qui faisait taire la mauvaise langue (ou presque...)

Et en l'occurence la mauvaise langue c'est ma mère oO !

J't'expliques. On est le 24 décembre, il est 1h00 du mat', on se distribue nos petits cadeaux dans la joie, la bonne humeur (et les petite bulles). Après ma Moumoune chérie (plus pour longtemps) et ma grand-mère, je donne son paquet à ma tante, et je lui précise que le lutin que je suis, n'a pu tenir ses délais, malgré un nombre effroyable d'heures sup. Et là, cest le drame...ma propre mère éclate de rire et lance "t'es pas prête de le voir ! J'les connaît ces cadeaux pas finis, j'en attends plein !"

Oui, oui...t'as bien entendu...Non mais j'hallucine =) Bon d'accord, il y a eu la nappe brodée commencée pour ses 50 ans, qu'elle n'a jamais eu...A la place elle a eu cet himalaya de la broderie pour la décénie suivante ! Je trouve que je me suis bien rattrappée quand même.

Cadeau anniversaire Maman

Modèle Lilipoint

Il y a aussi peut-être un pochon qui attend depuis la fête des mères (bon là, j'avoue, j'ai un peu honte).

Pour la peine, je n'ai pas fini le pochon (euh...non, non dit rien), mais je lui ai tricoté en quatrième vitesse un Lady Kina de Kids Tricot. Des kilomètres de jersey pour un gilet trop trop beau et qui lui va super bien! J'ai juste rajouté deux boutonnières, je trouvais qu'une c'était limite. Les boutons sont recouverts d'un tissu de mon stock. En tout cas ça l'a bien prise au dépourvu, et toc !

Lady Kina 1

Lady Kina 2

Lady Kina en Givre de Phildar

J'en ai également profité pour offrir ces petits chaussons à ma tante, tu sais ceux promit le 24 décembre ! Et re-toc =)

Chaussons Tatie

Pour finir, je te montre ce que j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres : ma première commande à ma petite mercerie... J'ai halluciné sur la qualité du service ! Un joli emballage, du ruban autour du tissu, une carte personnalisée et des petits cadeaux. C'est sûr, elle vient de gagner une cliente.

1er colis MPM (1)

1er colis MPM (2)

Reste plus qu'à faire quelque chose de chouette avec ce joli coupon...j'ai bien ma petite idée...à suivre donc=)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer