vendredi 11 novembre 2016

Happy Halloween !!!

Comment ça c'est l'Armistice du 11 Novembre ?! Hein ? Je suis en retard d'une semaine ? Non... C'pas possible.. C'pas mon genre... =D

En même temps, je vois pas trop comment j'aurais pu te montrer ma déco d'Halloween le jour même alors que c'était même pas fini. A la limite, j'aurai pu te bloguer tout ça le lendemain, mais d'une j'avais la flemme, et de deux, j'avais autre chose sur le feu.

Bon, tu vas être sympa, tu vas fermer les yeux sur mon retard. Au pire, on a qu'à dire que je suis super en avance pour l'année prochaine. T'auras plus qu'à essayer de te souvenir de ce modeste article au prochain Halloween... Ou je te le rappellerai avant. Compte sur moi, hum, hum.

Et puis niveau timing, finalement, je suis pas trop mal. Chez nous, on ne démarre les hostilités de Noël qu'à la mi Novembre, la semaine prochaine quoi. Noël. Déjà. Non mais allo, quoi ?!

Donc, avant de tout remiser dans une boîte (voire la poubelle), je vais te montrer ce que mes petits assistants et moi-même avons fait. Je t'avoue que je ne suis pas la fan numéro un de cette fête. A vrai dire, je m'en cogne un peu. Mais les enfants tenaient vraiment à faire quelque chose de spécial cette année. Et ça me coûtait pas grand chose de leur faire plaisir.

Grâce à notre ami Pinterest (encore et toujours), nous nous sommes fait une petite déco sympa, avec presque rien, vraiment. Cette fois encore, j'ai la flemme de te remettre tous les liens. Je sais, c'est pas cool. Mais je t'invite à aller regarder sur mon tableau dédié sur Pinterest (lien dans la blog roll sur ta droite).

Pour info : je ne peux revendiquer la maternité que de la guirlande chauve souris et des fantômes tourbillons ;-) Le reste a été réalisé par mes deux grands, et surtout par Julie ;-) Quant à la participation d'Émilie, elle devrait te sauter aux yeux... Allez, je t'aide : il était 9 petites citrouilles bien alignées sur une fenêtre =D Il faut souligner sa grande dextérité avec une paire de ciseaux ;-)

Ah, et une dernière chose avant que tu ne te jettes sur les photos... Je fais pas les carreaux... Ça me gonfle.

Déco Halloween (5)

Déco Halloween (11)

Déco Halloween (12)

Déco Halloween (13)

Déco Halloween (8)

Déco Halloween (14)

Déco Halloween (3)

Déco Halloween (10)

Déco Halloween (15)

Déco Halloween (1)

Elle est pas artistique cette photo ?

Déco Halloween (2)

Déco Halloween (17)

Le printable de Mr Printable justement. Un classique qui fait mouche à tous les coups.

Déco Halloween (16)

Contrairement à ce que tu pourrais croire, ce n'est pas un des petits qui est à l'origine de cette œuvre d'art macabre, mais bien Julie, encore elle. Elle a vraiment une âme d'artiste, cette gosse... Pour la petite histoire, son "œuvre" étant mal centrée, je lui ai suggéré de faire reposer son squelette sur un tas d'ossements. Je trouve qu'elle a magnifiquement mis cette suggestion en application. Je lui mettrais un 20/20 en art plastique ;-)

Activité Halloween

Forcément, la déco, c'est important, mais il y a un moment où faut penser à se nourir. Au menu de notre dîner d'Halloween, il y avait des sandwichs R.I.P. (jambon fromage de base), texte écrit au feutre alimentaire (si si ça existe), des saucisses momies, de la soupe de courges (potimarron butternut), des bananes fantômes et des clémentines citrouilles. A peine une petite heure en cuisine... Et même si je déteste ça, je me suis quand même bien marrée à le leur préparer. Ils me l'ont bien rendu. Ils m'en ont pas laissé une miette !

Dîner Halloween (1)

Dîner Halloween (4)

Dîner Halloween (3)

Dîner Halloween (2)

Encore une photo d'art ;-)

Déco Halloween (18)

Et puis, pour bien finir la soirée, nous avons continué à parfaire leur éducation cinématographique. Seule Julie l'avait déjà vu. Malgré quelques moments un peu difficiles, Émilie l'a regardé jusqu'au bout. Et dès le lendemain, elle nous a demandé à revoir le film "avec les gens qui sont morts"... Gothique, je t'ai dit ;-)

beetlejuice-affiche

Finalement, j'ai beau ne pas être une grande fan, nous avons passé une excellente journée en famille.

Vivement les préparatifs de Noël ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 23 août 2016

Pokémon Go !

A toi qui t'es jeté(e) sur cet article comme Loana sur Jean-Edouard dans la piscine en espérant y trouver le bonheur, ou tout au moins quelques infos croustillantes, je me dois de te dire que je suis profondément désolée de devoir te décevoir. J'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir appâté avec ce titre prometteur, mais il faut que je t'avoue que sur ce coup-là, je suis encore plus déçue que toi... Parce que pendant que toi tu t'éclatais (ou pas), à chasser des bestioles virtuelles, le nez sur ton smartphone, moi, je pleurais en regardant mon téléphone tout en maudissant les développeurs du jeu pour qui les utilisateurs de Windows n'existent pas... Merci pour rien les mecs ! Je me suis même retrouvée à deux doigts d'accéder aux suppliques de ma progéniture et de craquer pour un iphone (beurk). Heureusement, je suis restée forte, et telle l'Astérix de la téléphonie, j'ai encore réussi à résister à l'envahisseur. Ouf ! L'honneur est sauf ! Mais en attendant, je suis punie de Pokémon et ça, c'est moche.

Pour me consoler, il me reste toujours les souvenirs, Ô combien formidables de l'anniversaire à thème que nous avons organisé pour les neufs ans de Camille juste avant le début des grandes vacances. Après Star Wars l'an dernier, le choix a faillit être difficile. Entre les Skylanders, Minecraft et Pokémon, la lutte fut rude. Mais Sasha et ses petits amis aux noms tous plus improbables les uns que les autres ont fini par remporter le projet. Non mais sérieux ? Rondoudou... Hippopotasse... Ils fument la moquette les traducteurs ou quoi ? Bref...

Donc Pokémon... J'ai beau regretter à mort de ne pouvoir installer Pokémon Go, pour le fun, moi et les Pokémon, ça fait 12.000. A part Pikachu, Bullbizar, Salamèche, Wisticrame, Tiplouf et Psychocouac (trop crédible la meuf), j'ai passé l'âge depuis longtemps. Et en plus, je crois que j'étais déjà vieille quand la série à commencé à être diffusée à la télévision... Mais fort heureusement, Julie et Camille, mes deux esclaves personnels, eux, gèrent à fond la question et se sont chargés de l'organisation. En vrai, je n'ai même pas eu besoin de les contraindre à quoi que soit. A peine le thème arrêté qu'ils se sont jetés sur internet pour chercher des idées d'invitations, de jeux et de décos. Autant te dire qu'ils ont tout trouvé tout seuls et qu'il ne nous est plus resté qu'à exécuter. Le top.

Comme ils sont nés avec la recherche informatique inscrite dans leur génome, il ne leur a pas fallut longtemps pour trouver leur bonheur sur un site formidable, My Planner, qui regroupait tout un tas d'articles de blogs sur le thème. Une vraie mine d'or.

Pour les invitations, le site proposait un modèle à personnaliser. Du pré-mâché pour feignasse, ou handicapé(e) de Photoshop, comme moi quoi. Quelques cases à remplir, une photo à télécharger, une imprimante et hop, une invit qui en jette, ni vu ni connu je t'embrouille. On s'est juste fendu de les plastifier pour leur assurer une plus grande longévité. Il n'était pas envisageable que de telles merveilles terminent prématurément à la poubelle ;-)

Anniversaire Pokémon (1)

Pour la déco non plus, on ne s'est pas foulé... On a tout transformé en Pokeball, et le tour était joué. Les bonbons de couleurs, quant à eux, étaient sensés représenter les différentes familles de Pokémon : eau, feu, etc... M'en demande pas plus. Je suis totalement à l'Ouest.

Anniversaire Pokémon (2)

Si c'est pas beau ça ? =D

Anniversaire Pokémon (3)

Anniversaire Pokémon (4)

En ce qui concerne les jeux, mes nains avaient imaginé un chamboule tout et un mange tout. Des jeux hautement intellectuels et pas bruyants du tout. Surtout avec 6 garçons surexcités... En même temps, organiser un concours dont le but était de tirer sur des verres en plastique avec des Nerfs, s'était pas forcément la meilleure idée pour les garder au calme ;-)

Anniversaire Pokémon (5)

Anniversaire Pokémon (6)

Anniversaire Pokémon (9)

Comme d'habitude, mon super héro perso s'est encore chargé de la partie culinaire de la fête. Pour faire simple, il est resté sur le design de la Pokeball. Ça a fait son petit effet.

Anniversaire Pokémon (7)

Anniversaire Pokémon (8)

Pour finir, en lieu et place des traditionnels petits sachets de bonbons, mon homme, encore lui, s'est octroyé un petit atelier créatif fort plaisant au cours duquel il s'est retrouvé à peindre des boules en plastique en rouge et blanc. Il m'en remercie encore. De rien mon chéri ;-)

Anniversaire Pokémon (10)

Je t'avoue que les anniv de garçon c'est pas forcément ce que je préfère, et qu'à cet âge-là, un mini mec c'est vraiment très rémuant oO Rajoutes à ça que le jour où nous avons organisé cette fête tombait un jour de match de l'équipe de France dont l'issue n'était pas gagnée d'avance. Je te racontes pas comment j'ai été soulagée d'apprendre que nos voisins du dessous n'étaient pas chez eux cette après-midi là. La bière en moins, on se serait cru au bar en bas de chez nous.

Une chose est sûre, je ne ferai vraiment pas ça tous les jours. Ça doit être pour ça que les anniversaires ne se fêtent qu'une fois par an.

Et puis, l'an prochain, on veillera à ne pas organiser cet évènement le jour de notre anniversaire de mariage... Ça nous évitera d'aller nous coucher à 22h30, comme des petits vieux, au lieu de fêter ça dignement. Mais que veux-tu, nous sommes des parents formidables ;-)

A plus sous le bus, et surtout... Attrapez-les tous !!!!!!!!!!

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 01:32 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 2 décembre 2015

Les 4 ans d'Émilie : l'anniversaire Reine des Neiges

Yo...

C'est bien la première fois que je sèche sur mon introduction. Pour être honnête, ça fait une bonne semaine que j'essaye d'écrire cet article, mais j'avais du mal à aligner les mots, à me dire que j'avais le droit de venir te raconter des conneries après toutes ces horreurs.

Et puis, finalement, c'est en lisant le dernier post de Mathilde que j'ai réalisé qu'il n'y avait pas de bon ni de mauvais prétexte pour me remettre à bloguer. Que cette tragédie n'effaçait pas nos propres souffrances personnelles aussi bien qu'elle ne pouvait, ne devait pas nous empêcher d'être heureux. Tout comme il est impensable de s'excuser pour avoir "osé" dire qu'on n'est pas au top de sa forme (n'est-ce pas Mathilde ?! oO), on ne va pas non plus se cacher parce qu'on a "osé" rire et vivre. Je déteste les poncifs à la con, mais malheureusement celui-ci est indéniable, la vie continue.

J'ai aussi pas mal hésité à venir te dire ce que je pensais de tout ça, de tout ce que j'ai entendu ou vu à la télé, dans les journaux, dans la rue, à l'école, etc... Et puis finalement, je me suis ravisée. Je me sens 1000 fois plus à l'aise à dire n'importe quoi qu'à jouer à la géopoliticienne moralisatrice. Je pourrai dire des choses qui ne te plairaient pas... ou pas d'ailleurs... Au final, on s'en tape. Ça fait déjà assez mal comme ça. On va pas en plus se faire la gueule.

Maintenant, il va juste falloir continuer à vivre en espérant que notre Monde ne soit pas en train de partir totalement en couilles. Parce que là, tout de suite, en vrai, je me demande quel avenir on laisse à nos gamins...

En attendant, moi, je vais rester dans mon rôle. Je vais continuer à venir te parler de mes aventures couturesques, tricotesques, crochetesques, et plein d'autres trucs en -esques. Je vais continuer à dire des gros mots, à te raconter ma life, même si tu t'en cognes, et que ça n'a rien à voir avec la réalisation du jour. Bref, je vais continuer à être moi, même si j'en pense pas moins.

 ♥  ♥  ♥

Sans transition, passons au sujet du jour : l'anniversaire Reine des Neiges de la tornade !!!

C'est avec un très grand étonnement qu'à la question "Qu'est-ce que tu veux comme thème pour ton anniv'?", notre Princesse nous a répondu "la Reine des Neiges.... Halloween" oO Forcément, comme sa date anniversaire se situe fin Octobre, difficile pour elle de choisir entre sa Princesse préférée de tous les temps, dont elle a d'ailleurs adopté le prénom et rebaptisé tous ses doudous... no comment, et une fête qui met à l'honneur les sorcières, les monstres et surtout... les bonbons ;-) Je t'avoue avoir essayé de chercher comment combiner les deux. Je m'imaginais très très bien Elsa toute de noir vêtue avec un chapeau de sorcière... Mais je ne suis pas certaine que j'aurais reçu l'approbation de toutes les minettes invitées à la teuf. Nous avons donc finalement décidé de faire l'impasse sur la partie Halloween de la requête de la Princesse pour nous consacrer entièrement à la partie Reine des Neiges. 

On a tout d'abord laissé Émilie nous dresser la liste de ses invités. Normal. Et on a bien fait de limiter le nombre d'entrées à 5 sinon on se serait retrouvé avec toute sa classe... Et 6 gosses de MS, c'est déjà tout un programme ! Surtout qu'on n'avait pas du tout, mais alors pas du tout pensé au fait qu'Émilie se trouve dans une classe de double niveau PS/MS, et qu'elle pouvait très bien en inviter (des PS)... Et de ce fait, ce n'est que quelques jours avant la fête que nous avons découvert (horreur, malheur) que 3 des 5 gnomes n'avaient pas beaucoup plus de 3 ans oO La mignonne avait invité, par exemple, le benjamin de la classe, sous ce magnifique prétexte "je l'adore Léandre, il est tout petit, il est trop chouchou..." Barre de rire assurée. Mais nous qui avions toujours refusé de faire les annivs en PS parce que les nains c'est bien, mais point trop n'en faut, on allait être servis. Et comble de la joie, dans l'euphorie de l'organisation de son premier anniv, nous avions écrit "de 14h à 17h30"... L'après-midi s'annonçait longue.

Forcément, il a fallut adapter les activités à la moyenne d'âge. Et finalement, ce que j'avais tenté d'éviter, c'est-à-dire le retournement pur et simple de la chambre des petits, à fini par arriver. Pour conjurer la crise cardiaque ainsi que la corvée de rangement post invasion, nous avons décidé de nous payer les services des deux grands. Il y a pas à dire, c'est bien sympa les gosses quand ça grandit et que ça devient vénal donc utile ;-)

Côté déco, j'ai réitéré le coup de la guirlande de fanions, comme pour l'anniversaire de Julie. Mais je me suis contentée d'une seule et unique guirlande destinée à être accrochée au-dessus du lit de la tornade après la fête. Comme j'avais acheté un bon mètre de tissu Reine des Neiges (ne sachant pas encore trop quoi en faire), j'ai finalement opté pour une housse de coussin qui permettait de bien mettre en valeur l'énorme motif. Coussin que je comptais lui offrir au moment où elle devait ouvrir les cadeaux des copains/copines, et que j'ai totalement oublié sur le coup. Pas grave.

InstagramCapture_617e48d2-2d1a-4922-8728-14435d9dfb7a

Côté activités, j'avais vu passer sur l'IG de Gwenaëlle (qui elle aussi préparait un anniversaire Reine des Neiges), un jeu qui consistait à accrocher la carotte d'Olaf les yeux bandés. J'ai honteusement copié l'idée, en l'adaptant à ma sauce. En fait, je dis ça, mais c'est Julie qui s'en est chargé : décalcage, recopiage, coloriage, découpage, etc... A part quelques petits flocons, elle a tout fait toute seule et franchement j'adore ;-) 

DSC_4637

Pendant ce temps-là, j'ai préparé une couronne à customiser pour chacun des invités afin d'introduire la fête en commençant par se déguiser. Franc succès ! A part pour le petit Léandre, qui a finalement bien voulu customiser sa couronne mais qui a refusé de la porter destinant son chef d'œuvre à son papa ;-) Re barre de rire.

DSC_4638

InstagramCapture_7217eaa0-ab0c-4072-8689-985b8e81b32b

DSC_4646

DSC_4650

Pour le gâteau, c'est encore et toujours mon chéri qui s'y est collé. Je n'ai toujours pas eu d'épiphanie culinaire, et lui, il aime ça. Pourquoi l'en priver ;-) Pour la déco, il s'est fait aider des deux grands, et Julie (encore elle) a réalisé le gros flocon du dessus. Décidément, qu'est-ce qu'on ferait sans elle ? Alors, pas de jeu de rôle cette fois-ci pour introduire le gâteau mais ça ne lui a rien retiré de son succès. Et si je te dis qu'en plus d'être beau, il était ultra bon ?

InstagramCapture_d10aa6aa-5a9b-4131-bd1b-3dcd31d215e1

Au secours ! Invasion de nains dans mon salon !

DSC_4664

InstagramCapture_4600f5ac-6152-432c-8f8b-e8b462170b65

La guirlande et le coussin ont finalement trouvé leur place dans l'espace perso de la Princesse,

DSC_4670

DSC_4671

Olaf, quant à lui, trône maintenant au-dessus de la fenêtre,

DSC_4673

et comme il ne fallait pas gâcher, je me suis dévouée pour finir les restes ;-)

InstagramCapture_a1dbdb21-a69a-4182-9be3-4729654843e6

Ce post manquant décidément de mignonnerie, je te laisse avec la photo des 6 mois du chouchou... 6 mois déjà !!!

InstagramCapture_1c1f1e56-a7bd-4d44-bb6c-86bcafcf1852

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 9 juillet 2015

#camillemonfilsmabataille 8 ans déjà

Je te refais pas la rengaine du temps qui passe... l'enf**** ! Chaque nouvel anniversaire me le renvoie en pleine face. Et en matière d'anniversaires, on est grassement servis. Entre les nôtres (dont le mien que j'arrêterai de fêter l'année prochaine, hum hum...), ceux des gosses et celui de notre mariage, c'est autant d'occasions de se replonger dans les souvenirs, et de se dire "OMG ! Comme j'ai/tu as/il/elle a grandit/viellit/grossit (rayer les mentions inutiles)". Tu remarqueras que, malgré les rides et les kilos en trop, le temps n'a pas altéré ma maîtrise de la conjugaison du verbe avoir au présent de l'indicatif. C'est toujours ça de gagné.

Après les 10 ans de Julie (dépression), nos 11 ans de mariage (re dépression), voilà qu'aujourd'hui nous fêtons les 8 ans de Camille (n'en jetez plus, la coupe est pleine).

8 ans que nous sommes devenus parents pour la deuxième fois.

8 ans que la force de mon psychique m'a permis d'expulser ce petit être hors de mon corps avant qu'on ne m'emmène pour pratiquer une césarienne.

8 ans que nous apprenons, jour après jour, à cohabiter avec cet extraordinaire petit garçon, notre gentil extraterrestre qui bouleverse nos vies pour le meilleur et pour le pire.

8 ans d'amour, de découvertes, de rires mais aussi de doutes, de crises, de pétages de plomb, d'angoisses...

Je pourrai te remplir des pages et des pages d'anecdotes plus ou moins drôles, te parler des heures de cette difficulté que j'ai à intégrer son monde qui est pourtant, et je commence seulement à le comprendre, si proche du mien... Mais d'une, ça me prendrait trop de temps là tout de suite maintenant, et ça serait bien trop indigeste à lire pour toi, et de deux, c'est jour de fête, alors, je vais éviter de plomber l'atmosphère. On va rester léger ;-)

Bref, Camille a 8 ans !

Joyeux anniversaire mon petit amoureux ♥

J'adore cette photo de son premier anniversaire. Il est tellement beau (et je suis tellement mince...)

CIMG1637

C'était le bon temps où il ne fallait pas s'y prendre 3 semaines à l'avance pour organiser sa fête d'anniversaire. Le pauvre étant né une semaine après le début des vacances scolaires, il nous faut systématiquement avancer la date afin de s'assurer qu'il ait des camarades présents. Ce qui, malgré toute nos précautions, n'est pas toujours très évident. Entre les copains qui sont déjà invités ailleurs, ceux qui partent en week-end barbec et ceux qui anticipent tout simplement les vacances d'été, on se retrouve quasi à chaque fois avec un taux d'absentéisme de presque 50 %. Bonjour le carnage.

Cette année n'a pas dérogé à la règle. Sur les 5 camarades intialement invités, 2 ont répondu présents... Et drame parmi les drames, son meilleur pote (c'est eux qui le disent) était déjà invité à un autre anniversaire. Heureusement, il a réussi à se libérer avant la fin de la fête, et pour compenser, il est resté dormir à la maison. Et puis, finalement, on a tout de même rempli notre quota de copains, vu que notre petit malin s'était constitué une équipe de remplaçants et qu'à chaque réponse négative il dégainait une nouvelle invitation.

Motivés par l'anniversaire à thème de Julie, on a proposé à Camille de lui organiser une fête sur le thème de son choix, en précisant tout de même que comme ça n'était pas son dixième anniversaire, il ne fallait pas qu'il s'attende à ce qu'on en fasse autant que pour sa grande sœur. Le message a eu du mal a passer, mais il est passé quand même.

Sans grande surprise, il a choisit Star Wars comme fil conducteur. On se demande bien d'où il tient ça. Avec mon mec on a donc cogité pour trouver des activités et des idées de gâteaux. Tu vas voir que sur ce sujet précis, mon Michalak personnel à encore mis le paquet. Après quelques jours de réflexion sur notre thème, et les invitations distribuées, le petit mignon a trouvé le moyen de venir me voir pour me dire que finalement il préférait un thème Pokémon... J'avoue, j'ai bien ri. Je lui ai répondu que c'était bien tenté, mais qu'on verrait peut-être l'année prochaine. Non, mais oh... Faut pas pousser.

Pour la déco, on ne s'est pas vraiment foulés : de la vaisselle et des serviettes noires à la Dark Vador ont amplement fait l'affaire.

DSC_3921

Pour occuper sainement tous ces petits gars si remuants, mon mec a encore une fois dégaîné son arme secrète: le jeu de rôle. Il a ainsi initié nos 5 padawans. Et je peux te dire que c'est vachement plus facile de faire jouer des garçons que des filles... J'ai été bluffé par leur capacité à s'identifier aux personnages et à résoudre les problèmes posés par le scénario. Ils étaient super concentrés et à fond dans l'histoire. Ça m'a bien fait marrer.

DSC_3924

InstagramCapture_071b792d-9a7b-453d-a68a-cfea80c8c34b

DSC_3928

Comme la dernière fois, je laisse mon mec te raconter leurs aventures. Je reviens après ;-)

"Les jeunes padawan s'entrainaient au temple Jedi de Coruscant lorsque leur Maître les appela.
On venait de leur confier une mission de la plus haute importance, récupérer les plans d'une machine de guerre secrète de la confédération du commerce.
Ni une ni deux, ils partirent à bord de leur vaisseau, le fameux Pigeon Centenaire, capable d'atteindre sa destination en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.
Après un voyage en vitesse lumière, ils arrivèrent sur la planète Tatooine et localisèrent les plans dans la tanière d'un Hutt.
Ils réussirent, grâce à la Force, à camoufler leur approche et engagèrent le combat face à des mercenaires surarmés qui défendaient un cube datacron.
En combinant leur force ils purent récupérer le datacron non sans provoquer l'effondrement de la galerie qui les conduisait vers la sortie.
L'un d'eux trébucha et allait se faire écraser mais c'était sans compter sur l'intervention de ses amis qui maintinrent le plafond à l'aide de leur pouvoir le temps qu'il sorte en toute sécurité.
Malheureusement ils étaient traqués par un infâme seigneur Sith et ils ne purent délivrer les plans à leur Maître.
Ils décidèrent donc de se rendre directement à l'arme secrète qui n'était autre que l'Etoile de la Mort qui Tue !
Chacun à son poste, ils réussirent à se frayer un chemin entre les croiseurs galactiques et les débris des vaisseaux qui explosaient avec leurs lasers.
Localisant le point faible de l'arme, ils envoyèrent toutes leurs torpilles en même temps et la détruisirent, rétablissant la paix dans la galaxie."

A la lumière de ce récit, dont tu auras très certainement saisi toutes les subtilités oO, je te laisse découvrir la fameuse Étoile de la Mort qui Tue. Qui, je te le confirme, portait très bien son nom... Mon mec avait confectionné un délicieux quatre quart façonné de telle façon à former une boule, qu'il a ensuite recouvert de glaçage, puis décoré. Encore une fois, je me répète, heureusement que mes gosses ont leur père, sinon ça serait gâteau au yaourt à toutes les fêtes ;-

)DSC_3931

Petit entracte mignonnerie... Il y en a un que toute cette agitation n'a pas traumatisé...

DSC_3929

Après le goûter, on a tenté une activité manuelle... Mais s'il est beaucoup plus facile d'initier des garçons au jeu de rôle, il est également plus simple d'occuper des filles avec des activités créatives (et ne voit surtout rien de sexiste dans cette réflexion, c'est une pure constatation). Au départ, j'avais pensé acheter des t-shirts blancs pour qu'ils les peignent, comme les filles avec les totes bags. Et finalement, on a eu un doute sur leur potentiel créatif et mon mec a eu l'idée de leur faire colorier des motifs géants puis de les plastifier afin d'en faire des sets de table. Au bout de 3 minutes on en avait déjà perdu 3... Le quatrième a déclaré forfait prétextant qu'il avait une plastifieuse chez lui, et qu'il finirait plus tard.

WP_20150627_005

En fin de compte, seuls deux gamins sont venus à bout de leur set de table. Et l'un d'eux, n'était autre que Julie. Je te laisse admirer son œuvre. La Maman du petit garçon qui est reparti avec le sien a adoré l'idée. On a donc pas totalement perdu notre temps ;-)

DSC_3964

InstagramCapture_67a58074-8896-43e0-ab22-601431531591

Pour clôre cette journée en beauté, on avait prévu de garder le meilleur ami de Camille à dormir. J'avais juste complètement oublié que cette nuit-là, mon mec avait déjà programmé de sortir faire un jeu de rôle chez un pote. Et dans ces cas-là, il ne rentre pas avant 8h du mat. Je me suis donc retrouvée seule avec les 5 enfants. Ultra easy... hum, hum... surtout que mon mec avait préparé le dîner avant de partir. Non, non, je t'arrête tout de suite, je le prête pas ;-)

WP_20150627_009

Je pense que Camille a apprécié cette journée, même s'il n'est pas toujours simple de savoir avec exactitude ce qu'il se passe dans sa petite tête.

Une chose est sûre c'est qu'il a beaucoup aimé tous ses cadeaux : des cartes Pokémon, un légo Ninjago, un t-shirt Star Wars, un Nerf Zombie et un dobble Hollywood. Sympas les copains.

Comme nous voilà enfin le jour J, on va remettre ça ce soir. Youhou !!!

Allez, je te laisse, j'ai un pique nique parquet qui m'attend et un petit garçon tout excité à l'idée d'ouvrir plein de cadeaux.

Tschuss ;-)

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 22:35 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 19 juin 2015

Les 10 ans de Julie #1 - la teuf

Yo ! Décidément, j'aime bien cette entrée en matière ;-) C'est top classe, comme moi quoi...

Aujourd'hui, je vais te parler de la petite fête que nous avons organisé, mon chéri et moi, pour les 10 ans de Julie. P****n, 10 ans... Je m'en remets toujours pas. Passons... Je préfère te prévenir tout de suite pour t'éviter un choc psychologique, il ne sera fait mention à aucun moment de notre côté #parentsindignes, même pas la moitié du quart d'une seconde. Bien au contraire. Cet article, ainsi que le suivant, seront des odes à notre perfection et à notre sens de l'organisation. Prépares toi à avoir des complexes (ou pas). Moi je n'en ai aucun pour affirmer que sur ce coup-là, on a tout déchiré. L'espace d'une demi journée, on a été les meilleurs parents du monde, rien que ça.

Je ne sais pas si tu te souviens, mais il y a un peu plus d'un mois, je te disais que je n'en pouvais plus de cette grossesse, mais qu'il fallait que je tienne au moins jusqu'à la fête d'anniversaire de Julie. Et pour cause. Déjà, il n'y avait pas moyen que je ne sois pas là pour fêter cette date si importante avec ma grande. Je sais bien que je n'aurais pas eu le choix. Mais je crois très fort au pouvoir du mental et j'étais persuadée que je n'accoucherais pas si je ne l'avais pas décidé. Je ne sais pas si j'ai vraiment eu raison. Toujours est-il que Simon n'a pas pointé le bout de son nez ce jour-là. On peut d'ores et déjà affirmer que ce môme n'est pas contrariant. Et puis ça faisait un bon mois que je préparais cet évènement : cadeaux, idées de gâteau, d'activités, etc... Je n'avais rien laissé au hasard. Je voulais vraiment marquer le coup. Que ça soit inoubliable. Et je crois qu'on a réussi à 200%.

Pour la première fois, on a essayé de structurer la fête autour d'un thème. D'habitude, mon mec fait un gâteau, voire organise une chasse au trésor, et basta (tu remarqueras que j'ai écrit "mon mec"... Il est formidable c't'homme là). Bon, c'est déjà pas si mal tu me diras, mais dans le cas présent, on voulait vraiment mettre la barre plus haut. On a donc orienté négocié avec Julie pour trouver un thème sympa. Et finalement, on s'est arrêté sur celui de l'arc-en-ciel. Un thème bien bateau mais qui ouvre des possibilités infinies et qu'on s'est fait un malin plaisir de décliner à toutes les étapes de la fête.

Tout d'abord, qui dit teuf, dit déco. Ça faisait un moment que je voulais faire des guirlandes de fanions pour égayer un peu l'appart. C'était l'occasion rêvée. Je me suis amusée à chercher dans mes chutes de tissu de quoi en réaliser plusieurs. Tu remarqueras en regardant les photos qui vont suivre que nos arcs-en-ciel ne comportent que 6 couleurs. J'ai délibérément "oublié" l'indigo, trop chiant. J'ai donc commencé par découper 72 triangles que j'ai ensuite assemblé deux par deux, pour au final me retrouver avec 6 arcs-en-ciels. Sur les indications de Julie, je les ai répartis en trois afin de faire trois guirlandes de tailles différentes : une avec un seul arc-en-ciel, une avec deux et une dernière avec trois. Comme je ne m'y suis prise que le lundi pour le mercredi, et que je n'ai pas cousu que ça, la dernière guirlande a été achevée 15 minutes après le début de la fête alors qu'il ne manquait plus qu'une petite invitée. C'est passé totalement inaperçu. 1 point pour la déco.

10 ans de Julie (3)

10 ans de Julie (5)

Forcément, qui dit fête, dit aussi table de fête. On a donc recouvert la table du salon avec une nappe blanche et on a laissé nos enfants se charger de la décorer. Et comme tu peux le constater, il se sont bien lâchés. Autant te dire que j'ai conservé la nappe bien précieusement. Je précise que c'est véritablement un travail collectif, même Émilie y est allée de son petit coup de feutre. Tu peux d'ailleurs apercevoir ses gribouillis artistiques sur la deuxième photo. Les petites fleurs ont été dessinées par Camille. Le reste est bien évidemment l'œuvre de Julie.

10 ans de Julie (9)

10 ans de Julie (10)

Et puis pour coller au maximum avec le thème du jour, nous avions acheté divers éléments de différentes couleurs. J'ai même poussé le vice en demandant à mon chéri de trier les bonbons ;-) Encore 1 point.

10 ans de Julie (13)

L'ambiance mise en place, il ne restait plus qu'à occuper nos nénettes, 9 en tout quand même, sans compter Camille et Émilie... Au départ, Julie voulait une énième chasse au trésor. Elle l'avait même annoncé dans son carton d'invitation. Mais voilà, ça, c'est vraiment le truc que je ne gère pas, et mon chéri n'était pas très inspiré. Par contre, ça faisait quelques temps déjà que Julie réclamait à son père de la laisser jouer à un de ses jeux de rôle... Fille de geek... Mais l'occasion ne s'était encore jamais présentée. C'est ainsi qu'en ce mercredi après-midi, mon mec s'est improvisé Maître de Jeu pour 9 jeunes novices. Et je peux te dire qu'il a assuré grave, et que moi, je me suis bien marrée.

D'ailleurs je le laisse te conter cette passionnante aventure. Je te reprends après ;-)

"Les aventurières revenaient d'une mission périlleuse aux confins des royaumes oubliés.
Elles arrivèrent dans la première auberge du pays, à la frontière, et constatèrent que tout le monde était gris, que le ciel était gris, que le sol était gris, bref que tout était gris.
L'archère décida de tuer tout le monde car elle pensait qu'ils étaient tous des zombies mais finalement ses amies l'en dissuadèrent.
La magicienne, spécialiste des sorts de soins, pensa que le problème pourrait provenir d'un dragon nichant non loin de là, elle l'avait lu dans un livre appelé Pifus Gadjetae.
Elles trouvèrent une grotte, très sombre et très humide.
Au fond de cette grotte se trouvait l'antre du dragon rouge, endormi sur son trésor.
Les aventurières essayèrent d'avancer discrètement lorsque l'archère, décidément bien belliqueuse, décocha une flèche en pleine gorge du dragon.
Celui-ci, fou de rage, cracha un geyser de feu sur les héroines qui s'enflammèrent toutes plus ou moins.
La magicienne réussi à guérir ses amies qui partirent à l'assaut de la montagne d'écailles.
Seulement l'humidité était telle qu'elles glissèrent sur le sol, offrant un spectacle pitoyable qui fit rire à gorge déployée un lutin de passage (oui ils ont le droit de passer dans la grotte, en échange ils jettent les poubelles et racontent des histoires pour s'endormir).
Dans une position désespérée, les aventurières finirent par se dire que si le dragon était en colère, s'était finalement sûrement de leur faute et elles décidèrent de le soigner.
Le dragon, reconnaissant, leur expliqua qu'il était en fait une Dame d'un certain rang et qu'elle avait dû avaler un arc-en-ciel afin de pouvoir pondre son oeuf.
Les aventurières créèrent un puissant sortilège permettant de récupérer les couleurs sans blesser le bébé.
Une fois le sort lancé, la coquille se fendit et apparut un magnifique bébé dragon de toutes les couleurs !"

10 ans de Julie (22)

Tu peux apercevoir sur la table, à côté du gâteau, la feuille sur laquelle les aventurières avaient écrit la formule magique qui devait libérer l'arc-en-ciel. Pendant qu'elles jetèrent le sort à tour de rôle, le MJ, mon mec quoi, déposa le gâteau sur la table et quand elles eurent fini, il demanda à Julie de souffler les bougies afin de sceller le sort.

10 ans de Julie (22)

10 ans de Julie (24)

10 ans de Julie (25)

Et vint le moment fatidique où l'œuf de dragon éclos...

10 ans de Julie (29)

...et dévoilà toutes les couleurs de l'arc-en-ciel disparu.

Et là t'imagines tous les mômes autour de la table crier "OH ! AH ! Mais comment t'as fait ça ?" Mon mec s'est transformé en dieu magicien en deux secondes trente. Elles n'en revenaient pas. J'ai adoré ce moment. Il fallait vraiment voir leurs têtes et les étoiles dans leurs yeux ;-) Tu peux d'ailleurs voir le sourire de Julie sur la photo suivante ainsi que ses deux copines les mains devant la bouche, en totale admiration ;-) Au moins 1000 point pour le gâteau et pour mon mec.

Et je t'avoue, que moi-même, j'étais assez ébahie. Parce que non content d'avoir fait jouer les filles, il est également l'auteur du gâteau. Une vraie perle.

10 ans de Julie (30)

10 ans de Julie (31)

10 ans de Julie (32)

De mon côté, je me suis chargée de la partie activité manuelle qui a suivi le gâteau et les cadeaux. J'avais prévu un petit atelier peinture sur tote bag. N'ayant trouvé aucun tote dans le commerce, je me suis lancé comme défi de les coudre. Pour ce faire j'ai utilisé le tuto simplissime de Charlotte, ici. J'ai juste revu les dimensions à ma convenance. Au début de la fête, j'avais donc préparé 9 sacs. Ne manquaient plus que les anses et les boutons pressions pour les fermer. J'ai laissé le choix à toutes les filles et fini de préparer tout ça pendant qu'elles jouaient les aventurières.

10 ans de Julie (45)

Puis on leur a distribué peinture et pinceaux, et elles ont pu laisser libre cours à leur imagination créatrice.

10 ans de Julie (50)

Tu remarqueras que Julie, dans l'effervescence, s'est plantée en écrivant son prénom. On ne s'en est rendu compte que quelques heures plus tard. Je te montrerai la prochaine fois comment elle a rectifié son erreur.

10 ans de Julie (64)

10 ans de Julie (66)

10 ans de Julie (67)

10 ans de Julie (70)

Chacune a ainsi pu repartir avec un souvenir.

Au final, on n'a pas vu le temps passer. Il n'y a eu aucun temps mort pendant cette fête et les filles se sont éclatées. Il paraitrait même qu'il s'est dit dans la cours de récré que c'était le meilleur anniversaire auquel elles avaient assisté. Pari gagné ;-)

L'histoire ne s'arrête pas là, mais je n'ai aucune photo de cette partie de la fête. Il faudra me croire sur parole. Comme c'était ses 10 ans, date exceptionnelle, et qu'elle nous le réclamait depuis pas mal de temps, nous avons accepté qu'elle fasse, en plus, une soirée pyjama. Ce qui fait qu'après le départ d'une partie des copines, il nous en est resté 3 pour la nuit...

Alors, c'est qui les meilleurs parents du monde ?

InstagramCapture_a618e727-a4b7-4e95-8fdd-a9c0ca58b8dd

Je crois que ça va suffire pour aujourd'hui. Je vais te laisser un peu de temps pour arrêter de nous détester ;-) La prochaine fois, je te montre les cadeaux home made que ma grande a reçu - le jour même s'il-te-plaît !

Allez tschuss !

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Enregistrer

Posté par amazingironwoman à 07:30 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 31 octobre 2013

Bouh !

Fais gaffe ! C'est aujourd'hui le jour le plus effrayant de l'année... Ouh... Trembles, car ce soir ton carrosse risque fort de se transformer en vieille citrouille dégueu et ton Prince Charmant en dangereux suceur de sang (à moins que ce ne soit l'inverse...).

Pour l'occas', j'ai enfin réussi à fédérer mes gosses autour d'un petit projet rigolo : une petite déco vite fait. Nous nous sommes donc tous les trois assis autour de la table et on s'est fait un petit brainstorming. Je dis tous les trois, parce que j'ai délibérément exclu la dernière de la discussion. Non, mais oh, on va quand même pas commencer à donner la parole aux enfants de deux ans, non ! Après c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres ;-) Je te refais pas tout l'historique de la réflexion, mais entre mon fils qui voyait bien du sang dégouliner de partout : "C'est pour faire peur...", mais oui, mon chéri, tout va bien, on en parlera à ta psy à la prochaine séance..., et ma fille qui est en pleine période d'indécision ; "euh, je sais pas, euh, oui, euh non...". Bref, je leur ai fait quelques croquis que je ne montrerai pas, la honte ne tue pas, mais quand même, j'ai encore un petit peu de fierté. Et finalement on a adopté à l'unanimité la farandole de fantômes rigolos. Alors, pour être honnête, c'est ma Julie et moi-même qui nous sommes coltiné tout le boulot. Mon fils ayant décrété que c'était trop difficile pour lui. On lui a donc jeté en pâture quelques petits fantômes qu'il s'est fait un plaisir de colorier, avec du sang !!!

En tout cas, ça nous a permis de passer une après-midi bien sympathique, sans télé, ni jeux vidéos, pour une fois.

Déco Halloween (8)
Déco Halloween (6)
Déco Halloween (9)
Déco Halloween (11)

J'assume la maternité des petits fantômes, c'est le mieux que je puisse faire en matière de dessin. Et je les trouve vachement réussis. En ce qui concerne le matos ; du papier, des poskas, un gros feutre noir et des punaises. Trois fois rien quoi.

Bon, maintenant, faut que j'aille retourner ma garde robe et celle de mon chéri, parce que c'est pas tout ça, mais ce soir on est invités à une fête costumée (et j'ai rien préparé). Freestyle ;-)

BOUHLOWEEN !!!

 

* * *

Pour ne rien rater, inscris-toi à la newsletter, en haut à gauche.

Et pour me suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram / Facebook

 

Posté par amazingironwoman à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,