lundi 20 avril 2015

♫ ♪ Libérée, délivrée ♪ ♫... Mais bien sûr... ;-)

On dit souvent "telle mère, telle fille"... En ce qui concerne Julie, c'est totalement vrai. Cette gosse est belle, sage, intelligente, manuelle, créative, appliquée. Bref, c'est mon portrait craché. Si quelqu'un(e) a une objection, qu'il(elle) s'exprime maintenant, ou se taise à jamais ;-) Par contre en ce qui concerne Émilie, je ne vois pas - hum, hum... Tu la sens poindre la mauvaise foi là ? C'est tout le contraire de moi cette gamine ! Bon d'accord, elle est jolie, intelligente, mais également capricieuse, comédienne, bavarde, déjantée, passionnée, complètement fêlée... Franchement, je ne me reconnais pas une seule seconde dans ce mini moi machin... =D

Bref, tout est normal, c'est tout simplement une gosse de 3 ans et demi avec beaucoup beaucoup d'imagination et une forte personnalité. Et comme 99% des 99% des petites filles de son âge qui ont vu La Reine des Neiges, Émilie se prend pour Elsa, Je dis 99% des 99%, parce que je te jure qu'il y en a qui ne l'ont jamais vu et d'autres qui n'ont pas aimé. Si, si, ça existe pour de vrai. Et là tu te dis : "OMG !!! Ils ont trop de chance les parents..." Je te rappelle quand même que tout comme moi, c'est toi qui a la télécommande et qu'au bout du compte, tout est de notre faute, on l'a bien cherché... En tout cas, moi, je plaide coupable. C'est moi qui les ai emmené le voir au cinéma et qui l'ai mis en boucle à la maison par la suite. Mais j'avoue que mes gosses sont très bon public pour ce genre de dessins animés, et faut bien reconnaître que celui-là est particulièrement bien ficelé. Je te laisse imaginer Camille en train de chanter "Libérée, délivrée..." Priceless ;-) J'ai même une vidéo, mais je la garde pour plus tard, pour quand il me ramènera des filles à la maison =D Ça me fait penser qu'il faudrait que j'arrive à choper mon mec en train de la chanter... Si j'y arrive, je te jure, je partage.

Pour en revenir à Elsa, lors d'un petit tour au marché l'été dernier, j'étais tombé sur un très joli tissu auquel j'avais tout de suite attribué un fort potentiel Reine des Neiges. Je me suis donc tout naturellement jetée dessus avec dans l'idée de coudre un déguisement à ma petite tornade pour son anniversaire au mois d'octobre. Alors, je te la refais pour la centième fois, nauséees + fatigue = abandon total du projet. Finalement, elle a dû se contenter de ça, la pauvrette. Je suis vraiment une #mèreindigne ;-) J'ai ensuite voulu repousser à Noël. Mais là, ce sont les travaux et le déménagement qui sont venus se mettre en travers de ma route. Et puis finalement, c'est lors de la deuxième réunion parents/prof avec sa maîtresse que j'ai décidé de me lancer. J'avais une deadline de ouf ! Le carnaval de l'école. Pas moyen que ma Princesse y aille déguisée n'importe comment. Elle devait être la plus belle pour aller danser ♫ Parce que ça rigole pas le carnaval dans ma maternelle. En plus du défilé et du goûter, il y a une boum ! Je te jure, imagine une salle pleine de nains déguisés en train de danser... Ça doit juste être énorme.

J'avais donc un but, et c'est tout naturellement, que je m'y suis prise... 4 jours avant... Rien de bien exceptionnel non plus ;-) J'avais déjà choisi mon patron de base, puis j'ai dessiné avec l'aide de Julie les modifications que je voulais lui apporter. Et c'est là que c'est parti en cacahuète. Pour faire court, je me suis basée sur Éternelle, le déguisement de fée de HLW dont je voulais compléter le bustier comme dans le dessin animé et rajouter des manches. Pour ce faire, j'ai passé une journée entière à patronner des manches et redessiner le corsage. J'ai ensuite coupé mes pièces et comme je ne le sentais vraiment pas du tout, j'ai juste faufilé le tout vite-fait mal-fait afin de faire essayer à ma chipie avant assemblage. Et là, forcément, ça a été le drame. Je m'en doutais un peu beaucoup, mais ça fait quand même bien suer quand on se retrouve face à l'évidence. J'avais merdé, c'était trop petit et importable. C'est pas la première fois que j'essaye de patronner un truc. Là, je suis 100% convaincue que ce type d'impro n'est pas pour moi. Chacune ses points forts. La preuve chez Domitille. Celui-là ne fait pas parti des miens.

Cette constatation digérée, j'ai tout bonnement abandonné l'idée des manches et j'ai juste modifié la jupe et ajouté une traîne dans le dos. Même si on s'éloignait un peu de l'original, ça restait tout à fait reconnaissable et puis elle pourrait la porter au cœur de l'été sans risquer un gros coup de chaleur. On se console avec les excuses qu'on peut ma brave Dame. Comme le carnaval, lui, s'est déroulé fin mars et que le temps n'était pas si chaud que ça, je lui ai tout simplement mis un tee-shirt blanc en-dessous, ce qui a très bien fait l'affaire. Pas la peine d'aller chercher midi à quatorze heure finalement. Pour la jupe, j'ai juste fait deux trapèzes comme sur la version de Gaëlle, basée sur le même patron. J'aurais quand même dû élargir la base à la taille afin de froncer le tout pour que ça s'adapte au côté élastique du dos du bustier. Mais bon. Elle arrive à l'enfiler, c'est le principal. Ce déguisement est très très loin d'être parfait, mais vu le temps qui m'était imparti et mes maigres aptitudes à l'improvisation, il remplit parfaitement son office. Je me console en me disant que ce n'est qu'un déguisement après tout. Le but c'est qu'elle s'amuse avec pas que je remporte le prix du déguisement de l'année ;-) Pourtant, j'aurais bien aimé...

Et puis il y aura eu un autre point positif dans cette réalisation. J'ai enfin eu l'occasion de tester mon premier ourlet roulotté. Je ne me voyais pas ourler toute la traîne... J'y serai très certainement encore. J'aime vraiment beaucoup cette finition. Il faut trouver le bon réglage. Mais une fois fait, c'est vraiment magique. C'est également de cette manière que j'ai ourlé le bas de la robe.

Il ne manquait plus qu'à accessoiriser le tout. Alors, j'ai bien pensé à customiser la cape avec des flocons comme la tuerie cousue par Ludivine à sa fille. Mais j'ai eu la flemme. Je me suis contentée d'une couronne. Et encore. J'ai laissé Julie customiser une couronne qui traînait dans le coffre à jouets avec une chute de tissu et du vernis colle. Et c'était parfait. J'ai complètement oublié de la prendre en photo. Tu peux l'apercevoir portée un peu plus bas. La seule modif qui lui a été apporté c'est le petit cœur bleu tout en haut.

Allez, trève de blas blas. Faisons silence, et contemplons.

Déguisement Reine des Neiges Émilie (13)

Patron : base Éternelle de HLW en 4 ans. J'ai gardé le buste dont j'ai redessiné la découpe devant, puis modifié la jupe et ajouté une traîne.

Fournitures : tissu du marché à deux faces (turquoise et gris), voilage de récup pour la traîne et strass Ki-sign.

Déguisement Reine des Neiges Émilie (15)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (19)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (21)

Et la petite séance photo qui va bien avec une Émilie totalement role play. Elle m'éclate ♥

Déguisement Reine des Neiges Émilie (29)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (30)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (32)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (45)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (49)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (54)

Donc là, elle jette de la glace...

Déguisement Reine des Neiges Émilie (62)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (70)

Là, elle salue...

Déguisement Reine des Neiges Émilie (71)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (73)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (76)

Et là, elle danse comme dans la chanson. Tu sais, le moment où Elsa fait ce joli mouvement d'épaules ! Je suis morte de rire !

Déguisement Reine des Neiges Émilie (78)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (79)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (80)

Déguisement Reine des Neiges Émilie (81)

Telle que je l'ai emmenée à l'école le matin du carnaval. Le tee-shirt blanc, ça le fait, non ?

InstagramCapture_71832b72-f953-48d3-a9d0-0a13fe417ccb

Juste après la séance photo, le même pote que j'ai exploité pour monter mes meubles est passé récupérer un truc, et au passage il avait apporté un petit cadeau à la Princesse : la peluche d'Olaf ! Autant te dire qu'il a eu un franc succès. Eh oui, je l'exploite et en plus il offre des cadeaux. Je te dirais mon secret un de ces jours ;-)

InstagramCapture_4f912126-503b-4fc9-a91e-d7ea23134047

Et puis, on a beau être une Reine, toutes ces émotions ça fatigue. Dans sa grande mansuétude, notre tornade ravageuse nous fait quand même l'insigne honneur de dormir au moins deux heures toutes les après-midi. Il faut au moins ça pour se remettre de toute cette énergie qu'elle déverse en permanence dans tout l'appartement... Rien que d'y penser je suis épuisée. Tu remarqueras au passage, que même ses draps sont à l'effigie de son idole du moment.

InstagramCapture_863728c8-cdf6-4a8a-89ff-f0f4a948ce65

En attendant, je vais pouvoir me reposer un peu puisqu'on a lâchement abandonné nos 3 nains à mes beaux-parents pour les deux semaines que durent les vacances de Pâques. Il ne me reste plus qu'à contempler ma tornade en photo... Sans le son, c'est pas mal non plus ;-) Je fais ma maline mais même si je sais que ça va être tout benef pour eux comme pour moi, ça reste tout de même difficle de me séparer de mes enfants.

Pour faire passer la pillule, je vais me faire une orgie de couture, si le microbe me laisse m'assoir derrière ma machine.

En attendant je vais aller faire le plein de sommeil et de grasses mat ;-)

Tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


mardi 9 juillet 2013

Bat'Cam ♥

Et voilà, aujourd'hui c'est au tour de mon fils Camille, mon unique garçon, mon petit namoureux, mon bébé, de prendre une année de plus... C'est fou comme le temps passe vite. Il me semble encore que c'était hier que je l'ai pris dans mes bras pour la première fois. Un moment inoubliable entre tous.

Bon, je vais quand même pas me mettre à chialer, je risque d'abîmer mon nouveau joujou (un chouperrr ordinateur qui tue offert par mon chéri pour notre anniv' de mariage). Donc mon petit a bien grandit et fête aujourd'hui ses 6 ans. Bientôt la grande école, le CP et la même cours de récré que sa grande soeur qui, soit dit en passant, est désespérée rien que d'y penser. J'adore cet amour fraternel ! Et après c'est elle qui me demande si elle peut dormir avec son frère... Moi je comprend vraiment rien aux gosses !

Mais en attendant, il reste tout de même un petit garçon qui rêve d'être un super héro et qui voue une adoration sans borne à l'homme chauve-souris ! Après m'être battue pendant une semaine avec le déguisement de la princesse Mérida offert à ma grande pour son anniv', je ne pouvais pas tout tenter pour réaliser LE costume de Batman a mon petit loulou ! Sinon, quelle mère indigne aurai-je été ?! Il m'aura fallu deux bonnes semaines pour venir à bout dudit costume : imagination des pièces, recherche de patrons, réalisation, procrastination, etc... tout un tas de trucs en -ion...

Ce déguisement je le voulais pour samedi après-midi, date à laquelle il a fêté ça avec ses copains d'école sur le thème des super héros. Parce que quand ton anniv' c'est pendant les grandes vacances, t'as pas le choix, t'anticipes ! Donc, les petits devaient arriver pour 15 h et à 14h le Bat'Cam était prêt ! Ouf ! Et je peux te dire que mon fils aussi était ouf ! Il m'a dit qu'il adorait, mais, parce qu'il y a un mais (foutus gosses), il a osé me dire qu'il ne serait un vrai Batman qu'avec un boomerang en forme de chauve-souris... On verra ça en rentrant de vacances... pfff...

Pour réaliser ce siouperbe costume j'ai cousu un legging dans un jersey gris de chez Mondial Tissu, dont j'ai découpé la forme d'un slip dans le patron. Slip incorporé dans le legging, donc, et pour lequel j'ai recyclé un T-shirt de mon chéri ;-) J'ai utilisé le patron gratuit de Petit citron, et pour la petite histoire, le jersey ne m'a rien coûté, car la gentille caissière de Mondial Tissu a tout bonnement oublié de me le compter ainsi que la toile enduite jaune qui m'a servit pour la ceinture. Et pour être honnête je ne m'en suis rendue compte qu'en rentrant chez moi.

Pour le haut, j'ai tout simplement cousu mon premier Today de Vanessa Pouzet. Un truc de dingue comme ce patron est simple, hyper bien coupé et génial à réaliser. J'en ai même décidé de ne plus acheter de T-shirt à mon fils avant ses 18 ans ! Today cousu toujours dans le même jersey "gratos", avec ourlets à l'aiguille double, une première pour moi, et je suis conquise ! Logo Batman en flex de chez Happyflex.

La ceinture est un simple rectangle de toile enduite jaune, sur laquelle j'ai glissé deux pochettes fermées avec des scratchs. La ceinture ferme avec des presssions Kam. Pour la cape et le masque j'ai utilisé de la pane de velours. La cape est simplement découpée dans le tissu sans ourlet, ni bordure. J'ai juste cousu deux bandes d'environ 30 cm sur 3 cm pour créer les liens. Le masque est recto-verso. J'ai d'abord thermocollé de la vlieseline sur les deux côtés du masque. Puis je les ai cousu l'un à l'autre au point zig-zag très serré en inserrant les liens.

Allez, après tous ces détails techniques ultra chiants à lire et encore plus à écrire... je te laisse avec mon Bat'Cam. Et là, je peux te dire que l'habit fait le super héro ;-)

Bat'Cam (1)

Bat'Cam (3)     Bat'Cam (7)

Bat'Cam (8)     Bat'Cam (9)

Bat'Cam (13)     Bat'Cam (14)

Bat'Cam (15)    Bat'Cam (16)

bande_pour article_blog-10Dans le détail, le legging et son slip incorporé !

Bat'Cam (20)

La ceinture et le masque.

Bat'Cam (22)

Le masque encore... J'en suis particulièrement fière de celui-là !

Bat'Cam (23)

Je tiens à remercier aussi Charlot' pour les invitations super héros que j'ai utilisé et qu'elle avait mis à disposition pour nous après les avoir créé pour Emilie. Merci les filles !!!

Pour l'heure, je crois que je vais m'arrêter là en terme de costumes et passer à de la vraie fringue que tu peux porter tous les jours, de la fringue utile quoi !

Et puis pour fêter ça, nous partons tout à l'heure pour London ! Alors see you soon !!!! And London Baby !!!!

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 06:20 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 20 mai 2013

Mieux vaut tard que jamais...

Aujourd'hui, à 7h26, mon bébé ma grande, ma si sage Julie a eu 8 ans... et une semaine ;-)

Ah ben oui, quand on a le don d'être perpetuellement en retard, on a une réputation à tenir ma brave dame! Un retard qui, finalement, aura été la conséquence de l'association d'une multitude de facteurs dont le principal à retenir est ma totale inexpérience en matière de couture, également appelé la LOOSE ! Je vais donc te conter l'histoire d'un cadeau qui a faillit me faire perdre la tête et qui a été plus d'une fois a deux doigts de finir à la poubelle.

Tout à commencé il y a quelques mois, quand ma fille m'a demandé si elle pouvait avoir un déguisement de la princesse Mérida (l'héroïne du film Rebelle des studios Disney). Mais bien sûr ma chérie, lui ai-je répondu! Et dans ma tête je me suis dit que ça serait quand même plus sympa de le lui faire que de l'acheter (au prix qu'on connaît pour ce genre d'article). L'idée a fait son chemin et au cours d'une promenade à la découverte du marché aux tissus proche de chez moi, j'ai trouvé mon bonheur en matière de fournitures: un joli satin bleu canard aux couleurs de la princesse et un satin doré. Ne me manquait plus qu'un patron pour servir de base. Patron tiré du livre Girly Style Wardrobe. Pour celles qui connaissent cet ouvrage, j'ai donc opté pour le modèle J. Il ne me restait plus qu'à m'y mettre, et c'est là que les ennuis ont commencé...

A toi qui me lit, si tu n'as jamais travaillé de satin, eh bien abstiens toi attends toi a du sport ! J'ai dû couper la jupe trois fois, le tissu étant tellement glissant qu'il s'est opéré un affreux décalage à la première découpe... Les étapes suivantes se sont miraculeusement déroulées sans accro jusqu'à celles, fatales, des fronces du bas et du raccord haut/jupe. A ma décharge, je n'avais jamais fait de fronces auparavant, et je m'y suis vraiment très mal prise. Mais avant de découdre j'ai eu la bonne idée de faire essayer l'ensemble à ma fille pour voir comment ça tombait... Et là, horreur ! J'avais sous les yeux un véritable sac à patates ! J'avais entendu dire que les patrons Japonais taillaient mal sur les femmes, eh bien, sur les petites filles, celui-ci n'est pas terrible non plus... J'ai donc dû découdre et la jupe et la ceinture (déjà fixée) afin de rajouter des pinces et de refaire des fronces dignes de ce nom. Saches également que le satin s'effiloche avec une facilité et une rapidité déconcertante, un vrai cauchemar... Il faut donc veiller à ne pas coudre la première ligne de fronces trop prêt du bord du tissu afin d'éviter de le voir partir en lambeaux oO. J'ai donc remonté ma jupe à mon haut, et là, je me suis rendue compte que je n'avais pas remis la tension du fil de ma MAC sur 4 comme préconisé, et qu'elle était restée sur 0 (tension utilisée pour préparer mes fronces)... Qu'à cela ne tienne ! C'était pas comme si je ne l'avais pas déjà décousue une première fois. Donc, on prend les mêmes et on recommence... Et après essayage, ça faisait tout de suite beaucoup mieux. Bon, je te passe les étapes ultra laborieuses de la confection de mon biais dans mon satin, de sa pose à l'encolure assortie d'une petite dentelle, en ourlet rapporté à l'envers sur le bas, et aux manches (que j'ai dû rouvrir pour le poser à plat, parce que trop étroites sinon pour passer à la machine...).

Tu rajoutes à tout ça, ma minette qui me demandait tous les matins et tous les soirs si elle était finie et quand elle pourrait enfin la mettre, et son petit regard déçu à chaque fois que je lui répondais "non" ou "je ne sais pas". Tu me diras, c'est en grande partie grâce à ça que j'ai eu le courage de la finir, et aussi un peu parce que je n'allais pas me laisser faire par une simple robe... Bon, j'avoue j'ai quand même un peu craqué sur la fin. Je voulais recouvrir mes pressions avec le tissu doré. Après deux essais ratés, j'ai abandonné et opté pour des résines étoiles bleues (d'où le dos de la première pression de couleur différente des autres ;-))

Bref, hier matin, à bout de nerfs, j'ai offert sa robe à ma fille, qui m'a remercié en sautant partout comme un cabris et qui m'a dit, des étoiles plein les yeux : "Maman, elle est magnifique cette robe, je l'adore !" Ah, les enfants, mais qu'est-ce qu'on deviendrait sans eux !!! Tout ce qu'il me fallait pour oublier (ou presque) mes déboires de la semaine et repartir du bon pied. Allez, je suis sûre que tu as hâte de voir la bête qui a faillit avoir raison de ma santé mentale, alors place aux images...

Robe Mérida Julie (9)

Robe Mérida Julie (10)

bande_pour article_blog-10

Ma fille avec sa poupée Animator déposée dans ses souliers par le Père Noël.

Robe Mérida Julie (1)

Robe Mérida Julie (2)

Robe Mérida Julie (3)

Robe Mérida Julie (4)

Léger décalage du "noeud" de la ceinture dû au rajout des pinces (d'ailleurs premières pinces pour moi).

Robe Mérida Julie (5)

Robe Mérida Julie (6)

Robe Mérida Julie (7)

Robe Mérida Julie (8)

Au final, j'ai l'impression d'avoir subi un véritable parcours du combattant avec cette robe... (et je t'ai fais que la version courte de l'histoire).  Mais cela m'a permis aussi d'apprendre tout un tas de techniques sur un vêtement qui finalement n'est pas destiné à être porté en dehors de la maison. J'ai, en quelque sorte, fait une toile pour mes cousettes à venir. Et c'est pas si mal en fin de compte  ;-)

Bon maintenant, va falloir s'attaquer à la fête des Mères... S'agirait pas de décevoir la mienne...

Tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:26 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,