samedi 17 juin 2017

Call me Speedy Gonzales

Hello, hello !

Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit, mais je suis un pur produit de l'été. Je suis née courant septembre, en 1976 l'année de la grande sécheresse, quelques milliers de kilomètres plus au Sud, en Côte d'Ivoire plus précisément, et presque à l'heure de l'apéro, au moment d'allumer le barbecue.

Avec les années, j'ai appris à accorder de l'importance aux signes, aux coïncidences, à toutes ces petites choses qui donnent un sens à la vie. Et je crois pouvoir dire, sans me tromper, que les circonstances de notre venue au Monde influent sur notre vie toute entière.

Pas étonnant alors, que dès que les jours rallongent, que le soleil brille, et que l'été s'installe, je retrouve quasi instantanément mon énergie disparue et me transforme en tornade infatigable. Ça pourrait également expliquer mon amour pour le houblon... mais chut, n'interrompons pas ce pur instant de poésie.

C'est ainsi que depuis le début du mois, j'ai énormément trié, rangé, déplacé, aménagé, bougé et surtout cousu. Très notablement plus qu'à l'accoutumée. Il semblerait que plus rien ne m'arrête ;-)

 

MINI MONCEAU, COZY LITTLE WORLD

Quand je t'avais présenté le mini Monceau d'Émilie, je t'avais dit qu'il allait falloir que j'en couse impérativement un à sa grande sœur, et vite. Malheureusement, je n'avais RIEN dans mon stock qui puisse convenir... 5 bacs de tissu pleins à craquer, et RIEN qui puisse être transformé en gilet pour ma grande... La dèche.

Et puis la semaine dernière, en prenant ma dose quotidienne de Facebook, je suis tombée sur une publication de Lolie Shop, annonçant des promos de -50% sur tout le site en prévision de travaux estivaux. Par simple curiosité, je suis allée faire un tour. 15 minutes plus tard, j'avais validé l'achat de 14 mètres de tissu, dont 3 de sweat molleton bleu ciel.

Encore 2 jours, et ils tournaient dans le tambour de ma machine.

Le tissu à peine séché, le gilet promis était découpé. 1h30 d'assemblage en tout et pour tout. Et vlan, ma grande avait un nouveau gilet.

Rien à dire, mais vraiment RIEN (décidément, c'est le mot du jour), sur la réalisation. T'en as fait un, tu peux en faire 1.000 les yeux fermés en faisant le poirier. Ce modèle est d'une simplicité enfantine. J'ai juste une petite interrogation concernant l'étape de préparation des coins. Je pense qu'il y a une coquille dans les explications et que la marge à appliquer n'est pas de 1,5 cm mais bien de 2 cm. Sinon, je ne vois pas bien comment faire un ourlet à 2 cm autrement. Petit détail, mais qui a sûrement son importance ;-)

Côté tissu, j'ai eu un peu peur en le recevant. Je ne m'attendais pas à quelques chose d'aussi souple et fin, et j'étais pas très confiante quant au résultat. Finalement, j'ai été plus qu'agréablement surprise. Il s'est laissé coudre sans aucun problème. Le gilet est indéniablement plus souple que celui de sa sœur, mais conserve une jolie tenue. Il paraitrait même qu'il tient chaud ;-)

Cette fois-ci, je n'ai pas bordé la parementure de biais. Ça me semblait risqué vu la souplesse du tissu... Pas de poches ajoutées non plus. Mais une petit custo rock'n'roll qui casse un peu le côté sage de ce gilet. Une tête de mort crochetée rapportée par ma sœur d'un de ses nombreux voyages. De quelque part en Amérique du Sud.

DSC_7676

DSC_7680

DSC_7686

DSC_7683

DSC_7684

DSC_7687

DSC_7688

En bref :

Je suis relativement satisfaite de cette pièce. Si je n'avais qu'une remarque à faire... je trouve le corps légèrement court et les manches un peu longues sur ma grande. Je le saurais pour la prochaine fois.

Sinon, malgré la simplicité, j'ai quand même réussi à faire une boulette. Je ne m'y suis pas très bien prise pour poser mes pressions. J'ai d'ailleurs dû en défaire quelques unes. Mais je crois qu'il n'y a que moi que ça gène ;-)

 

TRIO DE COUSSINS DE BASE

J'en profite pour te montrer les 3 housses que j'ai cousu pour remplacer celles qui couvraient des coussins donnés par ma petite sœur.

J'ai lu il n'y a pas longtemps que si tu veux changer de déco sans changer tes meubles, change tes coussins. Je confirme. Effet immédiat.

Je ne vais pas t'expliquer comment je les ai cousu... A moins que tu ne me le demandes. Ça m'a quand même obligé à faire quelques calculs et à travailler ma projection dans l'espace, LE truc que je gère pas du tout. Ce qui m'a d'ailleurs valu une belle galère avec le deuxième coussin, le rose. Ayant jeté mes calculs, comme une gourdasse, je me suis plantée en les refaisant... J'ai tout bonnement oublié une marge. Ce qui m'a obligé à coudre des rallonges...

DSC_7647

DSC_7632

DSC_7652

DSC_7653

DSC_7657

En bref :

  • coussins #patronmaison
  • divers cotons MT, côtés pile en velours 1.000 raies canard, et lins rose et gris, pressions Kam.

DSC_7655

DSC_7637

De petites réalisations qui attendaient depuis un temps certain et que je suis très satisfaite d'avoir enfin pris le temps de rayer de ma liste !

Sur ce, j'y retourne, parce que c'est pas tout ça, mais j'ai la MAC qui me démange.

Tschuss.

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

 


jeudi 23 janvier 2014

Le complexe du Père Noël # 1

Il y a deux articles de cela, je te donnais rendez-vous pour te montrer mes cadeaux de Noël Hand made... Et dans l'article suivant, je te dévoilais ma participation au swap "Le Père Noël est une ordure". Et ça t'as même pas chatouillé aux entournures ! Je suis hyper déçue... Même pas une petite réflexion sur le fait que je sois vraiment naze comme Père Noël, pas une raillerie, pas un seul bouhhhhh, pas un seul jet de fruits pourris, pas une seule réclamation pour tromperie sur le teasing... J'irai même jusqu'à dire que j'ai eu des COMMANDES de string !!!! SI, SI, je te jure !!!! Il y en a qui ont osé m'en demander !!!! Comme je suis pas vraiment une ordure, je balancerais pas (mais si tu veux savoir qui, va lire les com sous l'article précédent, je dis ça, je dis rien ;-))

Tu l'auras donc compris, dans cet article, je me rattrape, et on va parler des petits cadeaux que j'ai offert à mon entourage, enfin que le Père Noël a offert, mais que c'est moi qui les ai fait...

Mais avant de passer aux choses sérieuses - hey, toi, au fond là, arrêtes de te marrer ! je peux très bien être sérieuse deux minutes quand il le faut ! - on va parler deux secondes de cette requête que j'ai trouvé dans mes outils canalblog... Nan, mais c'est quoi cette question de gros pervers ? Et comment cela se fesse, euh fait-ce que ça te fasse atterrir chez moi ?!!!! Va vraiment falloir que j'arrête soit de boire, soit de parler de boire, soit les deux... hic...

Requête 01-14

A présent qu'on a crevé l'abcès, on va pouvoir s'y mettre sereinement.

Pour débuter cette série, voici un coussin offert à ma grand-mère, fan absolue de chouettes (comme beaucoup de nos grands-mères si je me souviens bien de vos com sous mon dernier cadeau chouettesque à Mamie). Housse de coussin patron maison (en même temps, c'est pas très difficile, enfin, je crois...). J'ai délibérément choisit de faire les deux faces avec deux tissus différents (c'est pas comme si j'avais pas eu assez de tissu pour que les deux faces soient pareilles), et j'ai bordé le tour du coussin avec un joli passepoil lavande. Pour l'intérieur, j'ai recyclé un vieux coussin du Suédois qui pourrissait dans une housse ultra moche. J'ai donc jeté ladite housse, lavé le coussin (qui a légèrement rétréci ce con), et je l'ai remis dans sa nouvelle maison. A un moment, je crois bien qu'il m'a dit merci (non, non, je n'ai pas bu ce soir...).

Coussin Mamie (3)

Coussin Mamie (6)

Patron : maison

Fournitures : tissus chouettes d'un stand au CSF dont je ne me souviens plus le nom, passepoil première étoile coloris lavande (Motif Personnel), et pressions Kam.

Ma grand-mère a eu l'air ravie. La chouette reste donc une valeur sûre ;-)

♥ ♥ ♥

A un moment donné de l'élaboration de ma liste de cadeaux, il a fallu que je trouve une idée pour ma petite soeur. Et comme je suis une fille bourrée d'imagination, ça a été le vide quasi intersidéral dans ma tête... Et puis au bout de quelques heures (voire jours), l'idée d'une housse pour i-pad a commencé à germer dans mon esprit fertile. Je savais qu'elle s'était acheté un i-machin peu de temps avant et l'avait joyeusement montré à tout le monde sur FB. Etant une grosse quiche en truc électroniques/informatiques/tiques/tic/tac/toc... euh, pardon... Donc, je suis une grosse quiche, et donc je demande à mon chéri : "Hey, chéri ? C'est bien un i-pad que ma soeur elle s'est acheté, hein ?". Réponse de chéri :" Euh, oui, je crois...". Voilà ! Joie, bonheur ! Le geek ultime me l'a a moitié confirmé, donc c'est sûr à 100% !!! Aller, je fonce !!! Yipikaï !!! Je saute sur mon ordi, je cherche le tuto de Charlot', et là, impossible de le télécharger. Ça commence mal. J'appelle Charlot' à l'aide, elle m'envoie le fichier par mail. Ouf je suis sauvée, yapluka ;-) Je sors mon Mitsi, je coupe, je couds dans la foulée. Je monte la fermeture éclair à l'envers, je dégaine le découd-vite, je recommence. Et finalement au bout de deux petites heures, j'en vois le bout, et je suis trop fière ! C'est la plus belle housse à i-truc que j'ai jamais vu de ma vie, la vie de ma mère ! Et en Liberty en plus, la classe ♥ Limite, j'aurai eu un i-bidule, je l'aurais gardée pour moi.

Comme chaque année, j'attends avec impatience l'heure de l'ouverture des cadeaux autant pour savoir ce que mes Pères Noël auront pioché sur ma liste, autant pour voir la réaction de ceux a qui j'ai confectionné des cadeaux. Et là, je dois dire, que j'attendais beaucoup de cette pochette et de ma sista ! Eh bien, on peut dire que j'ai pas été déçue du voyage... A l'ouverture de son paquet, ma soeur reste dubitative... Il me semble donc que c'est le moment de lui expliquer que cette chose à fleurs roses est une supermégapochettedelamortquitue pour son i-pad, celui qu'elle s'est acheté il y a pas longtemps. Et c'est là qu'elle me dit :"Ah, mais c'est pas un i-pad que j'ai acheté, mais un i-mac, c'est pas la même chose...". Je te laisse imaginer le choc... Là il y a un truc qui hurle dans ma tête "Putain, et quand je pense que j'ai coupé mon Mitsi !!!!!!!!!!!!!!!". Je lui réponds donc, "c'est pas grave t'as qu'à t'en acheter un". Fin de l'épisode. Et puis finalement, le sort n'a pas été vache. Ma sista étant résidente Londonnienne, son paquet cadeau contenait un mètre d'un magnifique Liberty ! L'honneur est sauf ;-)

Pochette i-pad Emmanuelle (3)

bande_pour article_blog-10

Pochette i-pad Emmanuelle (5)

Pochette i-pad Emmanuelle (7)

Patron : tuto EPLN

Fournitures : liberty Mitsi from Liberty of London, passepoil première étoile (Motif personnel), pression kam, fermeture éclair MT.

Il me restait deux petits cadeaux bonus à faire. Un pour ma Maman que j'avais pas l'impression d'avoir assez gâté, et un autre pour ma soeur (encore) à qui je n'avais pas encore pu fêter l'anniversaire (elle habite Londres, je te le rappelle). Comme j'avais des envies très pressantes de crochet, je me suis jetée sur mon chouette kit numéro 7 aka CK7 et je me suis lancée dans la chouette pointe en petit format. Une fois que tu as intégré le motif, t'en as à peine commencé un que tu as fini le deuxième, comme ça, sans t'en rendre compte. En une soirée, c'était plié. La raison du choix d'un petit format réside surtout dans le fait que j'avais commandé un kit XL multicolore. Mais ça m'a permis de rajouter des bordures contrastantes qui finalement me plaisent énormément. J'ai quand même eu un moment de solitude quand ma mère m'a demandé à quoi ça servait, et se l'est mis sur la tête genre foulard à mémé. Mais globalement, je crois que ça leur a plu. Pour ma part, ça m'a permis d'assouvir mon besoin de crochet à un moment T, et c'est déjà pas si mal.

Chouettes pointes (4)

Chouettes pointes (6)

Chouettes pointes (7)

Chouettes pointes (11)

Chouettes pointes (14)

♥ ♥ ♥

Donc, bilan de cette première partie : du cadeau pas trop hard à réaliser, du cadeau qui a globalement été apprécié, et un demi ratage. Une bonne moyenne en somme.

Next time, la deuxième partie de ces Mag-nifiques cadeaux home made (vu que le titre de cet article stipule que c'est une première partie, tu devais bien te douter qu'il y aurait une suite). Attends-toi à du méga lourd, ou pas...

Tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook